unibet
Decathlon

Browns – Lions (13-10) : Nick Chubb gagne son duel contre D’Andre Swift

Detroit y a cru, mais Detroit a encore perdu.

Cleveland Browns (6-5) – Detroit Lions (0-9-1) : 13-10

Si vous êtes fans de jeu flamboyant, de passes longues et d’orgie offensive, ce match a très probablement dû être un calvaire pour vous. Car ce n’est certainement pas un duel de quarterback qui a eu lieu du côté de Cleveland, mais un match axé sur le jeu au sol. Comme souvent depuis le début de la saison, les Lions ont cru pouvoir renverser la tendance dans les dernières minutes contre une équipe sur le papier bien supérieure. Et, comme à chaque fois, ils ont échoué.

Jared Goff absent, c’est Tim Boyle (15/23, 77 yards, 2 INT) qui a été propulsé titulaire pour la première fois de sa carrière, avec bien peu de succès. Le jeu de passe a été quasiment inexistant, et l’inexpérience de Boyle s’est fait ressentir. Seulement 77 yards, soit 3,3 yards par passe.

Heureusement pour Detroit, ils ont D’Andre Swift (136 yards à la course, 1 TD). Comme depuis le début de la saison, le jeu offensif de son équipe a reposé en intégralité sur ses solides épaules. Il a inscrit le seul touchdown des Lions sur une impressionnante course de 57 yards, et a été le seul en mesure de faire avancer les chaînes, avec 9,7 yards en moyenne par course. Si sa performance statistique est une nouvelle fois plus que satisfaisante, la victoire n’est toujours pas au bout.

Nick Chubb sécurise la victoire

Car en face, il y a un autre homme qui aime courir : Nick Chubb (130 yards à la course, 1 TD à la réception). Avec 5,9 yards par course, il a peut-être perdu son match dans le match contre Swift, mais l’essentiel est ailleurs. Car dans le football, seul la victoire est belle, et si celle si n’est pas reluisante, elle reste essentielle dans la course aux playoffs. Pour cela, Chubb s’est employé, et a surtout sécurisé la victoire en fin de match en obtenant plusieurs first down, permettant de faire tourner l’horloge et tomber les temps-morts des Lions.

Baker Mayfield (15/29, 176 yards, 1 TD, 2 INT) n’a pas semblé en grande forme, comme trop souvent ces derniers temps. Heureusement pour lui, ces playmakers étaient eux bien présents. En plus de Chubb, le running back qui a marqué sur réception, Jarvis Landry le receveur a lui marqué… à la course. Mais le quarterback, s’il est indéniablement meilleur que son adversaire du jour, n’a pas non plus été d’une grande solidité, lançant comme Tim Boyle deux interceptions.

Les Browns continuent donc leur course aux playoffs avec une victoire dans la douleur. Mais il va falloir montrer un tout autre visage contre leurs prochains adversaires, à savoir les Ravens par deux fois (entrecoupé d’une semaine de repos). Baltimore est un adversaire autrement plus dangereux que Detroit, et de plus est un adversaire de division.

Les Lions, eux, continuent leur lente dégringolade vers les tréfonds de la ligue. Au final, Tim Boyle ou Jared Goff, le résultat reste toujours le même pour Detroit.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown