[Draft 2022] Si j’étais un espoir : Ahmad Gardner (CB), le cerveau de la bande

La draft 2022 sera-t-elle celle des cornerbacks?

Alors que la saison universitaire se déroule parallèlement à celle en NFL et en attendant les fiches draft d’après-saison, la rédaction de TDActu vous propose un coup de projecteur sur les futures pépites qui rejoindront la NFL en 2022. La saison NCAA, les Bowl Games et les playoffs sont à suivre en direct ou en replay avec ESPN Player.

Ahmad Gardner

Né le 31 août 2000 à Detroit, MI, USA
1m88 pour 85 kilos
Cornerback, Cincinnati, Junior

La classe de cornerback 2022 est incroyable et le poste pourrait être très représenté au premier tour. Parmi tous ces talents, « Sauce » Gardner est un des plus regardés, bien qu’évoluant dans le group of five.

Si j’étais une qualité : QI Football

Gardner est un excellent athlète, mais c’est bien avec sa tête qu’il fait la différence. Capable de lire le jeu plus rapidement que les autres, dès sa saison Freshman, sa capacité à lire le jeu saute aux yeux. Il est rarement en retard, et lorsque c’est le cas il va trouver le moyen de faire capoter l’action avec un mélange d’explosivité et de vision. Il n’est pas épais, mais il est long et sait utiliser son corps à la perfection, c’est ça aussi l’intelligence de jeu.

Lorsqu’un joueur voit le jeu plus rapidement que les autres, cela lui donne l’avantage. C’est le cas d’Ahmad Gardner. Cerise sur le gâteau, il a d’excellentes mains et peut punir le quarterback adverse facilement.

Si j’étais un défaut : Vitesse

S’il est explosif, Ahmad Gardner n’est pas rapide sur longue distance, et ce manque de vitesse peut-être préjudiciable. Surtout lorsque cela conduit à laisser traîner les mains et à provoquer un mouchoir de pénalité.

En voulant compenser ce manque, Gardner peut parfois être trop agressif, et faire des erreurs indignes du joueur qu’il est. Il est dominant, à lui de rester calme et d’imposer le rythme, même contre un receveur rapide.

Si j’étais une stat : Evaluation du quarterback adverse

S’il y a bien une statistique simple qui illustre la domination d’un cornerback, c’est l’évaluation du quarterback adverse lorsqu’il lance vers le défenseur. Contre Gardner, les lanceurs adverses sont à 35.3, et le cornerback de Cincinnati n’a toujours pas encaissé un touchdown dans sa carrière universitaire.

Cette statistique doit être nuancée par le fait que Gardner évolue dans la conférence AAC, mais elle illustre le potentiel de domination du joueur, surtout dans des systèmes press (71.3% de ses snaps en carrière). Le press est un schéma dans lequel le cornerback va venir très proche du receveur avant snap, et va tenter de déranger la course de l’attaquant dans les 5 premiers yards (après c’est une faute, voir la Mel Blount rule). Gardner ne réussi pas en press grâce à sa puissance, mais à sa longueur de bras qui permet de venir déranger le receveur tel une pieuvre.

Si j’étais un joueur NFL : Xavien Howard (CB, Dolphins)

Ahmad Gardner n’est pas exactement le même profil physique que le cornerback de Miami, mais ils partagent cette intelligence de jeu hors du commun qui permet de compenser certains défauts physiques, notamment la vitesse.

S’il évolue comme attendu, Gardner peut suivre les pas de Howard et devenir un joueur All Pro en NFL sur le long terme.

Si j’étais un choix de draft : Top 15

En 2021, 5 cornerbacks ont connu le premier tour de la draft, dont deux dans le top 10 (Jaycee Horn & Patrick Surtain II). Gardner peut lui aussi être sélectionné aussi haut, s’il confirme et fait une grosse saison avec Cincinnati bien sûr. L’effectif autour de lui est complet et son duo avec Coby Bryant risque de dominer la conférence, ce qui sera bénéfique pour les deux joueurs.

Si j’étais une équipe NFL : Pittsburgh Steelers

La fin de contrat prochaine de Joe Haden laisse un vide dans la défense des Steelers qu’il va falloir combler. Et sauf éclosion soudaine de Justin Layne, Pittsburgh aura besoin d’un cornerback numéro 1 venant de l’extérieur. Gardner peut être ce joueur et correspond au système agressif des Steelers, et il pourrait faire des merveilles pour punir le quarterback adverse qui, sous pression, ne maîtrisera pas parfaitement son lancé.

À suivre cette saison

  • Contre Miami of Ohio, samedi 4 septembre à 21h30
  • À Indiana, samedi 18 septembre à 18h
  • À Notre Dame, samedi 02 octobre à 20h30
  • Contre Central Florida, samedi 16 octobre

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

12 mois pour 79,99€ ou 11,99€ par mois. Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Au programme : 800 matchs par an, les Bowl Games, les playoffs, la finale, mais aussi plus de 150 documentaires du catalogue ESPN !

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés