Touchdown Shop

L’équipe type de la semaine 8 : JuJu Smith-Schuster et Melvin Gordon font pleuvoir des yards

Un match complètement fou entre les Seahawks et les Texans qui a donné son lot de lauréats, une météo catastrophique sur la côte Est qui a profité aux défenseurs. Une...

Un match complètement fou entre les Seahawks et les Texans qui a donné son lot de lauréats, une météo catastrophique sur la côte Est qui a profité aux défenseurs. Une semaine 8 pleine riche en émotions grâce notamment au touchdown de 87 yards de Melvin Gordon face au Patriots et à celui de 97 yards de JuJu Smith-Schuster face aux Lions.

Attaque

Quarterback : Russell Wilson, Seattle Seahawks (26/41, 452 yards, 4 touchdowns, 1 interception, 123.2 d’évaluation)
Dans un match complètement fou contre les Texans, Russell Wilson a été le plus propre des deux quarterbacks présents sur le terrain. Probablement que si Houston avait gagné, Deshaun Watson aurait occupé cette place.

Running back : Melvin Gordon, Los Angeles Chargers (14 courses, 132 yards, 1 touchdown)
Malgré une inflammation au pied, Melvin Gordon a réussi une grosse performance face au champion en titre avec notamment un touchdown de 87 yards.

Receveur n°1 : JuJu Smith-Schuster, Pittsburgh Steelers (7 réceptions, 193 yards, 1 touchdown)
JuJu n’a plu de vélo, mais il a clairement encore des jambes. Dur au mal, bon bloqueur, doté d’excellentes mains, Smith-Schuster ajoute une énième tête au monstre offensif que les Steelers sont.

Receveur n°2 : DeAndre Hopkins, Houston Texans (8 réceptions, 224 yards, 1 touchdown)
DeAndre Hopkins a retrouvé le chemin de la feuille de stats depuis l’arrivée de Deshaun Watson, mais là personne n’a pu l’arrêter, ni Shaq Griffin ni Richard Sherman, même si ce dernier a réussi un excellent match.

Receveur n°3 : Paul Richardson, Seattle Seahawks (6 réceptions, 105 yards, 2 touchdowns)
Paul Richardson s’affirme de plus en plus comme une vraie menace pour les défenses affrontant les Seahawks. Très athlétique, ce sont surtout ses mains qui impressionnent et qui permettent à Russell Wilson de compléter des passes manquant de précision et qui devraient en principe être incomplètes ou interceptées.

Tight end n°1 : Travis Kelce, Kansas City (7 réceptions, 133 yards, 1 touchdown)
Il s’affirme encore plus comme le meilleur tight end de cette saison 2017.

Ligne offensive : Dallas Cowboys
Ezekiel Elliott a été encore une fois intraitable en semaine 8 et sa ligne offensive y est pour beaucoup. Travis Frederick n’a autorisé qu’une pression ce qui a permis à Dak Prescott a pu prendre soin du ballon malgré une météo difficile.

Défense

Defensive tackle : Geno Atkins, Cincinnati Bengals (5 plaquages dont 1 sack)
De grosses actions contres la course résultant en 4 stops défensifs, Geno Atkins s’est aussi montré dans le pass rush avec 7 pressions et 1 sack.

Defensive tackle : Javon Hargrave, Pittsburgh Steelers (2 plaquages)
Javon Hargrave a donné le tournis au centre des Lions, Travis Swanson, et a notamment forcé le turnover on downs sur la dernière action du match en mettant la pression sur Matthew Stafford.

Defensive end : Jadeveon Clowney, Houston Texans (4 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
La ligne offensive de Seattle est connue pour ne pas être la meilleure de la ligue, mais Jadeveon Clowney a eu un impact énorme sur le match avec 8 pressions et 1 sack.

Defensive end : Demarcus Lawrence, Dallas Cowboys (2 plaquages dont 1 sack)
10,5 sacks en 7 matches avec minimum un sack par match. Impressionnant !

Linebacker n°1 : Sean Lee, Dallas Cowboys (9 plaquages)
En véritable chef de la défense des Cowboys, Sean Lee a été très bon en couverture avec seulement 5 réceptions et 11 yards.

Linebacker n°2 : Luke Kuechly, Carolina Panthers (8 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Comme Sean Lee, Luke Kuechly a été impérial en couverture, n’autorisant que 2 réceptions pour -1 yard.

Linebacker n°3 : Eric Kendricks, Minnesota Vikings (9 plaquages, 2 passes déviées)
Après un 1e mi-temps accrochée face aux Browns à Twickenham, Eric Kendricks a été omniprésent au centre de la défense des Vikings. Le linebacker de 3e année a joué un rôle déterminant dans le ralentissement de l’attaque des Browns qui n’a marqué que 3 petits points en 2e mi-temps.

Cornerback n°1 : Richard Sherman, Seattle Seahawks (4 plaquages, 2 passes déviées, 2 interceptions)
Grand match et grand Richard Sherman. Le cornerback a effectivement concédé des yards à DeAndre Hopkins, mais il a réussi 2 interceptions dans de moments clés.

Cornerback n°2 : Vernon Hargreaves III, Tampa Bay Buccaneers (6 plaquages, 2 passes déviées)
Premier tour de draft des Buccaneers en 2016, Hargreaves a montré tout son potentiel en semaine 8, n’autorisant que 2 réceptions pour 13 yards et une évaluation de 39,6 lorsqu’il a été ciblé.

Free safety : Harrison Smith, Minnesota Vikings (7 plaquages)
Presque comme toujours, Harrison Smith a été dans tous les bons coups en défense. Comme son coéquipier Eric Kendricks, son influence en 2e mi-temps a été remarquable contre la course et la passe


Strong safety : Micah Hyde, Buffalo Bills (5 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception)
Il est le leader provisoire aux interceptions (5) après la semaine 8 et il a encore ravi les fans des Bills face aux Raiders en ne laissant que 7 yards sur les 5 fois où il a été ciblé.

Équipes spéciales

Kicker : Harrison Butker, Kansas City Chiefs (5/5 aux field goals, 2/2 aux extra points)
Le « buttkicker » a été parfait face à Denver réussissant ses 3 tentatives de plus de 40 yards dont un à plus de 50 yards.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires