Touchdown Shop

Brian Flores : « Je pense que la race a joué un rôle dans mon licenciement »

Le torchon continue de brûler entre Miami et son ancien entraîneur.

Lors du podcast « I Am Athlete » avec Omar Kelly du Sun-Sentinel et les anciens receveurs Brandon Marshall et Chad Johnson, Brian Flores a fait part de ses réflexions sur son licenciement et pense que la race a été un facteur, malgré les deux saisons positives consécutives réalisées par Miami

« Je pense que la race a joué un rôle dans mon licenciement. Ce que je veux dire par là, c’est qu’on m’a demandé de faire certaines choses. Des conversations ont eu lieu. On m’a fait passer pour une personne avec laquelle il était difficile de travailler. Je pense que l’on n’aurait pas demandé à mes homologues blancs de faire les choses que l’on m’a demandé de faire. »

L’ancien numéro 1 des Dolphins a également déclaré que les propriétaires NFL ne tenaient pas compte des qualifications, et privilégiaient plutôt la familiarité en embauchant principalement des hommes blancs à des postes de haut niveau.

Les Dolphins ont nié ces allégations et se sont référés à la déclaration qu’ils ont faite lors du licenciement de Flores en janvier. À l’époque, le propriétaire Stephen Ross a indiqué qu’il avait le sentiment que la dynamique clé de l’organisation ne fonctionnait pas au niveau qu’il souhaitait, ajoutant l’incapacité de son employé à travailler en collaboration.

« En ce qui concerne les allégations faites par Brian Flores, je suis un homme d’honneur et d’intégrité et je ne peux pas laisser ces allégations sans y répondre », a déclaré Ross. « Je m’insurge personnellement contre ces attaques malveillantes, et la vérité doit être connue. Ses allégations sont fausses, malveillantes et diffamatoires. Nous comprenons que certains médias affirment que la NFL a l’intention d’enquêter sur ses allégations, et nous coopérerons pleinement. Je me réjouis de cette enquête et je suis impatient de défendre mon intégrité personnelle, ainsi que l’intégrité et les valeurs de toute l’organisation des Miami Dolphins, contre ces allégations sans fondement, injustes et diffamatoires. »

Estimant que porter l’affaire devant les tribunaux pourrait bénéficier aux minorités en général, Brian Flores a indiqué qu’il a refusé de signer l’accord de séparation avec Miami, renonçant ainsi à ses deux dernières années de contrat. Dans le cas contraire, il n’aurait pas pu poursuivre son action en justice ou même s’exprimer à ce sujet. Mais il y a encore du chemin avant que l’affaire ne se présente devant un juge. Selon une clause courante dans les contrats NFL, il devra tout d’abord passer par un arbitrage pour tenter de résoudre le conflit.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires