Touchdown Shop

Commanders – Eagles (8-24) : Jalen Hurts et Devonta Smith en démonstration

Jalen Hurts a le sourire, Carson Wentz des hématomes.

Washington Commanders (1-2) – Philadelphia Eagles (3-0) : 8-24

Carson Wentz (25/43, 211 yards) n’a pas eu son match revanche contre les Eagles, il a même souvent frôlé le ridicule dans sa gestion de la poche. A la mi-temps, son équipe était déjà menée de 24 points, avec un total dans les airs de -16 yards pour Washington. Le pass rush des Eagles a écrasé la ligne des Commanders, rendant l’attaque de la capitale inoffensive et capitalisant 9 sacks !

De l’autre côté c’est le jeu aérien des Eagles qui a brillé, en commençant par Jalen Hurts (22/35, 340 yards, 3 TD) qui a encore rendu une copie très propre. Ne jouant qu’une mi-temps à 100% (comme la semaine dernière contre Minnesota), l’attaque de Philly a fait briller toutes les cibles : Dallas Goedert (26 yards, 1 TD), A.J. Brown (85 yards, 1 TD), Quez Watkins (2 DPI provoqués) et surtout Devonta Smith (169 yards, 1 TD), auteur d’une performance majuscule.

Avec cette victoire les Eagles peuvent toujours rêver de première place de conférence, et sont toujours favoris de NFC Est. Washington va devoir vite retrouver la confiance, et faire un choix au poste de quarterback, tant Carson Wentz semble définitivement brisé.

Jalen Hurts – Devonta Smith, duo de gala

Durant toute la première mi-temps, les Eagles déroulent en attaque comme en défense, sans rencontrer d’opposition. La défense est la première à se mettre en vue, avec 4 sacks dans le premier quart. Toute la ligne participe, notamment les vétérans Fletcher Cox (1,5 sacks) et Brandon Graham (2,5 sacks).

Après 5 punts pour commencer, l’attaque des Eagles se réveille rapidement. D’abord par un field goal, puis par un touchdown de Dallas Goedert (0-10). C’est alors que débute le show Devonta Smith. L’ancien receveur d’Alabama multiplie les réceptions acrobatiques, prenant le meilleur sur la défense de Washington.

Jalen Hurts en profite et se montre décisif en zone rouge à la passe trouvant A.J. Brown puis Devonta Smith coup sur coup pour des touchdowns (0-24). Il n’y a qu’une équipe sur le terrain et Ron Rivera rentre aux vestiaires la tête basse.

Une sieste en deuxième mi-temps

Comme la semaine dernière, Philly ne va pas mettre d’énergie dans la seconde mi-temps et laisser Washington sauver l’honneur. Paradoxalement, c’est la défense qui s’en charge, Daron Payne venant chasser Miles Sanders (46 yards) pour un safety (2-24). Carson Wentz trouve un rythme et une complémentarité avec Terry McLaurin (102 yards) mais la défense des Eagles n’autorise rien.

Philadelphie aura un axe de travail pour la semaine, c’est l’attaque au sol, traditionnellement une force. Miles Sanders a été décevant, tout comme Antonio Gibson de l’autre côté. Le match s’enlise dans l’ennui, et Nick Sirianni ne parvient pas à mobiliser son équipe. Gibson aura tout de même son touchdown en fin de match, avec l’aide de J.D. McKissic et Terry McLaurin.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires