unibet
Decathlon

Ravens – Chargers (34-6) : Baltimore, la parole à la défense

Des deux côtés du ballon, c'était une tranquille balade dominicale pour les Ravens.

Baltimore Ravens (5-1) – Los Angeles Chargers (4-2) : 34-6

28. C’est le tout petit nombre de yards obtenu par les Chargers au sol. Dont 10 en une seule course pour un Justin Herbert (22/39, 195 yards, 1 TD, 1 INT) bien maîtrisé par la défense des Ravens. Baltimore a fait le travail de manière admirable des deux côtés du terrain pour s’offrir une victoire facile, la 5e consécutive.

Le travail de quarterback est compliqué quand tu ne peux pas compter sur ton jeu de course. Justin Herbert l’a appris à ses dépens ce soir. Don Martindale et sa défense l’ont vite compris : il fallait concentrer tous les efforts sur le jeu de passe. Mission accomplie, avec la manière.

Le jeune lanceur des Chargers n’a pas fait un mauvais match à proprement parler, mais il a semblé bien incapable de faire avancer son attaque. La plupart de ses passes complétées l’ont été pour moins de 10 yards, et les passes longues ont été bien défendues par les defensive backs de Baltimore. Herbert a également subi beaucoup de pression et de blitz. DeShon Elliott est l’exemple parfait du match complet de la défense des Ravens (3 plaquages, 1 sack, 2 passes défendues, 1 interception).

Lamar Jackson fait briller tout le monde

Offensivement, Baltimore a également fait un match plein, autant à la passe (167 yards) qu’à la course (187 yards). Lamar Jackson (19/27, 167 yards, 1 TD, 2 INT, 51 yards à la course) n’a pas eu à forcer son talent, même s’il a montré à l’occasion que ses progrès à la passe ne l’empêchent pas de continuer à mieux courir que la plupart des running backs de la ligue. Seule ombre au tableau : ses deux interceptions, même si la seconde est la faute d’une réception manquée du rookie Rashod Bateman.

Le plus marquant dans cette performance offensive de la part des Ravens, c’est qu’aucun joueur ne ressort vraiment. Tous ont été bons, sans qu’aucun n’ait à se transformer en sauveur de la nation. Jackson a tenu à impliquer le maximum de personne. Trois touchdowns ont été marqué à la course par trois joueurs différents, aucun n’étant Lamar Jackson (Latavius Murray, Devonta Freeman, Le’Veon Bell).

Les Ravens, avec cette performance contre un candidat aux playoffs, se placent inévitablement comme les grands favoris de l’AFC Nord, et comme un aspirant crédible au Super Bowl. Les Chargers vont eux devoir rebondir lors des prochaines semaines, avec un enchaînement des matchs qui semblent à leur portée, pour confirmer leur bon début de saison malgré cette contre-performance.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown