[Preview] Semaine 3 (jeudi) : les 49ers sur leur lancée

Impressionnant depuis le début de la saison, San Francisco vise une troisième victoire consécutive.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 02h15
San Francisco 49ers (2-0) – New York Giants (1-1)

C’est certainement l’équipe la plus en forme de la ligue actuellement. À la lutte avec Dallas pour la première place de notre Power Ranking, San Francisco a parfaitement démarré sa saison. Pittsburgh et Los Angeles en ont fait les frais lors des deux premières semaines. Ce jeudi, les hommes de Kyle Shanahan ont une occasion en or de garder un bilan immaculé, tout en mettant la pression sur leurs adversaires directs qui joueront dimanche. Pour cela, il va falloir se défaire des Giants qui se présentent en Californie entre doutes et espoirs. Une opposition qui semble déséquilibrée sur le papier, mais qui ne sera pas non plus une partie de plaisir pour les 49ers.

Christian McCaffrey inarrêtable

Cette saison, quand on joue contre San Francisco, le tarif maison c’est 30 points. Les Californiens ont en effet inscrit pile 30 unités lors des deux premières rencontres. Et le moins que l’on puisse dire est que cette attaque a déjà trouvé son rythme de croisière. Tout n’est pas parfait, notamment du côté de Brock Purdy. Le quarterback a encore une fâcheuse tendance à être imprécis dans certains de ses lancers. Il n’a toutefois pas encore commis d’interception, tout en dépassant les 200 yards à chaque match. Il est aussi parfaitement aidé par un Christian McCaffrey déjà en feu avec 169 yards depuis la ligne de scrimmage face aux Steelers et 132 yards contre les Rams.

Christian McCaffrey - San Francisco 49ers

Une attaque donc qui fait d’énormes dégâts, notamment si on y ajoute Brandon Aiyuk, Deebo Samuel ou encore George Kittle qui (re)prennent leurs marques petit à petit. Les Giants ont de quoi être inquiets. Eux qui ont encaissé 68 points en deux rencontres. Grande force de Brian Daboll l’an passé, l’escouade défensive de la Grosse Pomme est en difficulté en ce début de saison. New York encaisse trop de yards au sol (136,5 par match, 26e de la ligue) et n’arrive pas à provoquer de pertes de balle. La franchise fait partie des cinq équipes sans aucune interception ou fumbles recouverts. Sans ça, difficile de suivre le rythme des adversaires.

Saquon Barkley à l’infirmerie

La semaine passée, les Giants se sont faits peur face aux Cardinals. Menés de 21 points au milieu du 3e quart-temps, ils ont réussi à revenir et finalement l’emporter. Preuve du caractère de cet effectif. Sauf que l’opposition ne sera pas toujours d’une telle faiblesse et remonter 21 points un 20 minutes ne sera pas possible tous les matchs. À commencer par ce jeudi. Malheureusement pour eux, les Giants vont devoir se passer de leur arme principale pour ce Thursday Night Football : Saquon Barkley. Le running back, touché dimanche dernier, a déjà déclaré forfait. Une mauvaise nouvelle qui va mettre encore plus de pression sur Daniel Jones.

D’autant que le lanceur devra aussi composer avec des absences au sein de sa garde rapprochée. Tout le côté gauche sera indisponible avec les blessure du tackle gauche Andrew Thomas et du garde gauche Ben Bredeson. Sans surprise, il devrait être sous une énorme pression de cette ligne défensive californienne qui va vouloir se rattraper d’une partie en demi-teinte face aux Rams (1 sack seulement). Daniel Jones lui a déjà été sacké à 10 reprises et devra lâcher le ballon plus rapidement. À moins qu’il utilise sa mobilité pour faire des dégâts. On sait que les défenses de Kyle Shanahan ont parfois eu du mal face à des quarterbacks mobiles. La clé se trouve peut-être là pour Brian Daboll.

Parier en ligne
sur la NFL avec

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires