France Autriche Football americain

[Preview] Semaine 11 (jeudi) : la passe de 5 pour les Pats ?

Avec quatre victoires consécutives, New England veut poursuivre sur sa dynamique positive.

Atlanta Falcons (4-5) – New England Patriots (6-4)

Il semblerait qu’il n’y ait plus aucune logique lors des Thursday Night Football cette année. Alors que les Ravens étaient largement pressentis pour l’emporter la semaine dernière, ils se sont fait surprendre par Miami. Sept jours plus tard, les Patriots se déplacent à Atlanta avec, eux aussi, un statut de favoris. Mais ils doivent donc se méfier, car tout pour arriver. Sur le papier ils ont largement les armes pour sortir vainqueurs de cette opposition. Dans tous les secteurs de jeux, ils semblent avoir l’avantage sur les Falcons.

Belichick encense Pitts : mauvais signe.

Du côté de leur défense d’abord, les Patriots ont de quoi gêner Matt Ryan (2274 yards, 15 TDs et 8 INTs) et les siens. New England encaisse très peu de points par match et c’est ce qui fait de cette escouade l’une des meilleures de la ligue (17,7 points/match, 2e derrière les Bills). À l’image d’un J.C. Jackson, devenu l’un des patrons du backfield défensif, capables d’actions d’éclat comme ses 5 interceptions, cette défense fait partie des meilleures contre la passe (220,1 yards autorisés par rencontre, 8e). Des statistiques expliquées aussi par l’impact du pass-rush cette saison et surtout de Matt Judon. Le nouvel arrivant s’est déjà imposé comme le taulier. Il affiche déjà 9,5 sacks cette saison et sa capacité à atteindre le quarterback apport une nouvelle dimension à cette escouade.

Matt Ryan est prévenu. Lui qui a beaucoup de mal cette saison quand sa ligne offensive ne le protège pas assez. Il n’y a qu’à voir sa performance de la semaine dernière (9/21, 117 yards, 0 TD et 2 INTs). Le problème est que rien ne va vraiment changer ce jeudi. Calvin Ridley (31 réceptions, 281 yards et 2 TDs) est toujours absent, la pass-rush adverse est toujours aussi dangereux et Kyle Pitts (40 réceptions, 606 yards et 1 TD) sera certainement doublé en couverture. Bill Belichick va en tout cas lui porter une attention toute particulière. Il n’y a qu’à voir ses compliments cette semaine. Mauvais signe. Résultat, l’attaque aérienne risque d’avoir beaucoup de mal. Et comme le jeu au sol est quasiment absent cette saison à Atlanta, ce côté du ballon devrait être largement dominé par les visiteurs. Surtout si on ajoute la potentielle absence d’un des meilleurs Falcon depuis le début de la saison : Cordarrelle Patterson (303 yards à la course et 2 TDs + 473 yards à la réception et 5 TDs).

Tous les voyants au vert pour les Pats

La mauvaise nouvelle pour Arthur Smith et les siens est que quand on passe de l’autre côté du ballon, le match-up ne semble pas plus positif pour les locaux. La défense est poreuse (29,2 points encaissés par match, 31e de la ligue). Elle affronte ce jeudi une escouade offensive qui est en train de se trouver. Mac Jones (2333 yards, 13 TDs et 7 INTs) sort d’un très bon match face aux Browns. Le rookie progresse semaine après semaine et avec lui c’est toute son attaque qui prend du poids. La ligne offensive redevient une des grandes forces des Patriots. Les recrues offensives, telles que Kendrick Bourne (33 réceptions, 520 yards et 3 TDs) ou Hunter Henry (31 réceptions, 353 yards et 7 TDs), sont en train de justifier l’argent dépensé et le jeu au sol continue d’être efficace malgré le turnover au poste de running back.

Bref tous les voyants sont au vert pour l’attaque de Bill Belichick. Et on voit mal comment les Falcons pourraient les ralentir suffisamment pour avoir une chance. New England vise ce jeudi une cinquième victoire à la suite pour continuer de mettre la pression sur les Bills. Les deux matchs face à Buffalo approchent et ils pourraient être décisifs pour titrer le champion en AFC Est. Encore faut-il que les Patriots restent à portée de tir. Ils devraient en tout cas faire le travail lors de ce Thursday Night Football. À moins que…

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires