[Free Agency 2021] Running backs : les stars ne courent pas les rues

Beaucoup de choix et de profils différents chez les coureurs cette année, même si, en dehors d'Aaron Jones, peu toucheront le gros lot.

En NFL aussi, la loi de l’offre et de la demande prime. Cette année, les running backs disponibles risquent d’en faire les frais. Il faut dire qu’ils sont nombreux, alors que les postes sont limités. Pour les franchises, c’est une aubaine. Elles auront beaucoup de choix et pourront se diriger vers le profil dont elles ont besoin.

Surtout, avec la chute du salary cap et une position qui ne cesse de perdre de la valeur, les prix ne devraient pas s’envoler sur le marché des coureurs.

1. Aaron Jones – 26 ans

Stats 2020 : 14 matchs, 201 courses, 1 104 yards et 9 TDs + 47 réceptions, 355 yards et 2 TDs.

Il est le seul à pouvoir prétendre à un (très) gros contrat au printemps. Alors qu’il a déjà vu beaucoup de ses collègues draftés en 2017 toucher le gros lot (Christian McCaffrey, Joe Mixon, Dalvin Cook et Alvin Kamara), lui a préféré attendre de devenir free agent. Une bonne décision puisqu’il sort désormais de la meilleure saison de sa carrière et devrait être courtisé.

Ses prétendants savent qu’Aaron Jones est le prototype même du running back moderne. Très efficace au sol, il l’est tout autant dans le domaine aérien. Des atouts qui permettent à son entraîneur de le faire jouer sur tous les downs. L’équipe qui le signera récupérera son running back titulaire pour les prochaines années. En espérant que Jones soit capable de faire ce qu’il fait depuis 4 ans loin du Wisconsin et d’Aaron Rodgers. À moins que les Packers placent leur franchise tag.

La destination idéale : Miami. Les Dolphins ont besoin d’un coureur et ont suffisamment de place pour offrir un contrat autour des 14 millions de dollars par saison à Aaron Jones.

2. Chris Carson – 26 ans

Stats 2020 : 12 matchs, 141 courses, 681 yards et 5 TDs + 37 réceptions, 287 yards et 4 TDs.

Depuis son arrivée dans la ligue en 2017, Chris Carson a dépassé les 1 000 yards à deux reprises en quatre saisons, inscrivant au total 28 TDs (21 au sol et 7 à la réception). Le problème avec le joueur de Seattle n’est pas son niveau, mais sa santé. Carson n’a disputé que 45 des 64 matchs possibles et a toujours manqué au moins une rencontre par saison.

Une inquiétude qui oblige les équipes intéressées à y réfléchir à deux fois et qui fait forcément descendre les prix. Les Seahawks par exemple ont déjà drafté à deux reprises à ce poste en 2018 et 2020 avec Rashaad Penny et DeeJay Dallas et pourraient passer leur tour sur Carson. D’autres franchises en revanche devraient chercher à le signer pour profiter d’un coureur au style explosif et physique.

La destination idéale : Buffalo. Les Bills amélioreraient directement le groupe de coureur avec Carson, mais possèdent aussi d’autres running back de talent en cas de nouvelle(s) blessure(s).

3. Kenyan Drake – 27 ans

Stats 2020 : 15 matchs, 239 courses, 955 yards et 10 TDs + 25 réceptions pour 137 yards.

La saison de Kenyan Drake a laissé un sentiment partagé. D’un côté, il affiche certaines des meilleures statistiques de sa carrière (955 yards et 10 TDs). De l’autre, on pourrait presque se dire que le coureur aurait pu faire mieux. Les attentes étaient tellement hautes en début de saison que lui, comme toute l’attaque des Cardinals, ont presque déçu.

Celui qui jouait sous le franchise tag l’an dernier a tout de même gagné le droit de signer un contrat sur plusieurs années durant l’intersaison. Sa polyvalence et ses qualités dans le jeu aérien vont certainement attirer beaucoup d’équipes.

La destination idéale : Arizona. Les Cardinals semblent être le choix le plus logique pour la franchise et le joueur.

4. James Conner – 25 ans

Stats 2020 : 13 matchs, 169 courses, 721 yards et 6 TDs + 35 réceptions pour 215 yards.

Il devait être le remplaçant attitré de Le’Veon Bell. Après le départ de la star de Pittsburgh, James Conner s’était imposé comme LE running back du futur chez les Steelers. En 2018 notamment, il a amassé plus de 1 400 yards depuis la ligne de scrimmage tout en inscrivant 13 touchdowns. Depuis, les problèmes de santé l’ont rattrapé, au point de ne jouer que 23 matchs en deux saisons.

Mais quand il a joué et qu’il a été utilisé, Conner a été bon cette saison. Il a réussi à faire son trou au sein d’une attaque largement tournée vers la passe. Au point de devenir certainement trop cher pour une équipe des Steelers qui n’a aucune marge financière.

La destination idéale : Seattle. Les Seahawks vont chercher un remplaçant à Chris Carson et James Conner colle parfaitement au style et à la philosophie de Pete Carroll.

5. Leonard Fournette – 26 ans

Stats 2020 : 13 matchs, 97 courses, 367 yards et 6 TDs + 36 réceptions et 233 yards.

« Playoff Lenny » s’est transformé en « Lombardi Leny ». L’occasion de signaler l’importance de Leonard Fournette dans le titre des Buccaneers, à l’image de son touchdown de 27 yards au Super Bowl. Arrivé à l’intersaison, l’ancien Jaguar a mis du temps avant de se rappeler aux bons souvenirs de ses années à Jacksonville. Le coureur a livré sa pleine mesure durant la postsaison, comme pour envoyer un message au reste de la ligue : Fournette en a encore sous la semelle.

 

Il aborde donc la free agency avec un peu plus de confiance que l’an dernier. Il peut désormais prétendre à un contrat sur plusieurs années. L’ancien numéro 4 de la draft est encore jeune et veut officiellement retrouver une place de titulaire.

La destination idéale : New York. Les Jets auraient bien besoin d’un coureur expérimenté derrière leur (probable) quarterback rookie.

La bonne affaire ? Le’Veon Bell – 29 ans

Le’Veon Bell est loin d’être le joueur que l’on a connu aux Steelers. Son année sabbatique ainsi que son passage aux Jets ont fait beaucoup de mal à son image et à sa carrière. La rédemption est donc passée par Kansas City et ses quelques matchs passés chez les Chiefs ont aidé à le remettre sur le devant de la scène.

Surtout, il a semblé de plus en plus à l’aise au fur et à mesure de la saison. Difficile de l’imaginer redevenir l’un des meilleurs coureurs de la ligue, mais le talent est indéniable. Là où l’affaire devient bonne, c’est quand on parle de prix. Il ne faudra pas débourser beaucoup pour s’attacher les services de Le’Veon Bell et le coureur pourrait signer un contrat aux alentours de 10 millions sur deux ans. À ce prix-là, certaines franchises feraient bien de tenter le coup.

Les joueurs restreints : Phillip Lindsay (26 ans) et Gus Edwards (25 ans)

Ces deux joueurs auraient pu être de bonnes affaires dans une franchise à la recherche de talent au sein de son comité de coureur. Que ce soit Lindsay ou Edwards, les deux hommes ont du talent sans être excessivement chers. Surtout, ils se fondent parfaitement dans un groupe de running back en y apportant leur style.

Toutefois, on a du mal à imaginer les Broncos et les Ravens ne pas garder leur joueur. Les deux sont jeunes et ont montré leurs qualités dans leurs franchises respectives. Denver et Baltimore les connaissent bien et ont besoin d’eux.

Les énigmes : Todd Gurley (26 ans) et Marlon Mack (25 ans)

Les deux hommes sont dans cette catégorie pour deux raisons bien différentes. Le premier est loin d’être le joueur qu’il a été. Todd Gurley n’a pas été catastrophique avec les Falcons (678 yards et 9 TDs), mais il n’a pas non plus totalement convaincu. Après un contrat d’un an à Atlanta, sera-t-il capable de revenir à son meilleur niveau ? Pas sûr. On imagine toutefois qu’une équipe va tenter le coup.

Pour Marlon Mack c’est différent, puisque c’est sa santé qui lui a fait défaut. Impressionnant en 2019 avec plus de 1 000 yards parcourus, le joueur d’Indianapolis s’est blessé au genou en 2020. L’équipe qui va le signer va prendre un gros risque qui pourrait s’avérer payant s’il revient à son meilleur niveau.

Les vétérans : Adrian Peterson (35 ans), Frank Gore (37 ans), Lamar Miller (29 ans), Mark Ingram (31 ans), LeSean McCoy (32 ans), Alfred Morris (32 ans)…

Les franchises sont souvent à la recherche d’un coureur vétéran capable de prendre quelques snaps sans coûter trop cher. Signés en début d’année ou en pleine saison à la suite d’une blessure, certains de ses noms vont retrouver du travail. On pense notamment à Adrian Peterson ou Frank Gore. Deux anciennes stars qui sont loin de leur apogée, mais qui peuvent rendre quelques services pour encadrer des jeunes.

Pour d’autres en revanche, l’appel de la NFL ne reviendra peut-être plus jamais. On est plus inquiet par exemple pour Lamar Miller ou même LeSean McCoy qui a 32 ans vient de remporter sa deuxième bague de champion sans jouer un seul snap lors des deux derniers Super Bowl.

Les autres : Mike Davis (28 ans), James White (29 ans), Matt Breida (26 ans), Jamaal Williams (25 ans), Duke Johnson (27 ans), Rex Burkhead (29 ans), Malcolm Brown (27 ans), Dion Lewis (30 ans), Tevin Coleman (27 ans)…

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec