France Autriche Football americain

Course au MVP – Semaine 16 : une passation de pouvoir définitive ?

Pas de baisse de régime pour Aaron Rodgers, au contraire de Tom Brady !

Le jeudi c’est MVP ! Cette fois ça y est. La passation de pouvoir dans cette course au MVP entre Tom Brady et Aaron Rodgers est effective. Si rien n’est encore gravé dans le marbre entre les deux hommes, la fin de saison aux dynamiques opposées continue de rebattre les cartes. Mais le duel pourrait se transformer en combat à trois voire à quatre, tant Jonathan Taylor et Cooper Kupp apportent fraîcheur et explosivité à cette saison 2021 décidément bien indécise. Pour clore ce top 5, un Joe Burrow en fusion a attiré tout les regards cette semaine.

1. Aaron Rodgers (+1) – Quarterback – Green Bay Packers (12-3)

14 matchs – 3689 yards à 68% – 33 touchdowns, 4 interceptions – 30 courses, 86 yards, 3 touchdowns – 110,8 d’évaluation

Aaron Rodgers est devenu le quarterback le plus chaud de la ligue ces dernières semaines au meilleur moment. Malgré une blessure à un orteil qu’il traîne depuis plusieurs matchs et qui semble l’handicaper par moment, le leader des Packers est plus que jamais parti pour remporter un deuxième titre de MVP consécutif. Si il n’atteindra pas les 48 touchdowns de son incroyable campagne de l’année passée, Rodgers se distingue en faisant beaucoup moins d’erreurs que ses concurrents. Et si il atteint les 40 touchdowns dans les deux derniers matchs, il sera difficile de lui enlever le titre.

2. Tom Brady (-1) – Quarterback – Tampa Bay Buccaneers (11-4)

15 matchs – 4580 yards à 66,8% – 37 touchdowns, 11 interceptions – 28 courses, 81 yards, 2 touchdowns – 100,2 d’évaluation

Il y a encore deux semaines, personne n’imaginait un scénario dans lequel Tom Brady ne serait pas MVP. Un match à 0 point puis une autre performance mitigée une semaine plus tard et Brady n’est même plus le favori numéro 1. Pire, il est même sous la menace directe d’un Jonathan Taylor toujours dans la course et qui ne connaît aucune baisse de régime. Alors bien sur, on ne peut pas ignorer sa domination sur la ligue à 44 ans. Il est toujours leader de NFL en yards à la passe, en yards lancés par match et en touchdowns lancés. Mais la fébrilité dont il fait preuve depuis qu’il a perdu Chris Godwin, Mike Evans et Leonard Fournette ont clairement fragilisé sa position.

3. Jonathan Taylor (-) – Running Back – Indianapolis Colts (9-6)

15 matchs – 1626 yards à 5,5 yards par course, 17 touchdowns – 336 yards à 9,3 yards par réception, 2 touchdowns – 2 fumbles perdus

La saison de Jonathan Taylor est en tout point extraordinaire. Principale raison expliquant le retournement de situation dans la saison de son équipe, le running back de deuxième année est encore en lice pour réussir à effacer la barre des 2000 total  yards grace à ses 336 yards à la réception. Mais pour venir coiffer sur la ligne Tom Brady et Aaron Rodgers, il lui faudra surement réaliser deux immenses matchs. Face aux Raiders et aux Jaguars, il en a clairement les moyens.

4. Cooper Kupp (Nouvel Entrant) – Receveur – Los Angeles Rams (11-4)

15 matchs – 1734 yards à 13,1 yards par réception, 14 touchdowns

Aucun autre duo quarterback-receveur n’a eu une connexion plus forte en NFL cette saison que celui constitué de Matthew Stafford et Cooper Kupp. Pour leur première saison ensemble, les deux hommes ont littéralement fait parler la poudre. Mais pour la première fois de la saison, c’est bien le receveur qui est le mieux positionné en vue d’un titre de MVP. En étant plus mesuré, il ne devrait pouvoir disputer « que » le titre de joueur offensif de l’année avec Jonathan Taylor. Mais attention, si Kupp venait à battre le record à la réception de Calvin Johnson tout en menant la NFL en réceptions, yards à la réception et touchdowns à la réception, il n’est pas interdit de penser qu’il a encore une chance au titre surprême.

5. Joe Burrow (Nouvel Entrant) – Quarterback – Cincinnati Bengals (9-6)

15 matchs – 4165 yards à 69,9% – 30 touchdowns, 14 interceptions – 35 courses, 108 yards, 2 touchdowns – 105 d’évaluation

Voila ce qui arrrive quand on laisse jouer Joe Burrow. Désormais solidement installé dans le gotha des plus grandes performances d’un quarterback sur un match, le joueur des Bengals a totalement découpé la défense des Ravens. La capacité de déplacement dans la poche, les lectures ultra rapides, les passes précises et dans le bon tempo, toute la panoplie du quarterback moderne y est passé. Et avec un tel arsenal, Joe Burrow est attendu tout en haut de ce classement dans les prochaines années.

Aux portes du Top 5

Patrick Mahomes (QB, Chiefs), Josh Allen (QB, Bills), Matthew Stafford (QB, Rams), Justin Herbert (QB, Cowboys), T.J. Watt (LB, Steelers), Nick Bosa (DE, 49ers)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires