unibet
Decathlon

Les 10 leçons de la Semaine 7 : le jour où les (derniers) espoirs en Sam Darnold sont morts

Les Panthers cherchent un franchise quarterback. Encore.

Sam Darnold, la déchéance

Mis sur le banc pour P.J. Walker. Qui ? Sans vouloir manquer de respect au MVP de la XFL, ce n’est pas tout à fait le resultat qu’espéraient les Panthers en faisant venir Sam Darnold contre des choix des 2nd, 4e et 6e tour de la Draft.

Sauf que contre les Giants, il a fallu se rendre à l’évidence. Darnold est perdu depuis que Christian McCaffrey n’est plus là. Depuis que le coureur s’est blessé, le quarterback affiche 4 touchdowns pour 7 interceptions, et Carolina a perdu quatre fois en autant de sorties. Dimanche, il a concédé un safety sur un intentional grounding et s’est fait intercepté en terrain adverse.

Avec D.J. Moore et Robby Anderson, il a tout de même des gens à qui lancer le ballon. Oui, la ligne a été bousculée par New York et Darnold a pris trois sacks. Mais on ne peut pas réclamer une situation parfaite pour montrer quelque chose. Surtout, Darnold est un des plus mauvais titulaires cette saison dès qu’il y a un peu de pression.

Walker n’a pas été meilleur, voir pire (3/14, 33 yards), et Darnold aura une autre chance. Matt Rhule a annoncé dès sa conférence de presse d’après-match que Darnold reste sont titulaire et débutera les prochains matchs. Mais plus grand monde n’attend une révélation.

Les rumeurs annonçant Carolina intéressé par Deshaun Watson ne font que confirmer l’évidence : les Panthers cherchent toujours leur franchise quarterback.

Kansas City confirme… ses difficultés

« Il faudra plus que quelques éclairs de talent pour aller loin face à des équipes plus complètes. » Voilà ce qu’on écrivait dans les leçons de la Semaine 6. Cela s’est vérifié contre les Titans.

La défense de Kansas City a été pulvérisée, et même l’attaque a pris l’eau, jusqu’à ce que Patrick Mahomes sorte suite à un coup de genou dans la tête.

L’attaque a encore perdu trois ballons. Les Titans ont réussi un 8/12 sur troisième tentative. Les semaines passent, et rien ne change à Kansas City.

Ja’Marr Chase est une attraction (les Bengals aussi)

Vraiment plus spectaculaire que Penei Sewell.

On a beaucoup parlé des Bengals en bien ces derniers jours, et ils ont tout justifié ce dimanche contre les Ravens. Joe Burrow a encore été exceptionnel. La défense a été à la hauteur dans un grand match.

Cela faisait bien longtemps que Cincinnati n’avait pas autant souri.

Kyle Pitts comme un grand

Ce n’était pas une immense affiche, et aucune de ces deux équipes ne devrait jouer après la 18e semaine, mais Atlanta a gagné plus qu’un match. Après son explosion à Londres, Kyle Pitts a confirmé tout le bien qu’on pouvait penser de lui face aux Dolphins.

Sur la dernière série offensive, alors qu’il était clairement établi comme la cible la plus dangereuse d’Atlanta, Pitts a fait son boulot. Il a capté des ballons importants et mené son équipe au field goal de la gagne. La marque des grands.

Daniel Jones est un bon joueur de football américain, il s’est juste trompé de poste

Il court vite, il capte le ballon à une main. C’est superbe. Odell Beckham est enfin remplacé à New York.

 

AH ! C’est pour ça que les Rams ont lâché Jared Goff

Quatrième quart-temps, les Lions sont menés de six points mais ils ont le ballon. Jared Goff a l’occasion d’aller chercher l’avantage face à son ancienne équipe. Interception. Et re-interception sur la série suivante.

Detroit menait 10-0 dans ce match et Dan Campbell était passé en mode Tony Montana à coup de feintes de punt et d’onside kick dans le premier quart. Goff avait l’occasion de faire quelque chose. Comme quand il était à Los Angeles. Mais il est passé à côté. Comme quand il était à Los Angeles.

Stafford, lui, est allé chercher le match.

Les années 2020, c’est bien aussi pour les Raiders

Peut-être qu’un coach qui vivait toujours sur la gloire d’un titre gagné quand les baggys et Nelly étaient à la mode n’était pas l’idéal pour les Raiders.

Pour un salaire bien moindre et une ambiance bien plus détendue, Rich Bisaccia a enchaîné une deuxième victoire convaincante de suite, et Derek Carr s’éclate. Jon qui ?

Tom Brady, légende vivante, épisode 20359

600 passes de touchdown en carrière, puis 602 à la fin du match gagné facilement contre les Bears.

31 de plus que Drew Brees. 63 de plus que Peyton Manning. 94 de plus que Brett Favre. 135 de plus qu’Aaron Rodgers.

À Philadelphie, c’est portes ouvertes

Sur les cinq derniers matchs, quatre des quarterbacks qui ont affronté les Eagles ont terminé avec au moins 80% de passes complétées. Pour Derek Carr dimanche, c’était même 91% (31/34) !

Dans l’histoire, une seule équipe a autorisé cinq quarterbacks à au moins 80% de passes complétées sur une saison : les Buccaneers en 2015.

Fletcher Cox est à bout.

« Je ne suis pas payé pour défendre des passes écran. Je suis payé pour sacker le quarterback, jouer dans le backfield, plaquer », a expliqué le tackle vétéran à la presse. « Dans le grand ordre des choses, on doit jouer ce qui est appelé par les coachs. […] Quand vous êtes habitué à jouer de manière agressive, les choses ont changé. On ne peut plus être aussi agressifs.

TRAGEDIA ! TRAGEDIA TOTAL !

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown