Touchdown Shop

Lions – Bills (25-28) : Dans la douleur, Josh Allen et Stefon Diggs assurent l’essentiel

Buffalo s'en sort dans la difficulté.

Detroit Lions (8-3) – Buffalo Bills (4-7) : 25-28

Dos à dos à 23 secondes de la fin, les Bills ont eu une courte fenêtre pour aller chercher la victoire. Une fenêtre que le duo Josh Allen – Stefon Diggs a bonifié pour mettre Tyler Bass en position du coup de pied de la gagne. Un coup de pied de 49 yards réussi par le botteur de Buffalo qui sort son équipe d’une bien mauvais tant les Bills ont ramé pour venir à bout de valeureux Lions.

Pas dans un grand jour, et peut être toujours gêné par son coude, Josh Allen (24/42, 243 yards, 2 TD, 1 Int, 78 yards et 1 TD au sol) a quand même réussi à sortir l’essentiel au bon moment. Notamment au sol, où le quarterback a encore performé en étant le meilleur coureur de son équipe. De l’autre côté du ballon, rapidement privé de Von Miller sorti sur blessures, la défense de Buffalo a eu toutes les peines du monde à gêner Jared Goff (23/37, 240, 2 TD) à l’exception du trop seul Ed Oliver.

Des Lions courageux

Après un échange de punts inaugural, les deux attaques ont déployé un jeu efficace et productif. Les Lions frappent les premiers par l’intermédiaire de l’incontournable Jamaal Williams. Le coureur inscrit au passage son 13e touchdowns de la saison.

Les Bills ne perdent pas de temps pour répondre, Allen trouve Isaiah McKenzie dans la end zone. Et après avoir rapidement volé le cuir des mains des Lions, le quarterback bonifie ce turnover en concluant lui-même au sol. Mais alors qu’on pouvait penser que les Bills avec le match en main allait dérouler, les hommes de Dan Campbell continuent de prouver à quel point ils ont du cœur et jouent sans complexe. Un Jared Goff propre et appliqué se connecte avec Amon-Ra St. Brown pour conclure parfaitement un long drive et revenir à hauteur.

Josh Allen rame mais s’en sort

Malgré un premier acte bien mené, la quarterback des Bills confirme son coup de mou du moment au retour des vestiaires. Une interception lancée dans les bras d’Alex Anzalone, qui finit malgré tou par rapporter 2 points supplémentaires aux siens grâce au sack d’Ed Oliver dans la end zone. Des lancés moins précis, des choix moins pertinents et une défense de Détroit agressive freinent considérablement l’avancée des visiteurs. Une aubaine qui permet aux Lions de prendre les commandes au début du 4e quart-temps grâce à DJ Chark bien trouvé dans l’en-but par Goff. D’Andre Swift ajoute même 2 points de plus sur la conversion. 22-19

Dos au mur, Allen s’appuie sur deux certitudes, sa capacité à gagner des yards avec ses jambes et sa connexion avec Stefon Diggs. 4 réceptions et un touchdown permettent aux Bills de reprendre les commandes avec moins de 3 minutes à l’horloge. L’égalisation tardive des Lions laisse qu’une poignée de secondes à Allen pour aller chercher la gagne. Mission accomplie pour des Bills qui s’en sortent dans la difficulté et mettent fin à la série de trois victoires de Lions qui confirment malgré tout leurs progrès.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires