Mock Draft NFL 2022 3.0 : les lignes à l’honneur

Offensive ou défensive, la ligne est à l'honneur.

Suivez toute la saison des Bowl universitaires sur ESPN ! 44 Bowl Games, y compris les College Football Playoffs et le National Championship Game. ESPN Player, c’est aussi d’autres sports en direct, dont le basketball universitaire et la NHL, 500 documentaires avec du contenu ajouté chaque semaine. Abonnez vous pour accéder à tout ce contenu avec une offre exclusive du ESPN Player en utilisant notre lien : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu.

La fin de saison approche en football universitaire alors que la NFL se rapproche des playoffs. Il est donc temps de faire une mock draft ! Le ranking des équipes tient compte des bilans après la semaine 15 et non d’une projection sur comment va se terminer la saison 2021. La cuvée défensive est superbe et si les quarterbacks ne sont pas au même niveau que certaines années, la valeur de la position ainsi que les besoins des franchises les rendent présents. Certaines franchises NFL ont plusieurs choix au 1e tour 2022, entre parenthèses la franchise possédant ce choix avant un échange.

1. Jacksonville Jaguars, Aidan Hutchinson, EDGE, Michigan

Les Jaguars ont des besoins partout (ou presque), et prendre le meilleur joueur disponible fait sens. Dans un duel d’EDGE, c’est Hutchinson qui a l’honneur d’être premier choix après une saison 2021 stratosphérique. Son duo avec Josh Allen peut devenir le moteur de la défense de Jacksonville.

2. Detroit Lions, Kayvon Thibodeaux, EDGE, Oregon

L’autre candidat au premier choix n’a pas à attendre longtemps ! Il faut dire que la faible cuvée de quarterback n’incite pas à se précipiter, et les Lions font eux aussi le choix du meilleur joueur disponible à une position premium. Il aura la mission de devenir le leader de cette défense, et sa capacité à aider contre la passe et la course sera précieuse.

3. Houston Texans, Kyle Hamilton, S, Notre Dame

Un safety top 5, ce n’est pas tous les jours ! Il faut dire que Kyle Hamilton est un phénomène physique, aussi rapide que puissant. Polyvalent, il peut aider sur toutes les tentatives et dans tous les systèmes de jeu. Une pépite pareille ne se refuse pas, pour une franchise qui a intérêt à tenter le pari David Mills.

4. New York Jets, Ikem Ekwonu, OT, NC State

Protéger un jeune quarterback, tel est la mission des Jets. Mekhi Becton fait un bon travail à gauche lorsqu’il est en bonne santé, et Ekwonu peut apporter à droite de la ligne son savoir faire et sa puissance. Son arrivée serait également une excellente nouvelle pour le jeu de course, tant sa capacité à créer des espaces peut aider Michael Carter à utiliser sa vitesse.

5. New York Giants (from Chicago), Evan Neal, OT, Alabama

Les Giants ont plusieurs problèmes, mais la ligne est le principal. Mis à part Andrew Thomas, tout est à reconstruire. Cela commence par la sélection d’Evan Neal, le puissant tackle d’Alabama. Que ce soit en guard ou en tackle, il représente un pari peu risqué sur un potentiel athlétique énorme.

6. New York Giants, Tyler Linderbaum, IOL, Iowa

Un centre en 6e position, cela peut surprendre. La sélection de Quenton Nelson à cette position avait également pu étonné, cependant il n’est pas sur qu’Indianapolis regrette. Linderbaum est le dernier-né de l’école Kirk Ferentz, il est un phénomène qui progresse chaque année. Il est un capitaine de navire, et comprend le jeu plus rapidement que les autres, c’est ce dont New-York a besoin.

7. Carolina Panthers, Charles Cross, OT, Mississippi State

Carolina doit-il prendre le risque avec un quarterback ? C’est une question légitime. Un autre choix est fait dans cette draft avec la sélection de Charles Cross, possible solution long terme au poste de tackle. Avec Taylor Moton à droite et Cross à gauche, Sam Darnold/Cam Newton/P.J. Walker/autres sera bien protégé!

8. New York Jets (from Seattle), George Karlaftis, EDGE, Purdue

Pour la 7e fois en 8 choix, la ligne est à l’honneur (et ce n’est pas fini). Les Jets ont protégé le quarterback, il est temps d’avoir (enfin) un pass rush décent. Carl Lawson sera de retour la saison prochaine, et il pourrait faire un beau duo avec le bufle de Purdue.

9. Atlanta Falcons, DeMarvin Leal, DL, Texas A&M

Atlanta a besoin de renfort en défense, et même s’ils ont déjà Grady Jarrett l’ajout de DeMarvin Leal semble une évidence tant il est dominant. Capable d’évoluer à l’intérieur et à l’extérieur, il dispose d’une polyvalence qui fera rêver n’importe quel coordinateur défensif. Une défense se construit sur les lignes, c’est un bon début.

10. Washington, Matt Corral, QB, Ole Miss

Le premier quarterback de cette draft ! Washington a des armes tant en attaque qu’en défense, mais il manque un quarterback. Matt Corral est en progression chaque année, et il représente le meilleur rapport qualité/prix de cette draft pour le moment. Il aura la chance d’avoir dès sa première année des cibles de choix, comme Terry McLaurin et Curtis Samuel.

11. Philadelphia Eagles (from Miami), Andrew Booth Jr., CB, Clemson

D-Fense ! Les Eagles doivent être meilleur en défense, et le choix d’un cornerback fait sens. Darius Slay évolue à un niveau All Pro en 2021, mais le côté droit manque d’un joueur de talent. Andrew Booth est un monstre athlétique capable d’être titulaire dès la première année. Il aura la chance d’apprendre avec ce qui se fait de mieux dans la ligue.

12. Philadelphia Eagles, David Ojabo, EDGE, Michigan

Défense, encore et toujours. Derek Barnett est en fin de contrat, et Brandon Graham reviendra en 2022 d’une grosse blessure. Josh Sweat ne peut pas tout faire seul, et l’arrivée de David Ojabo doit aider à renforcer un pass rush inconstant. Ojabo est encore brut, mais il aura au moins un an pour apprendre.

13. Denver Broncos, Carson Strong, QB, Nevada

Courtland Sutton, Jerry Jeudy, Tim Patrick, Noah Fant… Cette attaque est un rêve pour un quarterback rookie. Carson Strong n’est pas le plus mobile de la draft, mais c’est certainement le meilleur lanceur de la draft. Bonne nouvelles pour ses cibles, et pour lui.

14. New Orleans Saints, Kenny Pickett, QB, Pittsburgh

Quarterback, épisode 3. Les Saints n’ont pas de quarterback du futur, Taysom Hill ayant montré ses limites. Kenny Pickett est la surprise de cette saison, et son style de jeu pourrait correspondre à ce qu’aime Sean Payton. Un « win-win », comme on dit.

15. Cleveland Browns, Jordan Davis, IDL, Georgia

Cleveland a perdu son « mojo » en 2021, mais cela reste un excellent effectif qui ne manque pas de grand chose (à part d’un quarterback élite). Les lignes sont dominantes, mais rajouter Jordan Davis à Clowney et Garrett fait saliver. Physiquement dominant, il aidera à solidifier le tout et apportera une assurance contre le jeu de course.

16. Las Vegas Raiders, Kenyon Green, IOL, Texas A&M

Derek Carr a besoin d’une ligne, et cela devient urgent. Kenyon Green est le meilleur guard de cette cuvée, et il pourrait aider Kolton Miller sur le côté gauche. Le voir descendre dans cette draft est une aubaine, Las Vegas doit en profiter.

17. Pittsburgh Steelers, Sam Howell, QB, North Carolina

Big Ben, c’est fini (ou presque)! Mike Tomlin doit penser à l’avenir, et Sam Howell pourrait être la bonne surprise de cette draft. Disposant d’atout incontestable, il pourrait apporter une approche différente à l’attaque, un jeu plus varié entre jeu court et jeu long.

18. Baltimore Ravens, Darian Kinnard, OL, Kentucky

Les Ravens aiment avoir une ligne dominante, et un joueur polyvalent et efficace en jeu de course comme Kinnard fait sens. En tackle ou en guard, il est un renfort de poids et le voir tomber en 18 est une aubaine pour Baltimore, même si ce n’est peut-être pas le besoin principal au premier abord.

19. Minnesota Vikings, Ahmad Gardner, CB, Cincinnati

Minnesota a un problème de cornerback, heureusement pour eux il y en a des très talentueux en 2022. Ahmad Gardner est un joueur complet, capable de défendre la zone et la couverture man avec la même efficacité. Rapide et constant, il est un renfort de poids pour une défense qui en a besoin.

20. Buffalo Bills, Trevor Penning, OT, Northern Iowa

Bien que venant de FCS, Trevor Penning mérite largement un premier tour universitaire. Puissant et doté de mains violentes, il est un renfort bienvenu dans une ligne loin d’être imperméable cette saison.

21. Miami Dolphins (from San Francisco), Devin Lloyd, LB, Utah

Miami a un effectif talentueux mais incomplet. Le comité de linebackers est particulièrement faible, et Devin Lloyd est le joueur le plus attrayant de cette cuvée. Aussi efficace contre la course qu’en couverture, c’est un playmaker de talent et le voir descendre en 21 est absolument incroyable. Miami en profite.

22. Los Angeles Chargers, Travon Walker, EDGE, Georgia

Joey Bosa et… c’est à peu près tout. Travon Walker est un EDGE de grande qualité, et il va renforcer la ligne par sa polyvalence. Capable d’être titulaire en 3 tech ou à l’extérieur, il va apporter du talent sur une ligne trop inconstante en 2021.

23. Philadelphia Eagles (from Colts), Nakobe Dean, LB, Georgia

Troisième choix pour les Eagles, et c’est encore en défense. Après cornerback et EDGE, c’est cette fois la position de linebacker qui est renforcée. Nakobe Dean peut devenir le meilleur joueur de la ligne dès la première année mais également le chef de meute, comme il le fait à Georgia. Talent et leadership, Philly a besoin des deux.

24. Detroit Lions (from Rams), Chris Olave, WR, Ohio State

Detroit a un pass rusher, direction l’attaque ! Pas de quarterback qui valent le coup (à réfléchir en 33) alors Detroit en profite pour choisir le sosie de Keenan Allen dans le jeu : Chris Olave. Excellent coureur de tracés, il est donc le premier receveur de cette liste.

25. Cincinnati Bengals, Daniel Faalele, OT, Minnesota

Encore et toujours la ligne offensive. Joe Burrow a des cibles, il lui faut maintenant une protection digne de ce nom. Daniel Faalele est une montagne, et un renfort de poids qui fera des merveilles à droite. Cincinnati progresse, il faut continuer cette construction intelligente.

26. Tennessee Titans, Treylon Burks, WR, Arkansas

Tennessee dispose de Julio Jones et A.J. Brown. Mais les deux cumulent les blessures, et le premier n’est pas tout jeune. Ryan Tannehill a besoin d’armes offensives, et Burks est la définition même d’un « playmaker ». Costaud et rapide, il peut aider en jeu court, en jeu long ou même en trick play. Une addition précieuse pour une équipe qui en a besoin.

27. Arizona Cardinals, Derek Stingley Jr., CB, LSU

La défense des Cardinals va bien, mais du renfort au poste de cornerback pourrait aider. Bien que trop souvent blessé, Derek Stingley est trop talentueux pour sortir du premier tour. Rapide et athlétique, il peut suivre n’importe quel receveur en NFL. Un talent rare mais un risque long terme.

28. Tampa Bay Buccaneers, Garrett Wilson, WR, Ohio State

Tampa Bay a un effectif très complet, mais la situation contractuelle des receveurs fait qu’il est probable que le poste soit un besoin à la draft. Garrett Wilson sait tout faire, à l’image d’un Jerry Jeudy, et il est une superbe affaire en 28e choix.

29. New England Patriots, Jameson Williams, WR, Alabama

Encore un receveur. Jameson Williams est le profil qui monte, après une saison fabuleuse à Alabama. Excellent coureur de tracés et capable de gagner les réceptions contestées, il pourrait monter bien plus haut avec de bons playoffs.

30. Dallas Cowboys, Kaiir Elam, CB, Florida

Trevon Diggs est un playmaker, mais il est loin de pouvoir tout faire tout seul. Kaiir Elam est un profil excitant, qui tombe 30e uniquement à cause d’une riche classe de cornerbacks. Il est cependant mobile et intelligent, de quoi lui offrir aisément le premier tour.

31. Kansas City Chiefs, David Bell, WR, Purdue

Travis Kelce et Tyreek Hill sont extraordinaires, mais ils sont bien seuls. David Bell est un receveur physique et puissant, qui apporterait une variété dans le comité de receveurs chez les Chiefs. Les fusés c’est bien, avoir une tour de contrôle en plus c’est mieux.

32. Green Bay Packers, Bernhard Raimann, OT, Central Michigan

C’est la surprise du premier tour (il faut bien prendre des risques) ! Bernhard Raimann a explosé cette saison à Central Michigan, alliant athlétisme et mobilité. S’il est encore un peu léger pour la NFL, nul doute qu’il va continuer sa progression et peut rapidement devenir un tackle titulaire de la grande ligue.

Rappel : retrouvez tous les samedis un podcast dédié à la draft 2022.

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

ESPN Player diffuse 44 Bowl Games, dont les playoffs et la grande finale. L’abonnement comprend aussi le basket universitaire, la NHL et des centaines de documentaires.

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires