Broncos – Commanders (33-35) : Sam Howell et Brian Robinson renversants

Largement mené puis dominateur, Washington s'impose sur le fil après une fin rocambolesque.

Denver Broncos (0-2) – Washington Commanders (2-0) : 33-35

Scénario fou à Denver. Après avoir menés 21-3 puis avoir été repris puis dépassés, les Broncos se sont offert une dernière action pour arracher les prolongations après un Hail Mary réussit de manière improbable par Russell Wilson à la dernière seconde. Mais la conversion à 2 points manquée, les Broncos laissent finalement la victoire aux visiteur après une rencontre totalement décousue.

Mené de 18 points à deux minutes de la pause, la soirée semblait bien mal embarquée pour les hommes de la capitale. Mais au prix d’un 2e acte parfait, ils ont totalement inversé la vapeur infligeant un cinglant 32-6 à leurs adversaires. Aussi brillant dans le 1er acte que totalement amorphe et muet en 2e période, Russell Wilson (18/32, 309 yards, 3 touchdowns, 1 interception) continue de souffler le chaud et le froid.

A l’inverse les Commanders sont montés en puissance des deux côtés du ballons, avec des ajustements payants. Malmené une grande partie de la première mi-temps, Sam Howell (27/39, 299 yards, 2 touchdowns) n’a pas paniqué pour autant. Montant en puissance au fil des possessions, le jeune quarterback a distribué, touchant notamment 9 cibles différentes, évitant les erreurs et jouant juste. Il a été bien secondé par son coureur Brian Robinson Jr. auteur d’un doublé qui a poussé son équipe vers la victoire.

Les rookies lancent Denver

En jambe d’entrée, les Broncos ont réalisé un début de match idéal. Trois possessions pour autant de touchdowns. Porté par un Wilson retrouvé et des rookies affutés, les hommes du Colorado font rapidement le break. D’abord grâce au rookie Jaleel McLaughlin qui conclut aisément au sol un premier drive bien mené. Marvin Mims Jr est ensuite à la réception d’une très belle passe profonde d’un Wilson à la précision retrouvée, pour un touchdown de 60 yards. Mims met ensuite sur orbite la série suivante avec un nouvelle réception longue distance de 54 yards. Quelques jeux plus tard, c’est Brandon Johnson qui est trouvé par son quarterback. 21-3

Washington doucement mais surement

En face, c’est poussif. Entre défense étouffante, et hésitation, Sam Howell patine. Il faut attendre les 2 dernières minutes de la première mi-temps pour voir une réponse des Commanders. Howell se connecte avec Logan Thomas, puis Brian Robinson convertit à 2 points. Un ultime effort avant la pause leur permet même d’ajouter 3 nouveaux points pour revenir à une possession. 21-14

Une fin de mi-temps qui change drastiquement la dynamique pour Washington. Au retour des vestiaires, après un stop défensif rapide sur un trio d’actions de Daron Payne, Howell trouve Terry McLaurin pour un touchdown de 30 yards et ramène les siens à hauteur. Plus incisif des deux côtés du ballon, les Commanders donnent l’impression d’avoir mis la main sur le match. Malgré 3 points concédés, ils prennent la main au début du 4e quart-temps après un touchdown au sol de Brian Robinson concluant un drive de 75 yards. Rebelote quelques minutes plus tard. Le running back se défait de la défense adverse pour le doublé.

Irrésistible en début de rencontre, l’attaque de Sean Payton patine totalement. Wilson prend le bouillon de tous les côtés. Harcelé par la ligne adverse, le quarterback est incapable de trouver ses receveurs. Il faut attendre une dernière possession totalement désespérée pour que les Broncos réussissent l’improbable avec un Hall Mary capté par Johnson après une partie de jongles. La conversion à 2 points manquée, la victoire revient finalement logiquement aux Commanders qui ont montré résilience et abnégation.

https://x.com/NFL/status/1703555510257987750?s=20

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires