unibet
Decathlon

Eagles – Saints (40-29) : Philadelphia explose New Orleans au sol

Les Eagles ont définitivement trouvé leur identité et ça gagne.

Philadelphia Eagles (5-6) – New Orleans Saints (5-5) : 40-29

Les Saints arrivaient avec la meilleure défense contre la course du pays. Ils repartent de Pennsylvanie avec 242 yards dans la musette au sol. Ils n’ont jamais pu faire le poids dans le domaine face à des Eagles qui semblent inarrêtables dans ce style de jeu. Résultat, une victoire qui n’a pas mis longtemps à se dessiner avec à la baguette un Jalen Hurts (13/24, 147 yards à la passe + 18 courses, 69 yards et 3 TDs) qui a opéré comme le fer de lance idéal de cette attaque.

Derrière son quarterback double menace, ce sont tous les coureurs de la franchise qui se sont régalés avec une moyenne globale de 4,8 yards/courses. De l’autre côté du ballon, les locaux ont aussi fait le travail durant trois quart-temps avant de laisser Trevor Siemian (22/40, 214 yards, 3 TDs et 2 INTs + 1 TD à la course) et son escouade réduire l’écart pour le rendre plus acceptable.

Darius Slay frappe encore

Un écart qui s’est créé dès le premier quart-temps. Après un échange de punts initial, la partie se débloque sur la première interception de la rencontre. T.J. Edwards mets les mains sur une passe de Trevor Siemian. Début de trois quart-temps très compliqués pour le lanceur de New Orleans. En face en revanche, la machine se met en marche. Ou plutôt en course. Miles Sanders (16 courses pour 94 yards) et Jordan Howard (10 courses pour 63 yards) se régalent et Jalen Hurts conclut. Deux touchdowns à la course pour le quarterback (14-0) qui inscrit là ses 6e et 7e dans le domaine.

Les Eagles jouent une première période au presque parfait, car même la défense, en difficulté ces derniers temps, élève le niveau. L’attaque de New Orleans est muselée et seul Mark Ingram sort (un peu) la tête de l’eau (16 courses pour 88 yards + 6 réceptions pour 25 yards). Mais l’escouade défensive ne va pas seulement se contenter de bien défendre, elle va avoir un impact sur le tableau d’affichage. Et qui d’autres que Darius Slay pour s’en charger. Le cornerback intercepte lui aussi Trevor Siemian avant de rejoindre la end-zone. Déjà son troisième touchdown défensif de la saison. Ajoutez-y deux field goals et les Eagles rentrent aux vestiaires avec 29 points inscrits.

Seule petite ombre au tableau, un fumble de Miles Sanders dans ses propres 10 yards qui permet aux Saints de marquer leurs seuls points de ces trente premières minutes : une passe de 18 yards vers Adam Trautman. Une action trop isolée dans cette première période pour permettre aux Saints d’espérer quoi que ce soit (29-7).

Jalen Hurts dans l’histoire de la franchise

En deuxième période les locaux gèrent tranquillement leur large avance. Ils l’accentuent même avec deux nouveaux coups de pied (33-7). À ce moment-là, Nick Sirianni peut seulement regretter un léger manque d’efficacité à l’approche de la end-zone adverse. Mais nul doute que le coach doit être satisfait de la performance de ses hommes des deux côtés du terrain. Surtout que la défense fait toujours le travail dans ce troisième quart-temps. Il faut attendre les quinze dernières minutes pour voir un relâchement du côté de Philadelphia.

New Orleans marque quinze points consécutifs pour revenir à 14 unités (33-19). Trevor Siemian va enfin trouver des solutions avec d’abord une passe pour Marquez Callaway sur 26 yards avant une course de 16 yards du quarterback vers la end-zone. Mais comme pour montrer que le maître de la double menace ce soir c’était bien lui, Jalen Hurts va annihiler tout espoirs de retour des visiteurs. Il va inscrire son troisième touchdown à la course de la rencontre, devenant le premier quarterback de la franchise à réaliser telle performance.

Le dernier touchdown de Lil’Jordan Humprey sur une passe de 4 yards en devient anecdotique et Philadelphia enchaîne sur un deuxième succès consécutif. Les Eagles ont trouvé leur crédo et peuvent reprendre espoir dans cette NFC. Pour les hommes de Sean Payton en revanche, il va falloir trouver des solutions désormais. Eux qui n’ont plus gagné depuis le 31 octobre.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown