unibet
Decathlon

Les 9 leçons de la Semaine 6 : les Dolphins ont coulé dans la Tamise

Tua Tagovailoa et Brian Flores ont maintenant onze matchs pour faire leurs preuves. Ce n'était pas tout à fait le plan au début de la saison.

Miami coule

Que se passe-t-il à Miami ? Sixième sur les points encaissés l’an dernier, la défense est retombée à la 30e place sur les points et les yards. Dimanche, elle a laissé les Jaguars gagner des précieux yards pour se mettre en position de gagner alors que le match semblait destiné à aller en prolongation. Désormais, c’est la bonne campagne 2020 qui ressemble à une anomalie de ce côté du ballon.

En attaque, Tua Tagovailoa est loin de l’impression dégagée par ses jeunes camarades de promo Joe Burrow ou Justin Herbert. Les coachs des Dolphins tentent de simplifier les choses pour Tagovailoa, et cela fonctionne parfois, mais le lanceur reste désespérement sensible à la pression. Son interception ou sa passe pour personne alors qu’il était à un yard du first down sont terribles. La fiche de stats est honorable, il y a même eu une belle offensive dans le dernier quart. Mais au final, Miami a trop souvent calé dans la zone rouge (2/4) et laissé filer un match qu’il fallait gagner.

Tagovailoa a avoué à la presse qu’il était toujours limité par ses côtes fracturées. Oui, mais il était sur le terrain. Et il commence à arriver à court d’excuses. Même chose pour son coach Brian Flores, audacieux mais pas inspiré sur une quatrième tentative importante confiée à Malcolm Brown.

Avec cinq défaites en six semaines, cette saison, qui devait être celle de la confirmation des Dolphins, est en train de se transformer en audition sur l’avenir de Tagovailoa et Flores.

SURTOUT : MAIS À QUI ÉTAIT DESTINÉE CETTE PASSE ?!

 

Les Ravens ne sont plus vraiment « sous les radars »

Si Lamar Jackson et ses copains voulaient rester discrets, c’est raté. Depuis quelques semaines, on commençait à sentir que les Ravens montaient en puissance, dans l’ombre d’autres équipes davantage mises en avant depuis le début de l’été.

Mais en pulvérisant les Chargers, une des sensations du début de l’année, la franchise de Baltimore frappe un grand coup. En AFC, actuellement, il y a les Bills et eux.

Les Chiefs ont gagné, sans vraiment se rassurer

La mission de Kansas City dimanche était claire : arrêter de perdre des ballons bêtement. Raté.

Patrick Mahomes et ses coéquipiers en ont encore lâché trois, dont une interception assez grotesque que n’aurait pas renié Jameis Winston. Il faudra plus que quelques éclairs de talent pour aller loin face à des équipes plus complètes.

Les Bengals tiennent vraiment quelque chose

Pas besoin de revenir sur le duo magique formé par Joe Burrow et Ja’Marr Chase. L’essentiel de dimanche, c’est que Cincinnati a pulvérisé une équipe plus faible. En gros : ils ont fait leur boulot.

Et ça, mine de rien, c’est déjà un énorme progrès pour les Bengals après des années de galère. C’est aussi le signe d’une équipe qui passe un palier dans sa progression.

En plus, Chase sait aussi bloquer.

Ca fait toujours plaisir de voir des gens heureux

Un kicker qui réussit deux coups de pied importants. Trevor Lawrence qui attend le verdict avec un bras sur l’épaule d’Urban Meyer.

Des gens qui courent partout en criant de joie. Les Jaguars ont enfin gagner. À Londres. C’était beau.

Kirk Cousins, cette énigme

Le quarterback des Vikings ne sera peut-être jamais une légende, il ne tiendra peut-être pas dans les grands matchs, mais il peut tout de même réussir des passes assez incroyables.

Et quand on lâche les chevaux sur les choix de jeu, il remonte 75 yards en 9 actions pour donner le ballon de la victoire à K.J. Osborn en prolongation. Si Mike Zimmer veut continuer à sauver son job in extremis, laisser le quarterback s’amuser semble une bonne option.

Sans Christian McCaffrey, y’a plus rien

Où sont passés les Panthers prometteurs du début de saison ? À l’infirmerie, avec le numéro 22.

Parce que sans Christian McCaffrey, Carolina n’a joué que quelques minutes en fin de match, histoire de décrocher la prolongation. Tout ce qui a précédé a ressemblé à un long chemin de croix pour Sam Darnold. Ses receveurs ont relâché 7 ballons. De quoi lui offrir une fiche de 17/41 pour 207 yards, 1 touchdown et une interception.

Sans McCaffrey, l’évaluation de Darnold est en chute libre et il a lancé 6 interceptions en trois matchs. Même la ligne se met à souffrir, avec 12 sacks autorisés. Résultat : trois défaites de suite.

Les Cardinals n’ont pas besoin de coach

Quand vous avez Kyler Murray et DeAndre Hopkins, tout est plus simple. Et quand même Christian Kirk se met à rendre les 3e et 21 yards faciles, alors… Touchdown. Merci. Au-revoir.

Ni les Steelers ni les Seahawks n’iront en playoffs

Ce n’est sûrement pas ce qu’attendait la NFL quand elle a programmé Pittsburgh et Seattle en prime time. Les deux équipes ont des lacunes bien trop évidentes pour espérer voyager loin désormais.

Les Steelers ne pourront pas être sauvés par T.J. Watt toutes les semaines si leur attaque continue à tousser. Les Seahawks ne survivront pas à l’absence de Russell Wilson avec un Geno Smith trop irrégulier. Surtout, les deux équipes évoluent dans des divisions bien trop relevées pour survivre avec de tels handicaps.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown