Touchdown Shop

[Preview] Semaine 4 (jeudi) : Miami continue sa tournée en AFC

Invaincus, les Dolphins se déplacent à Cincinnati pour ce Thursday Night Football.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 02h15
Cincinnati Bengals (1-2) – Miami Dolphins (3-0)

New England, Baltimore, Buffalo… Voilà les trois premiers adversaires de Miami en ce début de saison avec à chaque fois une victoire à la clé. Alors que les Dolphins affichent l’un des deux seuls bilans immaculés de la ligue (3-0, comme les Eagles), le calendrier est monté crescendo avec des adversaires dans leur conférence. Et ce n’est pas fini, car dès ce jeudi, ils doivent se rendre ni plus ni moins que chez le champion en titre de cette AFC : Cincinnati.

Une rencontre qui est particulièrement attendue. D’un côté, on l’a dit, il y a l’une des franchises les plus en formes de la ligue. De l’autre, le dernier finaliste du Super Bowl est en train de reprendre du poil de la bête après deux défaites inaugurales. Les Bengals ont ouvert leur compteur la semaine dernière et font peur de nouveau. Ce match est déjà un tournant pour les deux formations et il risque d’être serré jusqu’au bout.

Des duels partout

À l’approche de cet affrontement, on ne compte plus les duels qui émailleront cette rencontre. Pour commencer, il y a forcément le plus marquant, celui qui devrait se jouer au poste de quarterback : Joe Burrow vs. Tua Tagovailoa. Si le conditionnel est employé c’est bien parce que le lanceur des Dolphins est pour l’instant incertain. Touché au dos, l’ancien d’Alabama a prévu de jouer, mais la décision sera prise au dernier moment. Face à lui, Joe Burrow doit faire oublier ces deux premières rencontres. Le premier choix de la draft a commencé difficilement sa saison avec notamment de nombreuses pertes de balle et doit revenir à ce qui a fait son succès l’an passé. Pour cela, il va pouvoir compter sur SA cible préférée : Ja’marr Chase. Ce qui nous amène à notre deuxième duel de la soirée, celui des receveurs. Ja’Marr Chase et Jaylen Waddle seront à jamais liés. D’abord parce que les deux hommes ont été draftés lors de la même année (2021) à un choix d’écart (5e pour Chase, 6e pour Waddle).

Ensuite, parce qu’ils semblent être sur le point de dominer la ligue pour de longues années. Après seulement un an et demi, Chase s’est déjà imposé comme l’un des meilleurs receveurs en NFL. Impressionnant l’an dernier lors de sa saison rookie, il a continué sur sa lancée et martyrise toujours les défenses. Pour Waddle, la progression a été plus linéaire. L’ancien d’Alabama est monté en puissance avec beaucoup de réceptions en 2021. Libéré cette saison, il est déjà a plus de 100 yards lors de deux matchs sur trois. Un gain de performance bien aidé aussi par l’arrivée de Tyreek Hill. Transfuge de Kansas City, le receveur supersonique nous amène à notre troisième duel de ce Thursday Night Football.

Priorité à la protection

Lors d’un point presse, Tyreek Hill a lancé les hostilités, prenant à partie Eli Apple le cornerback des Bengals. Les deux hommes ont une histoire commune avec notamment le match de playoff l’an dernier entre les Chiefs et Cincinnati où le receveur avait été muselé. Vexé, il veut désormais prouver que ce n’était qu’un accident et veut faire passer une sale soirée à Apple. Nul doute que l’ancien Giant ne se laissera pas faire. L’occasion pour nous d’observer ce duel excitant entre un receveur impressionnant et un cornerback de qualité.

Enfin, le dernier affrontement crucial dans cette partie, peut-être même le plus important, concerne le duel entre les lignes offensives et les lignes défensives. On le sait, la protection de Joe Burrow n’est pas au top depuis le début de saison. Même s’il y a eu du mieux lors du troisième match, les deux premiers ont été inquiétants. C’est simple, Cincinnati est l’équipe qui encaisse le plus de sacks (15) depuis le début de la saison. Cette ligne offensive va donc devoir serrer les rangs à tout prix face à des Dolphins qui ont notamment réussi à battre les Bills en mettant la pression sur le lanceur. De l’autre côté du ballon aussi, ce sera important pour laisser Tua Tagovailoa dans une situation préférentielle pour lancer et prendre ses décisions.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires