Lions – 49ers (33-41) : San Francisco joue à se faire peur

Une mi-temps de rêve, puis la lumière s'est éteinte chez les Californiens.

Detroit Lions (0-1) – San Francisco 49ers (1-0) : 33-41

Les Lions ne semblaient pas faire le poids. Balayés par la puissance offensive d’une équipe californienne de nouveau au complet, ils sont menés 38-10 dans le troisième quart. Tout est terminé, tout le monde rentre à la maison ? Non. Detroit a failli signer un des exploits de la jounrée.

Drive après drive, Jared Goff (38/57, 338 yards, 3 touchdowns, 1 interception) et les Lions grappillent peu à peu de leur retard, jusqu’à revenir à 16 points dans les deux dernières minutes. Sur l’onside kick, George Kittle est surpris par le rebond du ballon, qui est recouvert par Detroit. Jared Goff expédie rapidement l’affaire avec un touchdown délivré à Quintez Cephus. 41-33. Plus que 8 longueurs et un peu plus d’une minute à jouer. Detroit tape un nouvel onside kick, recouvert cette fois par San Francisco. Ouf ! Sauf que trois jeux plus tard, c’est Deebo Samuel, impeccable jusqu’ici, qui laisse échapper la balle et donne l’occasion aux Lions de faire le comeback de l’année.

Les Lions parcourent 46 yards avant mais échouent sur la quatrième tentative. San Francisco peut pousser un gros soupir de soulagement.

Une mi-temps puis une panne

Après 2 minutes dans le second quart temps, le score est de 7-7. Moins d’un quart d’heure plus tard, c’est la pause et les Niners mènent 31-10.

À ce moment-là, l’incapacité de la défense passoire de Detroit à contenir l’attaque de San Francisco est criante. Le bilan de l’attaque californienne en première période ? Fumble sur le premier snap, puis touchdown, touchdown, touchdown, et field goal. Il faut même attendre les 40 dernières secondes du troisième quart temps pour voir le punter des 49ers Mitch Wishnowsky fouler le terrain pour la première fois. Jimmy Garoppolo joue proprement (17/25, 314 yards et 1 touchdown), et Kyle Shanahan a même la fantaisie de faire entrer sporadiquement le rookie Trey Lance (1/1, 5 yards, 1 touchdown, 3 courses, 2 yards).

L’attaque de Detroit ne peut pas suivre, malgré la bonne alternance au sol entre Jamaal Williams (9 courses, 54 yards, 1 touchdown à la course, 8 réceptions, 56 yards) et D’Andre Swift (11 courses, 39 yards, 8 réceptions, 65 yards, 1 touchdown à la réception). Goff est peu précis, et sa seule arme dans les airs semble être T.J. Hockenson (7 réceptions, 97 yards, 1 touchdown), bien décidé à prouver à George Kittle (4 réceptions, 78 yards) qu’il est le meilleur tight end issu de l’université d’Iowa sur le terrain. Trop prévisible pour la défense californienne qui intercepte l’ex-Rams et retourne le ballon pour un touchdown par le biais de Dre Greenlaw.

Au retour des vestiaires, plus personne n’y croit, donc, d’autant plus que les 49ers semblent être partis sur le même rythme avec un field goal puis un touchdown de 79 yards pour Deebo Samuel (9 réceptions, 189 yards, 1 touchdown). 38-10. C’est là que les Lions ont lancé leur folle remontée, finalement trop courte.

 

 

La suite pour les deux équipes, c’est un déplacement à Philadelphie pour San Francisco. Les Lions, eux, joueront le Monday Night Football sur le terrain de Green Bay.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés