Touchdown Shop

Le petit dej’ : pas d’appellation Warriors pour Washington

L'essentiel de l'actualité NFL du mardi 13 juillet 2021.

L’actu chaude

[Clash of Camp 2021] NFC Est : batailles dans les grandes villes

Les joueurs de la Football Team ne seront pas renommés Warriors

Washington a annoncé que sa nouvelle identité sera révélée début 2022. Cependant un des surnoms peut déjà être rayé de la liste : ce ne sera pas Warriors. Le président de la franchise Jason Wright a posté une déclaration sur le site officiel de l’équipe afin de démentir cette option.

Il considère qu’il « est important de prioriser les points de vue de ceux qui ont été blessés par (notre) utilisation historique du langage, de l’iconographie et de l’imagerie Native Américaine. » Aussi la franchise « veut aller de l’avant sans lien avec l’imagerie Native Américaine, ce qui est la bonne direction ».

« Dans cet esprit d’engagement, je veux aborder un nom qui a émergé parmi notre fanbase, ‘Warriors’. On pourrait penser ce nom comme naturel, et même comme une transition inoffensive considérant qu’il n’implique pas nécessairement ou directement une connotation négative, » a écrit Wright. « Mais comme nous l’avons appris de nos recherches avec des groupes variés, ‘le contexte compte’. Et c’est une ‘pente glissante’. Le retour des communautés que nous avons contacté a révélé un profond inconfort avec Warriors, avec le sentiment qu’il est trop proche des thèmes Natifs Américains. Se positionner si prêt de potentielles iconographies et imageries proches de celles des Natifs n’illustrerait pas un clivage clair que tant de communautés ont défendu si ardemment. Et franchement, c’est ce que nous voulons mettre en place depuis que nous avons démarré ce processus il y a un an. »

Barkevious Mingo s’est rendu aux autorités

Après s’être rendu à la police d’Arlington (Texas), Barkevious Mingo (DE) a été coupé par Atlanta. Les avocats de Mingo ont d’abord jugé les accusations « complètement infondées », puis ont critiqué la décision « hâtive » des Falcons de couper court avec le defensive end.

« Nous sommes extrêmement déçus de la précipitation des Falcons d’Atlanta de rompre le contrat de Barkevious Mingo avant d’avoir rassemblé tous les faits et avant que mon client ne se soit défendu en justice, » a déclaré Chris Lewis à ESPN. « L’accusation contre M. Mingo est un mensonge. Barkevious le sait, et son accusateur également. »

« M. Mingo comprend que les forces de l’ordre ont un difficile travail à accomplir et il est complètement investi dans sa coopération avec les autorités pour laver son nom. Dès que Barkevious a eu connaissance du mandat d’arrêt, il s’est immédiatement rendu au Texas pour se rendre et répondre des charges. Il est prêt à prouver son innocence. »

« M. Mingo est conscient de la gravité de telles accusations et de l’impact négatif immédiat qu’elles peuvent avoir sur la réputation d’un individu, même lorsqu’il n’y a aucune preuve. Mais il sait également qu’il sera complètement disculpé lorsque la vérité apparaîtra. Lorsque cela arrivera, la vraie motivation de l’accusateur sera claire et évidente. »

Les sacks avant 1982 officieusement comptabilisés

Si Michael Strahan (ex-Giants) est officiellement reconnu comme le recordman des sacks sur une saison (22,5), la situation aurait pu être différente si la ligue avait tenu à jour cette statistique dans les années antérieures. La NFL ne comptabilise les sacks comme une statistique individuelle défensive que depuis 1982, ce qui signifie que bon nombre des grands pass rushers de l’histoire ne figurent pas dans le livre officiel des records. Mais officieusement, ces exploits sont désormais reconnus et sont largement accessibles aux fans de football.

Plusieurs chercheurs ont compilé cette statistique avant 1982, à partir de carnets de match, de comptes rendus et d’autres sources, pour les intégrer sur Pro-Football-Reference.com. Le site internet estime désormais avoir comptabilisé 99 % des sacks entre 1970 et 1981, ainsi qu’environ 95 % des sacks de l’AFL et de la NFL de 1966 à 1969, et environ 80 % des sacks de 1961 à 1965. Pour les années 1960 et antérieures, il est plus difficile de suivre cette statistique de manière fiable. Et si l’on se réfère à cette base de données, Strahan aurait manqué de peu le record, devancé par le rookie des Lions Al « Bubba » Baker en 1978 avec 23 unités au compteur.

N’Keal Harry sera présent aux camps si il n’est pas échangé

N’Keal Harry (WR, Patriots) a demandé à être échangé et espère un nouveau départ après des débuts décevants à New England. Pour l’instant aucune franchise ne s’est ouvertement déclarée intéressée. D’après ESPN Harry n’envisage cependant pas de sécher les camps si il n’obtient pas satisfaction.

Pourtant une blessure malvenue durant l’été pourrait tout bouleverser, pour le joueur et pour le club qui cherche à le vendre. Harry doit toucher 1,4 millions de dollars pour 2021 et 1,870 millions pour 2022.

Caleb Farley est incertain pour les camps des Titans

Tennessee a sélectionné Caleb Farley (CB) au premier tour malgré sa blessure au dos. Si le joueur meurt d’envie de revenir, sa disponibilité reste incertaine pour les camps. D’après le site de l’équipe il ne sera pas présent pour le début des entraînements mais il devrait pouvoir rejoindre ses partenaires avant la fin de l’été.

En bref

– L’ ancien lineman défensif de New England Jake Bequette a décidé de présenter sa candidature pour le Sénat. Repêché au troisième tour de la draft en 2012, il devra affronter trois adversaires au cours des primaires Républicaines d’Arkansas. (ProFootballTalk.com)

Mark Sanchez (ex-QB) va quitter ESPN pour rejoindre l’équipe de FOX. Il aura un poste d’analyste et sera associé au présentateur Kevin Kugler. (New York Post)

– Les Lions seront parmi les équipes qui pourront accueillir leurs fans à pleine capacité cette année. La franchise a annoncé qu’elle ne demandera pas de preuve de vaccination et n’imposera pas le masque aux supporters pour accéder à Ford Field, mais encouragera le port de ce dernier pour les personnes non vaccinées.

– Les Seahawks vont ouvrir douze de leurs entraînements au public. Chuck Arnold (président) a annoncé que les installations seront ouvertes aux fans à partir du 28 juillet avec une priorité donnée aux abonnés.

Patrick Mahomes (QB, Chiefs) a été interpellé par un fan durant le weekend. Présent au tournois de golf American Century Championship à Lake Tahoe, un supporter a conseillé à Mahomes de se méfier de Justin Herbert (QB, Chargers) l’an prochain. Un « je le verrai quand j’y croirai » a fusé en réponse.

Disparitions

– Plus connu pour sa carrière de catcheur que pour sa courte apparition en NFL, Paul Orndorff (RB) s’est éteint à l’âge de 71 ans.

– Les Broncos ont annoncé la disparition de Alex Gibbs, qui a connu sept franchises comme entraineur de la ligne offensive. Gibbs est passé par trois fois dans les rangs de Denver, et a remporté avec le club les deux finales de la fin des années 90.

Sean Payton : « Jameis Winston et Taysom Hill seront à la hauteur du défi »

Avec le départ de Drew Brees (QB) à la retraite, les Saints se retrouve contraints de trouver un remplaçant au meilleur quarterback de leur histoire. La bataille entre Jameis Winston et Taysom Hill pour le poste de titulaire se réglera durant les camps d’été et la présaison.

« Evidemment la barre est haute dans cette équipe. Et je pense que ces deux joueurs seront à la hauteur du défi. Ils comprennent tous les deux l’importance des répétitions que nous allons avoir pendant le prochain camp d’entrainement. Il y a un standard, et il est un brin élevé, mais c’est OK, » a déclaré Sean Payton (HC) sur NFL Total Access.

Ryan Fitzpatrick : « Nous allons être une attaque difficile à défendre »

Récemment arrivé dans la capitale fédérale, Ryan Fitzpatrick (QB, Football Team) veut construire son attaque autour de la confiance. Celle qu’il a en lui, et celle qu’il a déjà acquise envers ses coéquipiers. Disposant déjà de Terry McLaurin (WR), Antonio Gibson (RB) et de Logan Thomas (TE), Washington a engagé Curtis Samuel, Adam Humphries et Dyami Brown (WRs) pour compléter l’effectif.

« Ce qui marque avec cette attaque, c’est que nous sommes capables de distribuer la balle à tout le monde et d’impliquer tout le monde. Nous allons être une attaque difficile à défendre juste à cause de tous les atouts que nous avons, » a déclaré Fitzpatrick à NBCSportsWashington.com.

Eagles : Devonta Smith a déjà un surnom

Le petit gabarit de Devonta Smith (WR, Eagles) n’a pas découragé Philadelphie de sélectionner le jeune vainqueur du trophée Heisman 2020 à la dernière draft. Le rookie n’a pas encore eu beaucoup de temps pour exposer ses talents, mais ses coéquipiers lui ont déjà trouvé un surnom. D’après Lane Johnson (OT), il a impressionné durant les mini camps.

« On l’appelle le « Slim Reaper » (ndlr : le faucheur), » a expliqué Johnson à NFL Network. « Il a impressionné tôt dans les camps, ses changements de direction, ses qualités avec la balle. Il ne parle pas beaucoup, mais il montre beaucoup de ce qu’il peut faire. Je pense que quand vous avez un gars d’un aussi gros calibre, ça ne fait rien d’autre que de tirer vers le haut tout le reste des receveurs. Donc nous sommes très enthousiastes. Je pense qu’il va faire des trucs énormes cette année. Attention au Slim Reaper, surveillez le. »

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : Twitter – Instagram – Facebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires