France Autriche Football americain

Quarterbacks, polémiques et gros sous : les 10 moments fous d’une intersaison NFL déjà mythique

Des quarterbacks qui déménagent, des contrats fous, des échanges à cinq choix de Draft... Retour sur trois semaines où tout était permis en NFL.

Un futur Hall of Famer qui sort d’une courte retraite, un franchise quarterback échangé, un ancien MVP qui bougent, des échanges incluant plusieurs choix du premier tour… En temps normal, n’importe lequel de ces évènements, à lui seul, aurait constitué un évènement pour une intersaison NFL.

Cette année, les coups de théâtre se sont multipliés à un rythme assez dingue. Alors que les choses se calment un peu, et même si des joueurs comme Baker Mayfield et Jimmy Garoppolo sont encore censés bouger, il est temps de reprendre ses esprits.

Retour sur dix évènements marquants qui se sont déroulés en même pas trois semaines.

8 mars – Russell Wilson est envoyé chez les Broncos

C’était difficile à croire. Même si Russell Wilson et Pete Carroll étaient brouillés, comment imaginer que les dirigeants des Seahawks préféreraient un coach de 70 ans à un franchise quarterback de 33 ans ? Et pourtant.

Deux choix du premier tour, deux autres au second tour, un choix du 5e, trois joueurs… Et voilà Russell Wilson chez les Broncos.

Après John Elway et Peyton Manning, Denver ajoute un nouveau grand nom à sa liste de quarterbacks majeurs. Avec Courtland Sutton, Jerry Jeudy, Tim Patrick ou le jeune coureur Javonte Williams, il y a du potentiel. D’autant que la défense est d’un autre niveau que celle de Seattle ces dernières années.

À Seattle justement, c’est une opération de reconstruction totale qui commence. Car dès les heures suivantes, Bobby Wagner prend aussi la porte. La fin d’une époque.

8 mars – Aaron Rodgers fait sauter la banque

Quelques heures avant le transfert de Wilson, un autre quarterback titré avait fait la Une. Après avoir laissé planer le doute sur son avenir, Aaron Rodgers est tombé d’accord avec les Packers sur une réconciliation définitive. Montant de l’addition pour Brian Gutekunst ? 200 millions de dollars, dont 153 millions garantis. La vraie preuve d’amour que le lanceur attendait.

10 mars/14 mars – Les Chargers mettent le paquet en défense

Quand on a un quarterback talentueux sur son contrat rookie, il faut l’entourer, quitte à y mettre le prix. Les Chargers ont Justin Herbert, alors ils ont décidé de lui fournir une défense à même de l’aider. Le premier coup des dirigeants est de faire venir Khalil Mack dans un échange avec les Bears. À l’ouverture de la free agency, Tom Telesco continue, en donnant 82,5 millions de dollars à J.C Jackson.

Les deux recrues doivent rejoindre Joey Bosa et Derwin James pour former la colonne vertébrale d’un groupe dont on attendra désormais beaucoup.

14 mars – Tom Brady sort de sa retraite

1er février – 14 mars. La retraite de Tom Brady a duré moins longtemps que les vacances de la plupart des joueurs NFL.

Émission spéciale. Hommages dans la ligue. Rappel des grands moments de sa carrière. Présentation de celui qui ne sera finalement pas son successeur. On avait mis les petits plats dans les grands. Finalement, Tampa a vite récupéré son quarterback, deuxième au classement du MVP de la dernière saison.

Un retour dont la portée va bien au-delà de la personne de Brady. C’est tout sauf un hasard si Chris Godwin, Ryan Jensen ou Carlton Davis on prolongé leur bail en Floride dans les jours suivants. Les Buccaneers seront à nouveau des prétendants en NFC.

14 mars – Les Jaguars offrent le contrat le plus fou de l’année

Une free agency n’est jamais vraiment une free agency sans un contrat un peu fou. Félicitations aux Jaguars, qui décrochent la palme pour cette année, avec un contrat de 4 ans et 72 millions de dollars offert à Christian Kirk, receveur qui n’a jamais dépassé les 1000 yards sur une saison depuis son arrivée dans la ligue en 2018.

Kirk arrive ainsi dans le Top 10 des receveurs les mieux payés de la ligue, avec la lourde tâche de justifier ce contrat en devenant le numéro 1 de Jacksonville.

16 mars – Von Miller a toujours la cote

On voyait en lui un vétéran qui pourrait tenter de rester avec les stars des Rams, ou de revenir à Denver pour profiter de l’arrivée de Russell Wilson. Un peu à la surprise générale, Von Miller n’a choisi aucune de ces deux options.

Malgré ses 32 ans et quelques blessures, les Bills lui ont proposé 120 millions de dollars sur six ans. Une offre qu’on ne peut pas refuser.

Les Bills ont décidé de joueur leur chance à fond, en épaississant encore un peu plus un pass rush et une défense qui étaient déjà de très haut niveau l’an dernier.

18 mars – Aaron Rodgers perd Davante Adams, qui réalise son rêve à Las Vegas

La lune de miel n’aura duré que dix jours à Green Bay. Taggé le 8 mars, Davante Adams veut beaucoup d’argent. Sauf que, forcément, il en reste moins depuis que son quarterback est passé au guichet. Tant pis.

Gamin, Davante Adams rêvait de jouer pour les Raiders. Maillot de Charles Woodson sur les épaules, il l’avait annoncé dès l’école primaire. Alors direction Vegas, pour retrouver Derek Carr, son pote de fac.

Au passage, Adams décroche 28,5 millions par saison, un record pour un receveur. Le signal d’une intersaison agressive pour les Raiders, qui font aussi venir Chandler Jones.

18 mars – Les Browns vendent leur âme pour Deshaun Watson

On savait qu’il reviendrait si les poursuites pénales étaient abandonnées. Ce qu’on ne savait pas, c’est que les franchises NFL étaient prêtes à descendre toujours plus loin dans l’indécence et le cynisme. Alors que 22 accusations d’agression sexuelle pèsent toujours sur Deshaun Watson au civil, et qu’une suspension NFL reste possible, seule la menace de la prison refroidissait vraiment les équipes en manque de quarterback. C’est ce qu’on a compris lorsque les Panthers, Saints, Browns, Falcons et Seahawks se sont lancés à la poursuite de Watson.

Dans la seconde où la procédure pénale était oubliée, la course était lancée. Il a d’abord fallu convaincre les dirigeants des Texans, puis obtenir audience auprès du joueur, qui disposait d’une clause lui permettant de choisir sa destination. Si ce manège flirtait déjà avec la limite du bon goût, les Browns l’ont allègrement franchie en faisant monter les enchères : 5 ans et 230 millions de dollars, totalement garantis. Ils le savent bien, puisqu’ils n’ont pas donné de conférence de presse, ni même mis en ligne la moindre photo de leur nouveau quarterback avec son nouveau maillot. Étrange pour le plus gros contrat garanti de l’histoire.

Au-delà de la morale, le montant est assez délirant pour un joueur qui n’a pas posé les pieds sur le terrain depuis un an, et qui pourrait être suspendu une partie de l’année à venir.

À ce prix, Watson a rapidement oublié son amour pour sa Georgie natale ou ses éventuelles envies de porter le maillot des Saints. Ce sera Cleveland.

21 mars – Fin d’une ère à Atlanta, Matt Ryan file à Indianapolis

Le transfert de Deshaun Watson était un tremblement de terre. Forcément, il devait y avoir des répliques. En courtisant l’ancienne star de Houston, Terry Fontenot et les Falcons ont envoyé un message clair à Matt Ryan. Classe, l’ancien MVP avait même accepté de repousser un de ses bonus pour attendre la décision de Watson.

Mais quelque chose était forcément cassé. Alors Ryan s’est laissé convaincre par les Colts, et un échange a été mis en place. Après Philip Rivers et Carson Wentz, Ryan sera le troisième quarterback en trois ans à tenter de faire passer un cap à une équipe solide, mais peut-être de moins en moins complète.

Pour Atlanta, c’est une reconstruction complète qui démarre.

23 mars – Les Chiefs tournent la page Tyreek Hill

Broncos, Raiders, Chargers… Toute l’AFC Ouest s’est renforcée. Toute ? Finalement, c’est Kansas City qui a dû faire des concessions. Tyreek Hill voulait un énorme contrat. Sauf que, comme à Green Bay, quand on a un quarterback qui mange une énorme part de la masse salariale, on ne peut pas tout se permettre.

Les Chiefs acceptent alors d’envoyer Tyreek Hill à Miami contre cinq choix de Draft. Le butin est énorme, mais le trou laissé dans l’attaque de Kansas City l’est tout autant.

Les sourires sont de mise côté Dolphins. Quelques heures après l’arrivée de Terron Armstead, on confirme une intersaison très offensive pour entourer Tua Tagovailoa. De quoi faire oublier le départ surprenant du coach Brian Flores en début d’intersaison, et les polémiques qui l’ont accompagné.

On aurait aussi pu en parler…

Amari Cooper envoyé à Cleveland, Matthew Stafford prolongé par les Rams, Allen Robinson chez les Rams, Christian Kirk qui prend 84 millions, Carson Wentz déménage encore Sean Payton quitte les Saints

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires