Football Head Coach

[Draft 2023] Tous les choix et l’analyse en AFC

Retrouvez tous les choix de draft, franchise par franchise, en conférence AFC.

En attendant les podcasts de cette semaine : débrief de la draft 2023 division par division. Voici un récapitulatif de tous les choix effectués en conférence AFC. En lien, la « fiche draft », une analyse en vidéo ou un podcast parlant de ce joueur.

AFC Est

Buffalo Bills

Dalton Kincaid, TE, Utah
O’Cyrus Torrence, OG, Florida
Dorian Williams, LB, Tulane
– Justin Shorter, WR, Florida
– Nick Broeker, OG, Ole Miss
Alex Austin, CB, Oregon State

Les trois premiers tours permettent de récupérer trois joueurs très productifs en NCAA : encore une masterclass du manager Brandon Beane ! Puis, ils ont continué d’entourer Josh Allen avec un receveur qui porte mal son nom (1m95) et un second lineman offensif venant lui aussi de la meilleure conférence universitaire : Broeker après Torrence, deux joueurs rompus aux joutes de la SEC. Enfin, le cornerback Alex Austin propose de la taille et a été très productif en 2022.

Miami Dolphins

Cam Smith, CB, South Carolina
Devon Achane, RB, Texas A&M
– Elijah Higgins, WR/TE, Stanford
Ryan Hayes, OT, Michigan

Le poste de cornerback n’était pas un besoin mais la stratégie est ici de prendre le meilleur joueur disponible. Le coureur Devon Achane correspond lui à un besoin et son profil très rapide sied parfaitement à cette attaque. L’athlétique tackle Ryan Hayes vient apporter un peu de profondeur sur la ligne offensive. Peu de choix mais tous bien utilisés.

New England Patriots

Christian Gonzalez, CB, Oregon
Keion White, DE, Georgia Tech
– Marte Mapu, LB, Sacramento State
– Jake Andrews, OC, Troy
– Chad Ryland, K, Maryland
Sidy Sow, OG, Eastern Michigan
– Antonio Mafi, OG, UCLA
Kayshon Boutte, WR, LSU
Bryce Baringer, P, Michigan State
– Demario Douglas, WR, Liberty
– Ameer Speed, CB, Michigan State
– Isaiah Bolden, S, Jackson State

Les Patriots ont commencé par un cornerback avec beaucoup de potentiel et un Defensive-End capable d’attaquer plusieurs gaps : de quoi satisfaire le maitre défensif Bill Belichik. Moins connu, Marte Mapu s’est fait remarqué lors du Senior Bowl 2023.

Ensuite, Boston a renforcé l’intérieur de la ligne offensive de Mac Jones et a pris soin de son équipe spéciale. Un kicker et un punter : ce sont des gens eux aussi ! L’attraction viendra du receveur Kayshon Boutte : très talentueux mais qui a été boudé en raison d’un caractère pas idéal. S’il se remet la tête à l’endroit alors son apport pourrait être important.

New York Jets

Will McDonald, Edge, Iowa State
Joe Tippmann, OC, Wisconsin
– Carter Warren, OT, Pitt
Israel Abanikanda, RB, Pitt
– Zaire Barnes, LB, Western Michigan
– Jarrick Bernard-Converse, CB, LSU
Zack Kuntz, TE, Old Dominion

Will McDonald est un félin : souple et rapide. Joe Tippmann est un Centre très grand et très athlétique : sa mobilité est parfaite pour le système de zone des Jets. L’attaque encore avec du renfort sur la ligne et au poste de coureur pour palier les blessures : 16 courses rapportant plus de 20 yards (5e résultat NCAA en 2022) pour Abanikanda.

Hyper athlétique, Zack Kuntz pourrait être le « steal » de la draft des Jets. Les qualités athlétiques hors norme était un mantra pour le staff des Jets et les sélections de Barnes et de Bernard-Converse vont complétement en ce sens : de quoi apporter de la profondeur à leurs postes respectifs et aussi solidifier l’escouade de plaqueurs en équipe spéciale.

AFC Nord

Baltimore Ravens

Zay Flowers, WR, Boston College
Trenton Simpson, LB, Clemson
Tavius Robinson, Edge, Ole Miss
Kyu Blu Kelly, CB, Stanford
– Malaesala Aumavae-Laulu, OT, Oregon
Andrew Vorhees, OG, USC

Un poste à besoin avec l’électrique Zay Flowers puis comme toujours avec Baltimore : rester patient et attendre qu’un joueur très coté glisse jusqu’à eux ! Ainsi, ils ont récupéré le talentueux linebacker Trenton Simpson.

Le poste de cornerback était également à considérer après le départ de Marcus Peters et le sous coté Kyu Blu Kelly ressemble à une bonne affaire au choix 157 : 17 passes défendues sur les saisons 2021 et 2022. Le Guard Andrew Vorhees est polyvalent et sans des soucis de blessures, il aurait été choisi bien plus haut que le choix 229.

Cincinnati Bengals

Myles Murphy, DE, Clemson
DJ Turner, CB, Michigan
Jordan Battle, S, Alabama
Charlie Jones, WR, Purdue
Chase Brown, RB, Illinois
Andrei Iosivas, WR, Princeton
– Brad Robbins, P, Michigan
– DJ Ivey, CB, Miami

Myles Murphy est très jeune (21 ans depuis le 3 janvier) et possède des attributs physiques hors norme. Le cornerback DJ Turner va pouvoir faire parler sa vitesse et aussi ses automatismes avec Daxton Hill (drafté en 2022).

Renforcer une force est également un stratégie lors de la draft : l’expert en tracés Charlie Jones et l’athlétique Andrei Iosivas rendent des Bengals déjà riches au poste de receveur encore plus riche. Et pour être paré à toute éventualité judiciaire concernant Joe Mixon, Cincinnati s’est donné une assurance avec le Canadien Chase Brown : aussi bon pour porter le cuir que pour l’attraper.

Cleveland Browns

Cedric Tillman, WR, Tennessee
Siaki Ika, DT, Baylor
Dawand Jones, OT, Ohio State
– Isaiah McGuire, DE, Missouri
Dorian Thompson-Robinson, QB, UCLA
Cameron Mitchell, CB, Northwestern
Luke Wypler, OC, Ohio State

Le surpuissant Siaki Ika va aider les Browns à stopper les bonnes attaques au sol de AFC Nord. De la puissance encore avec le tackle géant Dawand Jones. Les quatre joueurs suivants ont tous été des joueurs majeurs en NCAA. Tout comme le receveur Cedric Tillman, réputé pour sa fiabilité à faire avancer les chaines à chaque match dans la meilleure conférence universitaire.

Pittsburgh Steelers

Broderick Jones, OT, Georgia
Joey Porter, CB, Penn State
Keeanu Benton, DT, Wisconsin
Darnell Washington, TE, Georgia
Nick Herbig, LB, Wisconsin
– Cory Trice, CB, Purdue
– Spencer Anderson, OL, Maryland

Trois valeurs sures pour commencer puis un pari : la draft des Steelers est prometteuse. La belle histoire est celle de Joey Porter jr rejoignant la franchise où son père a brillé ! Il correspond également à un besoin au poste de cornerback.

Keeanu Benton et son jeu si physique colle parfaitement à l’identité de cette équipe. Physique ? Que dire du tight-end Darnell Washington bâti comme un tackle offensif ! Le linebacker Nick Herbig pourrait être la bonne affaire de leur draft avec son activité incessante et son intelligence de jeu : seul un manque de gabarit l’a pénalisé pour être choisi plus haut que le spot 132.

AFC Sud

Houston Texans

CJ Stroud, QB, Ohio State
Will Anderson, DE, Alabama
– Frederik « Juice » Scruggs, OC, Penn State
Tank Dell, WR, Houston
Dylan Horton, DE, TCU
Henry To’o To’o, LB, Alabama
Jarrett Patterson, OG, Notre Dame
Xavier Hutchinson, WR, Iowa State
– Brandon Hill, S, Pitt

« Houston, nous n’avons pas de problème. ». La reconstruction recommence de fort belle manière avec deux des cinq meilleurs joueurs 2023 ! Et pour sécuriser le nouveau lanceur, le Centre Frederik Scruggs est un expert en protection rapproché. Tank Dell était la star de l’université locale et son explosivité colle parfaitement au jeu de CJ Stroud.

Ancien linebacker de Alabama lui même, l’entraineur DeMeco Ryans est retourné dans cette direction après la sélection de Will Anderson : Henry To’o To’o est un joueur au QI football très élevé avec lequel le coach va pouvoir développer son système. Les trois derniers choix ressemblent à de très bonnes affaires avec un lineman offensif qui a beaucoup d’expérience, un receveur très en vue en NCAA et un safety très rapide pour chasser les coureurs adverses. Une draft superbe en tout point !

Indianapolis Colts

Anthony Richardson, QB, Colts
Julius Brents, CB, Kansas State
Josh Downs, WR, North Carolina
Blake Freeland, OT, BYU
Adetomiwa Adebawore, DT, Northwestern
Darius Rush, CB, South Carolina
Daniel Scott, S, California
Will Mallory, TE, Miami
– Evan Hull, RB, Northwestern
– Titus Leo, LB, Wagner
– Jaylon Jones, DB, Texas A&M
– Jake Witt, OT, Northern Michigan

Bien qu’il faille attendre au moins deux saisons pour pouvoir la juger, la draft 2023 du manager Chris Ballard ressemble à une masterclass !

Anthony Richardson est le futur à la position de quarterback dans l’Indiana. S’il se développe bien et corrige ses défauts, son duo avec le coureur Jonathan Taylor pourrait être dévastateur ! Ensuite que des joueurs de grand talent : Brents, Downs, Freeland, Adebawore, Rush, Scott, Mallory et même le coureur sachant tout faire Evan Hull devraient apporter beaucoup de qualité à cet effectif. Pour terminer, deux paris sur les qualités athlétiques supérieures de Jaylon Jones et de Jake Witt.

Jacksonville Jaguars

Anton Harrison, OT, Oklahoma
Brenton Strange, TE, Penn State
Tank Bigsby, RB, Auburn
Ventrell Miller, LB, Florida
Tyler Lacy, DT, Oklahoma State
– Yasir Abdullah, LB, Louisville
Antonio Johnson, S, Texas A&M
– Parker Washington, WR, Penn State
– Chris Braswell, CB, Rutgers
– Erick Hallett, CB, Pitt
– Cooper Hodges, OG, Appalachian State
– Raymond Vohasek, DT, North Carolina
– Derek Parish, OLB, Houston

Après Travon Walker et Devin Lloyd en 2022, les Jaguars confirment leur volonté de construire autour de joueurs aux qualités athlétiques supérieures : Anton Harrison, Brenton Strange et Tank Bigsby. Trois premiers choix offensifs puis place à la défense avec huit choix en défense couvrant les trois rideaux : la reconstruction est en marche à Jacksonville.

Tennessee Titans

Peter Skoronski, OL, Northwestern
Will Levis, QB, Kentucky
Tyjae Spears, RB, Tulane
Josh Whyle, TE, Cincinnati
Jaelyn Duncan, OT, Maryland
– Colton Dowell, WR, Tennessee-Martin

Un choix pour le présent avec Peter Skoronski et un duo pour l’avenir avec Will Levis et Tyjae Spears. Peu de choix mais chacun venant adresser un besoin. Le coureur Spears et son explosivité sera un parfait complément à la puissance de Derrick Henry, alors que Jaelyn Duncan est un tackle n’ayant pas encore atteint tout son potentiel.

Le Tight-End Josh Whyle vient apporter sa science du déplacement pour être une cible de choix dans le jeu aérien. L’ultra athlétique Colton Dowell est un pari qui se tente au choix 228. À l’image du jeu de cette équipe, leur draft 2023 peut être qualifiée de solide.

AFC Ouest

Denver Broncos

–  Marvin Mims, WR, Oklahoma
Drew Sanders, LB, Arkansas
Riley Moss, CB, Iowa
JL Skinner, S, Boise State
– Alex Forsyth, OC, Oregon

Privés de choix au deux premiers tours, les Broncos se sont orientés vers des joueurs ayant prouvé au plus haut niveau universitaire : de quoi minimiser les risques. Seulement cinq joueurs mais tous bien connus des suiveurs du football universitaire. Comment faire bien avec peu !

Kansas City Chiefs

Felix Anudike-Uzomah, DE, Kansas State
Rashee Rice, WR, SMU
Wanya Morris, OT, Oklahoma
– Chamarri Conner, S, Virginia Tech
– BJ Thompson, Edge, Stephen A Austin
Keondre Coburn, DT, Texas
– Nic Jones, CB, Ball State

Les besoins étaient identifiés et les Chiefs les ont adressés : les trois premiers choix reflètent cette stratégie. Puis le champion en titre a ajouté de la profondeur à des postes qui en manquaient en défense. L’athlétique safety Conner ou le très imposant tackle défensif Coburn permettront aux titulaires de souffler au 2e quart temps. La bonne affaire pourrait être le pass rusher venant du second niveau universitaire BJ Thompson : grand, envergure de basketteur NBA et vitesse pour déborder et mettre la pression.

Las Vegas Raiders

Tyree Wilson, DE, Texas Tech
Michael Mayer, TE, Notre Dame
Byron Young, DT, Alabama
Tre Tucker, WR, Cincinnati
– Jakorian Bennett, CB, Maryland
Aidan O’Connell, QB, Purdue
Christopher Smith, NB/S, Georgia
– Amari Burney, LB, Florida
– Nesta Jade Silvera, DT, Arizona State

Tyree Wilson sera un parfait complément à Maxx Crosby avec sa capacité à stopper la course. Après avoir perdu Darren Waller et Foster Moreau, le recrutement de Michael Mayer est une aubaine. Josh McDaniels va pouvoir reproduire son schéma offensif de ses années Patriots : un système que le quarterback Jimmy Garoppolo connait bien.

Le poste de Defensive Tackle était une faiblesse alors deux choix lui ont été consacré avec un Byron Young se servant de ses mains immenses comme des battoirs pour faire mal à ses opposants. Complémentaire, Silvera est plus trapu et sera davantage utilisé contre le jeu au sol. Tous les niveaux de la défense ont été considérés avec le supersonique Bennett (4,30 secondes sur 40 yards) et le polyvalent Smith sur la ligne arrière et un linebacker expert en couverture avec Burney.

Los Angeles Chargers

Quentin Johnston, WR, TCU
Tuli Tuipulotu, DE, USC
Daiyan Henley, LB, Washington State
– Derius Davis, WR, TCU
– Jordan McFadden, OG, Clemson
– Scott Matlock, DE, Boise State
Max Duggan, QB, TCU

Grand mais néanmoins rapide, Quentin Johnston va permettre à Justin Herbert d’attaquer plus souvent la profondeur. Même idée avec l’électrique Derius Davis et son 4,36 secondes sur 40 yards. Les Chargers ont visiblement apprécié la superbe saison de TCU avec trois joueurs venant du finaliste 2022. Max Duggan et son leadership vient pour être le remplaçant de Herbert.

La défense a également été considérée. L’edge rusher Tuli Tuipulotu (13,5 sacks en 2022) est très jeune et représente l’avenir : il n’a pas encore 21 ans ! Daiyan Henley est une machine à plaquer depuis qu’il a quitté sa position de receveur pour devenir un linebacker en 2020.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires