[Le bon numéro] #42 : Ronnie Lott, le meilleur safety de l’histoire ?

Les 49ers des 80's, ce n'est pas que de l'attaque.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce 42e épisode, embouteillage de légendes.

Titulaire : Ronnie Lott (DB, San Francisco 49ers 1981-1990, Los Angeles Raiders 1991-92, New York Jets 1993-94)

Lorsque l’on pense aux 49ers des années 80, les deux premiers noms qui apparaissent sont Joe Montana et Jerry Rice. Cependant l’effectif de San Francisco était bien plus complet que cela, et la défense était menée par un joueur légendaire : Ronnie Lott.

Dès son arrivée en 1981 au poste de cornerback, Lott s’impose comme un des meilleurs défenseurs de la ligue. Auteur de 3 touchdowns défensifs, il ne parvient pas à obtenir le titre de rookie de l’année à cause d’une autre légende : Lawrence Taylor. Il remporte cependant le titre dès sa première année dans la ligue, comme un symbole de la réussite qui va le suivre pendant sa carrière.

Repositionné Safety en 1985, Lott réussi l’année suivante une saison extraordinaire avec notamment 10 interceptions. Pas suffisant pour être défenseur de l’année, encore à cause de Taylor. Il cumule cependant les récompenses individuelles avec 10 Pro Bowl et 8 sélections en 1ère équipe All Pro.

Au total il remportera 4 titres, et fait partie des rares joueurs récompensés dans les équipes de la décennie sur deux périodes différentes. La place de titulaire est indiscutable pour celui qui peut être considéré comme le meilleur safety de l’histoire.

Son portrait ici : Ronnie Lott.

Remplaçant : Paul Warfield (WR, Cleveland Browns 1964-69 & 1976-77, Miami Dolphins 1970-74)

Quelques semaines après, voici le retour des invicibles Dolphins. Si Larry Csonka s’occupait du sol, les airs étaient le terrain de jeu de Paul Warfield. D’abord champion NFL en 1964 avec les Browns, Warfield va devenir le receveur des légendaires Dolphins des années 1970.

L’échange qui envoie Warfield à Miami est un symbole, tant la réussite semble avoir été transféré en même temps que les joueurs. Les Browns ne gagneront plus, alors que les Dolphins vont multiplier les grosses performances. Double vainqueur du Super Bowl, il est logiquement membre de l’équipe type des années 1970 en plus d’être octuple Pro Bowler et quintuple All Pro.

Sa place de remplaçant ne souffre que de peu de contestations, et ce sont donc deux dynasties extrêmement importantes dans l’histoire de la NFL qui sont récompensées.

Mentions : Johnny Robinson (DB-HB), Darren Sharper (DB), Charley Taylor (WR-RB), Chris Warren (RB), Dave Elmendorf (DB), Butch Byrd (DB)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec