unibet

Giants – Commanders (20-20 a.p.) : Un nul, mais deux perdants

New York et Washington, amateurs de bons vingt.

New York Giants (7-4-1) – Washington Commanders (7-5-1) : 20-20 après prolongations

Match à grand enjeu en NFC East ce dimanche. Derrière d’intouchables Eagles, les Cowboys, Giants et Commanders peuvent tous prétendre à une deuxième place de division qui sera à n’en pas douter qualificative pour les playoffs, et c’est justement ces deux dernières équipes qui sont en lice sur la pelouse du MetLife Stadium. C’est d’ailleurs la première manche d’un bras de fer qui pourrait être fatal, puisque les deux équipes se rencontrent de nouveau la semaine prochaine au Fedex Field de Washington.

Washington commence mieux

Grosses lignes défensives, jeu de course prépondérant… et quarterbacks plutôt limités dans les airs. Ce sont deux équipes finalement assez semblables qui s’affrontent ce dimanche. Et dès l’entame de match, c’est la ligne défensive des Commanders qui se met en branle : sur la deuxième course de Daniel Jones (25/31, 200 yards, 1 TD, 13 courses, 71 yards), Jonathan Allen provoque un fumble recouvert par Jamin Davis. Washington inscrit les trois premiers points du match. Puis mène 10-0 sur un joli touchdown de l’inévitable Terry McLaurin (8 réceptions, 105 yards, 1 TD).

New York se rebiffe mais ne clôt pas

Menés, les Giants entrent enfin dans le match. L’alternance au sol entre Jones et Saquon Barkley (18 courses, 63 yards) fonctionne mieux, et Darius Slayton (6 réceptions, 90 yards) fait avancer les chaînes quand il le faut. En fin de première période, les Giants marquent lors de trois drives consécutifs : 13-13 à la mi-temps. Puis 20-13 très rapidement en début de deuxième période, après que le défenseur new-yorkais Azeez Ojulari ait arraché le ballon des mains de Taylor Heinicke (27/41, 275 yards, 2 TD).
Puis, un faux rythme s’installe en seconde période, les deux équipes plus en attaque. Les Commanders semblent incapables de rattraper les Giants… qui ne sont pourtant qu’à un touchdown. C’est pourtant ce qui arrive à quelques minutes de la fin du match, sur un exploit personnel du rookie Jahan Dotson (5 réceptions, 54 yards, 1 TD). Direction prolongations.

Personne ne veut gagner ? Vœu exaucé !

Les deux équipes ont la possibilité de remporter le match, mais ni les Giants, ni les Commanders ne marquent sur leur première possession. Une des équipes va le regretter. A moins que ce ne soit les deux ?

Les possessions se succèdent mais les attaques restent muettes. Arrivés à portée d’un long field goal, les Giants préfèrent punter plutôt que de tenter leur chance. En face, les Commanders préfèrent une course sur 3ème et 10 plutôt que de lancer.

Personne ne semble vouloir gagner. Et sur un ultime field goal raté à 58 yards, c’est ainsi que se termine ce match.
Un résultat qui ne contente personne, sauf peut-être les Cowboys.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires