Touchdown Shop

[Intersaison] Los Angeles Chargers : soigner les tranchées pour s’électriser

Tout proche des playoffs, L.A doit renforcer ses lignes pour passer (enfin) un nouveau palier.

La saison 2021 vient de se terminer, et dès le 16 mars prochain, la campagne 2022 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur aujourd’hui, les Los Angeles Chargers.

Sortie de la course aux playoffs au bout des prolongations du dernier match de saison régulière, les Chargers se sont sabordés alors qu’ils avaient leur destin entre leurs mains dans la dernière ligne droite. Erreur de jeunesse, manque de constance, carence défensive, les raisons sont multiples. Mais les fondations sont bien là. Un jeune et talentueux quarterback, des leaders confirmés, des jeunes pépites, l’avenir peut être radieux à Los Angeles. Mais à condition de bien négocier une intersaison où la franchise aura les moyens de se renforcer. En commençant par la base, les tranchées.

Les tauliers

1. Justin Herbert (QB)
2. Joey Bosa (Edge)
3. Keenan Allen (WR)

En deux saisons, Justin Herbert est déjà entré dans les annales de la franchise. En franchissant la barre des 5000 yards et en lançant 38 touchdowns il a effacé la légende Philip Rivers des tablettes. Capable de prendre la mesure de n’importe quelle défense, le jeune quarterback dispose d’un des bras les plus dévastateurs de la ligue. Véritable leader, il a très vite créé une alchimie parfaite avec ses cibles.

Quand il n’est pas gêné par des pépins physiques, Joey Bosa reste un poison pour les quarterbacks adverses même si son rendement statistiques n’est pas toujours ronflant. Homme de base de la ligne défensive, capitaine et joueur le mieux payé de l’effectif, il est depuis sa draft en 2016 un pilier des Bolts.

Trop souvent ignoré au moment de citer les meilleurs receveurs de NFL, Keenan Allen est pourtant parmi les valeurs les plus sûres à son poste. Fantastique coureur de tracés, capable de produire depuis l’extérieur comme depuis le slot, il est depuis 9 saisons le moteur indéfectible de l’attaque californienne.

L’indésirable 

– Bryan Bulaga (OT)

Arrivé en provenance de Green Bay il y a deux saisons en échange d’un gros chèque, l’ancien garde du corps d’Aaron Rodgers n’a joué que 11 matches en deux ans. Si ces qualités ne sont pas en question, son incapacité à rester sur le terrain avec un tel salaire devrait pousser la franchise a lui montrer le chemin de la sortie. Un départ anticipé permettrait de dégager près de 11 millions de dollars dans la masse salariale.

 

L’homme de l’été

Derwin James (S)

All Pro dès sa saison rookie, Derwin James a connu deux saisons compliquées en 2019 et 2020 avec seulement 5 petits matches joués. Revenu en pleine possession de ses moyens cette saison, le safety a de nouveau rayonné sur le dernier rideau des Chargers. Leader sur et hors terrain, capitaine défensif, il a prouvé qu’il pouvait être ce qui se fait de mieux à son poste. A condition de rester en forme. Entrant dans sa cinquième et dernière année de son contrat, les négociations pour une lucrative extension devraient être engagées sous peu.

« Je ne peux pas dire assez de bien de lui en tant que joueur et en tant que personne, en tant que leader pour nous » a déclaré Tom Telesco le manager général.

Les principaux free agents

1. Mike Williams (WR)
2. Kyzir White (LB)
3. Uchenna Nwosu (Edge)
4. Linval Joseph (DT)
5. Chris Harris (CB)

Les autres : Jared Cook (TE), Kyler Fackrell (Edge), Okay Aboushi (OL), Scott Quessenberry (C), Michael Schofield (OL), Senio Kelemete (OL), Dustin Hopkins (K), Chase Daniel (QB), Ty Long (P), Justin Jones (DT), Christian Covington (DT), Donald Parham (TE)

Auteur de sa meilleure saison statistique, Mike Williams a attendu la dernière année de son contrat rookie pour confirmer les espoirs placés en lui lors de sa sélection à la 7e place de la draft 2017. Ayant trouvé l’alchimie avec son quarterback notamment dans le jeu long, le prolonger offrirait de la stabilité et de la continuité. Mais l’émergence de Josh Palmer en fin de saison pourrait inciter le front office à garder leur argent pour d’autres priorités. L’utilisation du franchise tag pourrait être une alternative. Sous les ordres de Brandon Staley, Kyzir White a passé un palier. Le linebacker est devenu un homme de base et il ne serait pas surprenant de le voir prolonger avant le début de la free agency.

Sur la ligne défensive, les Chargers déjà faibles ont trois joueurs importants en fin de bail. Le vétéran Linval Joseph pourrait laisser la place à une solution plus jeune et moins coûteuse. Jones et Covington, utile dans la rotation pourraient revenir si leurs exigences sont raisonnables. Après un début de saison compliqué dans le système Staley, Uchenna Nwosu a réalisé une seconde moitié de saison très intéressante. Suffisamment pour attiser les convoitises sur le prochain marché des agents libres ? A tout juste 25 ans, le pass rusher pourrait avoir une belle carte à jouer pour décrocher un beau contrat et d’avantage de responsabilité. Assez loin de son niveau de Denver, Chris Harris Jr. n’a jamais eu l’impact attendu du côté de SoFi Stadium. Après deux saisons à apporter son expérience dans un backfield très jeune, le vétéran devrait être laissé libre.

Le Top 5 des besoins

1. Défensif tackle
2. Guard droit
3. Linebacker
4. Cornerback
5. Tight end 

Malgré un groupe jeune et talentueux, l’effectif de Los Angeles souffre encore de nombreux trous des deux côtés du ballon. Particulièrement médiocre contre la course en 2021, et avec plusieurs titulaires en fin de contrat, le staff va devoir focaliser une partie de son intersaison sur le run stop. Que ce soit au coeur de la ligne défensive ou même sur le second rideau où Kenneth Murray peine à confirmer, les Chargers ont besoin de renfort en qualité et en nombre. Les extérieurs seront également à considérer pour apporter du soutien à un Joey Bosa trop souvent esseulé. Le fond du terrain est solide quand les titulaires restent en bonne santé. Mais d’avantage de profondeur notamment au poste de cornerback garantirait plus de sérénité face aux aléas d’une saison.

Chantier permanent depuis des années, la ligne offensive, bien qu’en progrès la saison dernière, doit continuer sa mue. Le coté droit notamment a besoin de stabilité et de certitude. Si Herbert dispose d’un groupe de cibles de qualité, l’ajout d’un tight end sera un impératif du printemps. Le vétéran Cook en fin de contrat, une soupape de sécurité à mi distance capable de contribuer au bloc sera utile au côté du jeune McKitty drafté l’an dernier.

La cible

Dalton Schultz (TE)

Avec un peu plus de 57 millions de disponible, les Chargers figurent au second rang des équipes ayant la plus grande marge de manoeuvre sur le marché des agents libres. Si du renfort sur le pass rush pourrait être bienvenu, Tom Telesco pourrait apporter un boost immédiat à son attaque en signant Dalton Schultz. Révélation offensive des Cowboys en 2020, le tight end de 25 ans a confirmé cette saison avec 78 réceptions pour 808 yards et 8 touchdowns. Homme de confiance de Dak Prescott, et particulièrement précieux en zone rouge, il s’est imposé qu’une des références à son poste. A un poste où les rookies sont rarement performants immédiatement, voir débarquer Schultz sous le maillot ciel et blanc serait une plus value instantanée et une bénédiction pour Justin Herbert.

Le sang neuf

Jordan Davis (DT)

Déjà friable contre la course, l’équipe pourrait perdre le vétéran Linval Joseph en fin de contrat. Renforcer la défense au sol ne se fera pas qu’avec un seul joueur, mais Jordan Davis pourrait être la nouvelle pierre angulaire sur laquelle bâtir une nouvelle solidité. Pouvant joueur un milieu d’une défense à trois ou dans un position plus classique de défensif tackle, le joueur de Georgia est le meilleur rempart contre la course de la cuvée. Monopolisant deux adversaires pour être freiné, il permet de fait à ses coéquipiers d’avoir plus de liberté pour attraper les coureurs.

Autres choix possibles : DeMarvin Leal (DL), Nakobe Dean (LB), Devin Lloyd (LB)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires