unibet
Decathlon

Bears – Packers (14-24) : Aaron Rodgers s’offre encore le scalp de Chicago

Malgré un départ raté, le quarterback de Green Bay a encore mangé de l'ours.

Chicago Bears (3-3) – Green Bay Packers (5-1) : 14-24

Toujours aussi médiocre dans leurs entames de matches en 2021, les Packers le sont tout autant dans leur défense en zone rouge. Avec les 14 et 15e touchdown de rang concédés lorsque l’adversaire est entre dans la zone de vérité, l’équipe continue à se faire peur et à se compliquer la vue. Sous pression en début de match, Aaron Rodgers (17/23, 195 yards, 2 touchdown, 1 touchdown au sol) a fini par prendre la mesure de la défense des Bears.

A l’inverse, les Bears sont parfaitement rentrés dans la rencontre avec un touchdown dès l’entame, avant de s’éteindre et laisser leurs rivaux contrôlés les débats. Mis sur orbite par le 1er touchdown en carrière du coureur Khalil Herbert (19 courses, 97 yards, 1 TD), les Bears ont pris la mesure de l’adversaire durant le 1er quart temps. Rodgers harcelé par Khalil Mack et compagnie, les visiteurs sont en souffrance. Mais sur une action confuse, et pensant bénéficier d’un mouchoir jaune, Justin Fields (16/27, 174 yards, 1 TD, 1 interception) fait un cadeau à Green Bay en lançant le ballon dans les bras d’un Darnell Savage attentif. Un changement de momentum qui va totalement lancer le match des Packers.

Aaron Rodgers toujours en mode diesel

Avec seulement 29 yards au 1er quart-temps, les hommes du Wisconsin, Rodgers en tête sont en galère. Mais comme souvent quand ça ne tourne pas rond, le quarterback s’en remet à son binôme pour mettre la marche avant. Davante Adams fait la différence plein centre pour un gain de 32 yards et pour lancer l’après-midi de son attaque. Après 4 courses, le quarterback trouve Allen Lazard sur une petite passe en avant. (7-7)

Après un field goal de Crosby auteur d’un sans-faute ce soir, c’est au tour d’Aaron Jones de faire avancer l’attaque des Packers. A la course ou à la réception, il met à mal la défense des Bears. Il est à la conclusion du drive sur une passe de Rodgers. 7-17

Chicago s’accroche, Green Bay contrôle

Après le touchdown inaugural, la défense de Green Bay pose des problèmes à Fields. Une interception puis 4 punts forcés sur les 4 séries suivantes. Le match semble bien contrôlé par les hommes de Matt LaFleur. Mais Justin Fields retrouve un peu d’allant et refuse de s’avouer vaincu. 90 yards remontés en 10 jeux, et Darnell Mooney à la conclusion. La terrible série en red zone continue pour la défense des Packers.

Mais le pire cauchemar des Bears depuis bientôt 15 ans s’appelle Aaron Rodgers. Le triple MVP ne laisse pas ses rivaux revenir. 75 yards remontés, des courses d’Aaron Jones, un big play d’Adams, et Rodgers conclut lui même au sol. (14-24)

Lancé dans le drive de la dernière chance, Fields tombe sur un os nommé Kenny Clark. Sacké deux fois en 3 jeux pour 23 yards de perte par le défenseur vert et or, Chicago rend le cuir et laisse Green Bay s’envoler dans la division.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown