France Autriche Football americain

Aaron Rodgers (Packers) : « Je pensais que Davante Adams restait »

Les receveurs de talent passent, mais ils ne s'arrêtent pas du côté de Green Bay.

Le savait-il ou pas ? La question se posait depuis que Davante Adams avait quitté les Packers le 18 mars dernier. Une dizaine de jours plus tôt, Aaron Rodgers avait décidé de continuer l’aventure avec Green Bay en signant un gros contrat. Le quarterback s’était-il engagé en sachant qu’il allait perdre son meilleur receveur ?

Apparemment, non.

C’est que Rodgers a expliqué dans le Pat McAfee Show en marge de la Draft.

« C’était un peu surprenant avec Davante. Évidemment, quand j’ai pris ma décision, je pensais toujours qu’il allait rester. J’ai été très honnête avec lui sur mes plans, mon futur et combien d’années je pensais jouer. Mais je pensais qu’il allait rester. Cela ne s’est donc pas passé comme ça mais j’adore Davante et j’apprécie le temps que nous avons passé ensemble. Je lui souhaite le meilleur avec Derek (Carr) à Vegas. Mais c’est un grand vide à combler. »

Et pour l’instant, le vide laissé par Adams n’est pas comblé, même après le premier tour de la Draft. Malheureusement pour Green Bay, six receveurs ont été sélectionnés dans le Top 20, et les Packers n’arrivaient qu’en 22e position.

« Je crois que les dirigeants avaient une note du premier tour sur six receveurs, et une fois qu’ils étaient partis, je crois qu’il était évident qu’ils voulaient renforcer ces deux postes (linebacker et defensive tackle) », a analysé Rodgers.

Car cette année, il n’est pas question de râler. Même si ce sont les Eagles qui ont récupéré A.J. Brown, ou que les Cardinals ont mis la main sur Marquise Brown.

Le MVP en titre fait confiance à ses dirigeants. Car il sait aussi à que les autres franchises ne feront pas de cadeau à Green Bay.

« Il n’y a probablement pas beaucoup d’équipes qui veulent envoyer un receveur à Green Bay. Je pense que nous sommes probablement au bout de la file pour beaucoup d’équipes. Mais en même temps, si on ne paye pas Davante, je ne sais pas si ça fait sens d’aller payer un autre gars. Je pense que nous sommes dans la course, mais est ce que San Francisco veut vraiment nous transférer Deebo Samuel ? Probablement pas.

Je suis sûr que la Packers Nation va se demander pourquoi nous n’avons pas pris un receveur ou pourquoi nous ne sommes pas monté. Il faut avoir confiance dans la franchise, et avoir confiance dans le fait que, quels que soient les gars que nous récupérons demain et pour le reste de la Draft, je vais prendre le temps de travailler avec eux, et nous allons trouver un moyen d’être efficaces dans l’attaque de Matt LaFleur, comme nous l’avons toujours fait. Cela ne sera pas différent cette année, nous serons dans la course. »

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires