France Autriche Football americain

Browns – Steelers (29-17) : Jacoby Brissett solide, Cleveland assure l’essentiel

Mitchell Trubisky a joué une mi-temps. Forcément, c'était un peu court.

Cleveland Browns (2-1) – Pittsburgh Steelers (1-2) : 29-17

Cela n’a été ni joli ni passionnant, mais les Browns sont relancés. Même menés à la pause, les joueurs de Cleveland n’ont finalement pas vraiment été inquiétés par une équipe de Pittsburgh toujours trop juste en attaque pour battre les meilleurs.

La défense des Browns a pris le dessus dans la deuxième partie du match, pendant que Nick Chubb (23 courses, 113 yards, 1 TD) permettait à son équipe de prendre le large au début du dernier quart (23-14).

Les Steelers ont réduit l’écart avec un field goal (23-17) à 1mn48 de la fin. Mais contrairement au match contre les Jets, Cleveland a recouvert l’onside kick. Ils ont rendu le ballon avec un punt à 15 secondes de la fin, mais la défense a recouvert le ballon échappé par les attaquants de Pittsburgh dans la end zone sur une tentative désespérée. De quoi faire grimper le score final à 29-17.

Mitchell Trubisky se rebelle… une mi-temps

Incapable de mener l’attaque de manière convaincante sur les deux premiers matchs, Mitchell Trubisky (20/32, 207 yards) a réagi en complétant 8 de ses 9 premières passes, bien aidé par une incroyable réception à une main du débutant George Pickers.

Trubisky a même marqué au sol, tout comme Najee Harris (15 courses, 56 yards, 1 TD). Deux touchdowns en quatre offensives, et l’avantage 14-13 à la mi-temps. Car si les Browns ont également marqué deux fois, grâce à Amari Cooper (7 rec, 101 yards, 1 TD) et David Njoku (9 rec, 89 yards, 1 TD), leur kicker Cade York a manqué un extra point.

Sauf qu’au retour des vestiaires, tout s’arrête. Les Steelers repartent avec trois 3&out et un quatrième punt. Pendant ce temps, un solide Jacoby Brissett (21/31, 220 yards, 1 TD) profite de la sortie sur blessure d’Akhiello Whiterspoon pour trouver Amari Cooper en profondeur. Puis Chubb et Kareem Hunt (12 courses, 47 yards) prolongent le drive, jusqu’au doublé du premier (23-14). Déjà le coup fatal avec 9mn29 à jouer.

Si Brissett peut tenir la baraque en attendant Deshaun Watson, c’est aussi parce que, en plus de ses coureurs, Cooper et Njoku se montrent à la hauteur. Le premier signe son deuxième match consécutif à plus de 100 yards, une première pour lui depuis 2016, une époque où il évoluait avec les Raiders. Quant au tight-end, il signe un de ses meilleurs matchs en carrière, quelques mois après la signature d’une juteuse prolongation de contrat.

La performance de la défense de Cleveland malgré une pluie de blessures reste à relativiser, tant Trubisky est en souffrance. Dès le point presse d’après-match, Mike Tomlin a balayé l’idée de faire jouer le rookie Kenny Pickett. Il faudra pourtant bien finir par y venir.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires