Brooklyn Fizz

[Preview 2023] Arizona Cardinals : Kyler Murray et le grand vide

La première du duo Monti Ossenfort - Jonathan Gannon est placée sous le signe de la reconstruction et de la progression.

La saison approche. La rédaction de TDActu vous propose de faire le point sur les forces et faiblesses des 32 franchises. Aujourd’hui, les Arizona Cardinals 2023. Vous pouvez retrouver toutes les présentations en cliquant sur ce lien.

Supporter les Cardinals de l’Arizona en 2022 fût compliqué ! L’équipe avait tout pour se qualifier en playoffs mais une série d’événements malheureux (blessure de Kyler Murray, suspension de DeAndre Hopkins) a fait que la franchise n’a jamais été en mesure d’espérer quelque chose.

L’éviction de Kliff Kingsbury (pourtant prolongé à l’intersaison 2022) et la démission du manager général Steve Keim amènent les Cardinals à enclencher une période de reconstruction. Les deux hommes sont remplacés respectivement par Jonathan Gannon (ancien coordinateur défensif à Philadelphie) et Monti Ossenfort (ancien directeur du personnel des Titans).

La saison dernière : 4 victoires – 13 défaites, 4e de la NFC Ouest

Mouvements à l’intersaison

Arrivées notables : Jonathan Gannon (HC), Kyzir White (LB), Hjalte Forholdt (OL), Zach Pascal (WR), Dennis Daley (OL), Rashad Fenton (CB), Kris Boyd (CB), Elijah Wilkinson (OL), Jeff Driskel (QB)
Re-Signatures : Kelvin Beachum (OT), Will Hernandez (OL), Greg Dortch (WR), Matt Prater (K)
Draft : Paris Johnson Jr. (OT), BJ Ojulari (OLB), Garrett Williams (CB), Michael Wilson (WR), Jon Gaines II (OL), Clayton Tune (QB), Owen Pappoe (LB), Kei’Trel Clark (CB), Dante Stills (DT)
Pertes notables : JJ Watt (EDGE), DeAndre Hopkins (WR), Zach Allen (DE), Markus Golden (OLB), Byron Murphy (CB), Kamu Grugier-Hill (LB), Michael Dogbe (DT)

Du côté des départs, de grands noms sont à noter, notamment en défense. Parmi eux, on peut noter celui de JJ Watt, parti à la retraite. Markus Golden a lui été coupé. L’objectif de prolonger Zach Allen manqué, ce dernier est parti aux Broncos. Pour les remplacer, la franchise s’est tournée vers la Draft avec BJ Ojulari (frère d’Azeez) et Dante Stills.

Sur le second rideau, Byron Murphy (Vikings) est parti, remplacé par Rashad Fenton, un cornerback d’expérience. Malgré tout, dans ce domaine, le chantier n’est peut-être pas terminé, car Budda Baker a demandé son transfert. Si rien n’est encore fait à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’un des leaders défensifs des Cardinals pourrait être échangé en cours de saison.

En attaque, un autre joueur d’expérience a quitté le club : le receveur DeAndre Hopkins. Si le reste de l’effectif a été conservé, les mouvements ont été fait principalement via la Draft. Pour remplacer DeAndre Hopkins, Arizona mise sur Michael Wilson, qui devrait donner de la taille à une escouade qui en manque. Malheureusement, il n’a jamais été en bonne santé lors de ses saisons universitaires. Sur la ligne offensive, Paris Johnson Jr. vient donner un coup de jeune bienvenu et indispensable à cette attaque.

Le(s) point(s) fort(s)

Arizona étant un effectif en reconstruction, les points forts sont peu nombreux. Parmi les rares forces, on pourrait citer la paire de safety Budda Baker – Jalen Thompson. Irréprochables malgré quelques irrégularités en 2022, les deux joueurs sont considérés comme l’une des meilleures paires à leur position.

Autre paire que l’on pourrait mettre dans cette rubrique : les tackles offensifs. DJ Humphries a manqué la moitié de la saison dernière, mais reste un joueur solide et fiable. Kelvin Beachum est le seul joueur offensif à avoir joué tous les matchs en 2022.

Si Paris Johnson Jr. et Jon Gaines parviennent à jouer au niveau qui était le leur en université, la ligne offensive pourrait devenir solide. Ce qui ne serait pas de trop pour le futur quarterback qui va débuter en semaine 1, en l’absence de Kyler Murray.

Le(s) point(s) faible(s)

Arizona est un effectif en reconstruction, un champ de ruines qu’a hérité Jonathan Gannon. Par conséquent, plusieurs postes dans l’effectif pourraient être considérés comme l’une des pires dans la ligue. C’est le cas pour le poste de cornerback.

Rashad Fenton et Marco Wilson n’ont pas le profil d’un shutdown cornerback et Garrett Williams arrive dans l’effectif avec une rupture des ligaments croisés. Pas idéal pour débuter une carrière NFL, malgré un potentiel évident.

Pendant leur saison rookie, Myjai Sanders et Cameron Thomas ont montré des choses intéressantes. Pourtant, il va falloir remplacer une paire qui a produit 18 sacks en 2022 (JJ Watt, Zach Allen). Depuis son arrivée, Zaven Collins déçoit et il est souvent mal utilisé. L’ajout de BJ Ojulari pourrait être intéressant et pourrait même remettre Collins à sa position naturelle de middle linebacker. En global, le pass rush des Cardinals manque cruellement de qualité et d’expérience.

Jonathan Gannon est un entraîneur défensif. Cette saison sera donc l’occasion de juger la qualité et la progression de ces joueurs dans ce domaine.

Chez les coureurs, James Conner a réalisé une saison honorable en 2022. Mais, il est trop seul. Dans une ligue où les équipes gagnantes fonctionnent par comité de coureurs, Arizona a un écart trop important entre son leader et les autres. La saison dernière, derrière James Conner, le 2e meilleur coureur n’était autre que Kyler Murray lui-même !

Le facteur X : l’attaque aérienne

Kliff Kingsbury ne va plus appeler les jeux offensifs. Jonathan Gannon, entraîneur à la mentalité défensive, devrait laisser les appels de jeux à son coordinateur offensif. Arrivé dans les bagages de Gannon durant l’intersaison, Drew Petzing a la charge de dynamiser une attaque aérienne sur courant alternatif l’an dernier.

Il va devoir donner de la confiance à un trio de receveurs au potentiel inexploité. Décevant depuis sa Draft et échangé contre une grosse contrepartie, Marquise Brown a déjà été dans la peau d’un receveur numéro 1 à Baltimore. Dans sa 4e année, l’ancien des Ravens va devoir faire mieux qu’en 2022 (3 touchdowns) s’il veut décrocher une grosse prolongation de contrat.

Rondale Moore peut être intéressant, mais sort d’une saison 2022 perturbée par une grosse blessure. Michael Wilson vient d’arriver mais il arrive avec un passif de blessures important. Ces receveurs vont avoir beaucoup de temps de jeu. Si les receveurs ne se montrent pas (ou sont encore à l’infirmerie), il reste le poste de tight end. Dans cette position, on retrouve les expérimentés Zach Ertz et Trey McBride. Ce dernier a de grandes chances d’augmenter son nombre de réceptions par rapport à l’an dernier (29 réceptions), puisque Ertz pourrait être coupé durant la saison, dans une logique de reconstruction. Il a également été souvent blessé ces derniers temps.

La vraie question c’est qui va être le quarterback dès la semaine 1 ? Colt McCoy part avec une avance certaine par rapport au récent drafté Clayton Tune. Coach des quartebacks du côté des Browns l’an dernier, Drew Petzing a réussi à faire de bonnes choses avec Jacoby Brissett. Il pourrait obtenir des résultats similaires avec l’ancien quarterback des Giants et des Commanders, qui n’a débuté que 4 matchs la saison dernière.

Le joueur à suivre : Isaiah Simmons (LB)

L’une des premières décisions de Monti Ossenfort à son nouveau poste concerne le linebacker des Cardinals. Drafté très haut en 2020 (8e choix), Isaiah Simmons a pourtant brillé par son irrégularité. Il est donc logique qu’Arizona ne lève pas la 5e année du contrat rookie du joueur.

Toutefois, son nouvel entraîneur ne perd pas espoir et prévoit de l’utiliser dans plusieurs rôles :

« Je veux le voir à l’aise dans les postes dans lesquels il jouera. C’est évident qu’il a du talent et qu’il peut faire beaucoup de choses défensivement. Il est polyvalent et compatible avec différents joueurs » a t’il récemment déclaré.

Utilisé en tant que linebacker, mais aussi safety, ou encore cornerback, Isaiah Simmons doit encore apprendre à gagner en régularité. Dans une saison qui s’annonce cruciale pour lui, il pourrait se révéler ou tomber dans l’oubli.

À lui de suivre la même trajectoire qu’un certain Haason Reddick, révélé lors de sa 4e année en carrière à Arizona. Cela lui avait permis de décrocher une année supplémentaire à Carolina en NFL, pour passer ensuite un gros contrat avec Philadelphie.

Calendrier des Arizona Cardinals 2023

@Commanders, Giants, Cowboys, @49ers, Bengals, @Rams, @Seahawks, Ravens, @Browns, Falcons, @Texans, Rams, @Steelers, 49ers, @Bears, @Eagles, Seahawks

La preview audio du Podcast

En résumé

Le but du duo Monti Ossenfort – Jonathan Gannon pour cette nouvelle saison est de juger l’effectif afin de bien préparer l’avenir. En effet, les Cardinals vont être privés de leur quarterback star Kyler Murrray pendant toute la première moitié de la saison. On voit mal comment les Cardinals pourraient décrocher les playoffs en 2024 avec cette absence majeure.

L’effectif actuel peut être considéré comme l’une des pires de la ligue. De plus, il pourrait être chamboulé durant la saison. Une ou deux victoire(s) surprise(s) pourrai(en)t embellir une saison qui s’annonce difficile.

La patience va être de mise pour les supporters des Cardinals. La franchise se place comme une favorite pour décrocher le 1er choix de la Draft NFL 2024. Une draft où ils auront le privilège de choisir deux joueurs au premier tour, avec peut-être la sélection d’un nouveau quarterback. Si ce scénario se produit, cela marquerait probablement (déjà) la fin de l’ère Murray dans l’Arizona.

Le pronostic : 3 victoires – 14 défaites, pas de playoffs

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires