Transformers : la fusée Tyreek Hill

Quand un sprinteur débarque sur les terrains NFL, cela va trop vite pour les défenses.

Tyreek Hill est un receveur à part dans la NFL d’aujourd’hui. Outre son entente exceptionnelle avec le meilleur quarterback de la ligue qu’est Patrick Mahomes, Hill est un phénomène dans le sens où son physique « relativement » petit est en réalité devenu sa force principale. Allié à sa vitesse supersonique, cela en fait un receveur insaisissable.

Dans une société américaine où beaucoup d’athlètes issus de l’athlétisme se tournent vers le foot US pour faire valoir leurs compétences, Hill est un exemple probant de réussite.

Avec une taille de 1,78m et un poids de 84 kilos, il n’est pas à proprement parlé un « monstre » physique comme on en voit sur les terrains de NFL. Bien-sûr, son corps a la musculature dense et taillée dans le granit témoigne d’un gabarit plus que solide, mais toutefois loin de certains adversaires qui lui rendent jusqu’à 15 bons centimètres, et autant de kilos.

Une vitesse supersonique

Savez vous que Hill a été champion du monde junior du relais 4x100mètres en 2012 ? C’est un athlète d’élite.

Ses records aux 100 et 200 mètres sont respectivement de 10’19 secondes et 20’14 secondes… Quand il défiait Usain Bolt, il y avait probablement pas mal d’intox, mais en soit, il aurait probablement été plus qu’honorable.

Sans avoir participé au traditionnel Combine NFL, Hill a tout de même pris part à une expérience lors de l’émission Sports Science d’ESPN afin que sa vitesse maximale soit mesurée. Il a atteint les 35,4km/h, ce qui en fait le détenteur de la plus grande vitesse de course jamais mesurée en NFL, et lors de cette émission.

Sur des Pro Day, son temps aux 40 yards fût de 4’29 secondes, avec des temps de passage aux 10 et 20 yards de 1’50 seconde et 2’51 secondes. Son accélération est digne de la vitesse maximum qu’il atteint, affolante.

Mahomes est du genre à lire rapidement les options et à lancer vite, mais il faut bien comprendre qu’avec un phénomène comme Hill, il peut déjà trouver une solution à 20 yards en 2,5 secondes. Si l’on ajoute à cela le temps de parcours du ballon dans les airs, un Hill lancé à pleine vitesse, on comprend mieux pourquoi les Chiefs sont si dangereux en profondeur.

Hill a de plus conservé des habitudes techniques d’athlète qui, outre sa vitesse maximale, font de lui un poison pour tous les cornerbacks, puisqu’il a une foulée très réduite au sol, c’est-à-dire que son pied a un temps de contact au sol très court. Cela lui permet de ne pas s’écraser sur l’appui et de transférer la vitesse qui existe déjà en moins de temps que les autres. Les entraîneurs d’athlétisme appellent ça le « griffé ».  Selon les approximations, il pose seulement 20% de son pied au sol, en l’occurrence la partie avant, qui va lui permettre d’utiliser le rebond de son tendon d’Achille et la raideur musculaire de sa chaîne postérieure composée des mollets et des ischios-jambiers. Il est en quelque sorte, un ressort qui se retend à chaque appui et rebondit plus vite et plus fort.

Il a développé une vitesse exceptionnelle, et en même temps, il l’allie à une technique d’athlète de très haut niveau, ce qui le rend supersonique et tout aussi insaisissable puisque même ses changements de direction en bénéficient, sa vélocité étant très régulièrement citée en référence dans la NFL actuelle.

De la longueur et beaucoup de puissance

Plutôt petit et léger pour la NFL, ses bras sont tout de même longs de 86 centimètres et ses mains d’une taille de 23cm. Son envergure est bonne, et cela lui offre des perspectives afin de se défaire d’un cornerback qui réussirait à le suivre d’assez près.

Les muscles de ses jambes sont incroyablement forts et raides et cela se traduit dans les résultats qui sont les siens dans les ateliers de sauts. Hill a en effet une détente sèche de plus d’1,01 mètre. Cela correspond tout de même à 57% de sa taille. Une marque effarante lorsqu’on sait qu’on considère comme bon athlète celui qui a 33% de sa taille en détente sèche.

Son saut horizontal de 3,05m confirme cela. Il s’agit d’une marque très solide quand on sait que les leviers dus à la taille, la hauteur d’épaule et la longueur de bras, aident dans cet exercice.  Hill a un gabarit trapu et rapide, mais avec des longueurs tout à fait correctes et une puissance extraordinaire pour un gabarit comme le sien.

Vous en doutez encore, et bien sachez que lancé à pleine vitesse, ce receveur cubique développe une énergie de 4058 Joules, ce qui équivaut au même impact que si Grady Jarrett (qui pèse 138kilos) vous tombait dessus d’une hauteur de 3 mètres.

A l’image de l’attaque des Chiefs, Tyreek Hill est à part dans la NFL d’aujourd’hui. Petit mais insaisissable, léger mais vif comme l’éclair, il possède un physique hors norme qui lui permet de se mouvoir avec une aisance et une rapidité comme on en voit assez rarement en NFL, une ligue qui pourtant fait la part belle aux qualités de vitesse. Cela, Andy Reed et Patrick Mahomes l’ont bien compris, Hill a suffisamment de puissance pour exister sur les terrains, mais c’est surtout sa vitesse extraordinaire qui en fait une arme létale dès lors qu’elle est bien utilisée.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec