[Preview] Semaine 18 : pour les Jaguars, la faim justifie les moyens

Jacksonville joue sa qualification en playoffs lors de l'ultime journée face aux Titans.

Après l’annulation pure et simple de la rencontre entre les Bills et les Bengals en semaine 17, place désormais à la fin de cette saison régulière de NFL version 2022. Dimanche, 18 équipes vont mettre un terme à leur compétition. Ce sera donc l’occasion de voir certaines franchises pour la dernière fois. D’autres vont enchaîner sur les playoffs. Et si beaucoup de formations connaissent déjà leur sort, certaines vont tout jouer sur le dernier match. C’est le cas pour  cette rencontre entre les Jaguars et les Titans. Le gagnant remporte la division et va en playoffs, le perdant rentre chez lui. C’est LE match à ne pas manquer cette semaine.

Dans le reste de cette preview, on fait un point sur les deux dernières places qualificatives en Wild Cards, ainsi que sur la bataille pour la semaine de repos. Voici le programme de la semaine 18.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
Jacksonville Jaguars (8-8) – Tennessee Titans (7-9)

Pour ces deux équipes, les playoffs ont déjà commencé. Cette rencontre de samedi soir sera la première à élimination directe. Le vainqueur sera sacré champion de l’AFC Sud avec en prime, le plaisir de recevoir le match de la semaine prochaine en Wild Cards (probablement contre les Chargers), le perdant en aura terminé avec sa saison, avec très probablement de la déception. En effet, l’une comme l’autre des deux franchises ont vécu des hauts et des bas en 2022. Côté Jaguars, les difficultés sont arrivées tôt dans la saison. C’est simple, Jacksonville a démarré avec 2 victoires seulement pour 6 défaites. Depuis, ils ont complétement inversé la tendance et sont à 6-2. Un revirement de situation qui les place idéalement pour atteindre les playoffs pour la première fois depuis 2017. Il leur reste une seule marche. Pour finir le boulot, il faut battre à domicile des Titans qui ont vécu eux la dynamique totalement opposée.

Tennessee avait parfaitement commencé la saison en s’appuyant sur ce qui avait bien fonctionné la saison dernière. Et puis la catastrophe… Tout a déraillé et les hommes de Mike Vrabel viennent d’enchaîner 6 défaites consécutives. Sur le papier, ils ne sont donc pas favoris pour aller s’imposer en Floride, mais attention, rien n’est joué. Surtout que les Titans vont pouvoir compter sur un Derrick Henry reposé. Le running back a fait l’impasse sur le match de la semaine dernière face aux Cowboys pour être à 100 % samedi. Le coureur, originaire de la Floride, se régale d’ailleurs souvent face aux Jaguars. Dans sa carrière, il affiche déjà deux matchs à plus de 200 yards et trois à plus de 100. Celui qui vient d’avoir 29 ans aura à cœur de faire une grosse performance pour qualifier son équipe en playoffs.

Le dernier ticket en AFC

Coup d’envoi dimanche à 19h
Buffalo Bills (12-3) – New England Patriots (8-8)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Miami Dolphins (8-8) – New York Jets (7-9)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Pittsburgh Steelers (8-8) – Cleveland Browns (7-9)

Comme l’an dernier, l’AFC Est est probablement sur le point de mettre une deuxième équipe en playoffs. Alors que Buffalo est sûr d’emporter la division et peut même viser la première place de la conférence, derrière la bataille fait rage. Longtemps Miami et New York ont été les favoris pour se joindre à la grande messe de janvier. Problème les premiers ont craqué, tandis que les second sont déjà éliminés. Les Dolphins ont notamment vécu un mois de décembre cauchemardesque et n’ont plus gagné depuis le 27 novembre. Pour les Jets, qui partaient de plus loin, l’espoir n’est plus permis depuis leur défaite face aux Seahawks la semaine dernière. Résultat, New England, dernier de la division durant une grosse partie de la saison, a son destin entre les mains. Pour cela, il faudra gagner à Buffalo. Un terrain qui a laissé des souvenirs mitigés l’an passé avec une victoire 14-10 en saison régulière et une gifle reçue en Wild Cards (17-47).

En cas de défaite, les Dolphins seront sur le pont. Miami affronte donc une équipe de New York qui n’a plus rien a joué et qui pourrait lâcher un peu de leste. Pas sûr toutefois que Robert Saleh décide de faire un cadeau à un rival de division. Enfin, si les deux candidats en AFC Est chutent, alors le dernier ticket pourrait revenir dans l’AFC Nord. Dans ce cas-là, ce serait une troisième franchise de cette division qui se hisserait en playoffs : Pittsburgh. Les Steelers aussi reviennent de nulle part, mais ont encore un petit espoir de qualification. Ils devront d’abord battre des Browns en dent de scie depuis quelques semaines.

Le dernier ticket en NFC

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (8-8) – Los Angeles Rams (5-11)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
Green Bay Packers (8-8) – Detroit Lions (8-8)

En NFC, ils ne sont que trois à pouvoir encore prétendre à cette dernière place. Seattle, Green Bay et Detroit sont les seules franchises en course dans cette dernière ligne droite. Pour l’instant, les Seahawks sont en position de se qualifier, mais paradoxalement, ils n’ont pas leur destin en main. Ce sont bien les Packers qui maitrisent cette semaine 18. Green Bay reçoit Detroit et une victoire leur assurerait cette 7e place. Aaron Rodgers et ses coéquipiers savent donc ce qu’ils ont à faire : battre les Lions. Plus facile à dire qu’à faire. Surtout quand on sait que lors du « match aller », les joueurs du Michigan s’étaient imposés au Ford Field (15-9). En cas, de succès des Lions, ce sont les Seahawks qui reprendraient la main. Seattle a en effet battu Detroit (48-45) lors de la semaine 4. Une victoire offensive qui leur permet de détenir le tie-breaker. Face à Los Angeles, les Seahawks ont donc l’occasion de basculer la pression sur Green Bay qui jouera à la fin du week-end.

La première place de la NFC

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Philadelphia Eagles (13-3) – New York Giants (9-6-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Washington Commanders (7-8-1) – Dallas Cowboys (12-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (12-4) – Arizona Cardinals (4-12)

Alors que Philadelphia était loin devant et que le 1st Seed dans cette conférence n’était même plus en vue pour les concurrents, les Eagles ont nettement ralenti le rythme et se retrouvent désormais à la merci des adversaires. Les hommes de Nick Sirianni sont toujours en position favorable et une victoire validerait leur titre de division, ainsi qu’une semaine de repos le week-end prochain. Il faudra pour cela s’imposer à domicile face à des Giants déjà qualifiés en playoffs et qui ne peuvent plus gagner de place. À voir d’ailleurs si Brian Daboll fera jouer ses titulaires et combien de temps. Une défaite des Eagles en revanche et leurs yeux se braqueraient sur les adversaires qui pourraient les faire dégringoler. Dans la conférence d’abord, les premiers en embuscade seront les 49ers. San Francisco est certainement l’équipe la plus en forme de la ligue. Les Californiens sont sur 9 victoires consécutives et la 10e pourrait leur offrir la tête de la NFC.

Il faudra pour cela que New York s’impose à Philadelphie et que Christian McCaffrey et ses coéquipiers fassent le travail au Levi’s Stadium contre les Cardinals. Enfin, Dallas n’a pas dis son dernier mot. Les Cowboys n’ont pas leur destin en main, mais sont toujours là. Eux aussi ont besoin d’une défaite des Eagles pour grimper. Mais si c’était le cas, une victoire à Washington leur offrirait tout simplement la NFC Est. Ce qui ferait tomber les Eagles de la première à la 5e place. Et si on pousse les hypothèses encore un peu plus loin, une défaite du rival face à New York, un revers de San Francisco à domicile ainsi qu’une victoire contre les Commanders serait le scénario parfait pour les Cowboys qui deviendraient alors l’équipe en tête de la conférence et serait en repos dès le week-end prochain. Certes, on en est loin, mais on a vu des choses plus folles arriver en NFL. Pas plus tard que cette saison.

La première place de l’AFC

Coup d’envoi samedi à 22h30
Las Vegas Raiders (6-10) – Kansas City Chiefs (13-3)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Cincinnati Bengals (11-4) – Baltimore Ravens (10-6)

Dans l’autre conférence, le rapport de force est beaucoup plus flou. À l’origine, trois équipes étaient à la lutte pour cette première place : Buffalo, Kansas City et Cincinnati. Les Bills avaient l’avantage et les deux autres étaient les chasseurs. Sauf que l’événement tragique de lundi dernier a rebattu toutes les cartes. Désormais les Chiefs sont en position favorables. Une victoire à Las Vegas et la bande à Mahomes s’assurait la semaine de repos. Au même titre que les Eagles de l’autre côté, une défaite laisserait la porte ouverte pour les concurrents. En premier lieu, Buffalo qui pourrait en profiter (voir plus haut). Enfin, dans cette course à trois, les Bengals sont les plus loin. Ils ne peuvent d’ailleurs plus dépasser Kansas City. Toutefois, ce dernier match n’est pas sans enjeu pour eux. D’abord, parce qu’une défaite pourrait leur faire perdre l’avantage du terrain face aux Ravens et les obliger à re-jouer ce match sur terrain neutre en Wild Cards. En revanche, un succès face à une équipe de Baltimore qui sera toujours privée de Lamar Jackson, additionné aux défaites de Buffalo et Kansas City, pourrait là aussi les obliger à jouer sur terrain neutre des potentiels affrontements contre ces équipes en playoffs. Pour cela, il faudra battre les Ravens à Cincinnati.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h
Atlanta Falcons (6-10) – Tampa Bay Buccaneers (8-8)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Chicago Bears (3-13) – Minnesota Vikings (12-4)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Indianapolis Colts (4-11-1) – Houston Texans (2-13-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h
New Orleans Saints (7-9) – Carolina Panthers (6-10)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (4-12) – Los Angeles Chargers (10-6)

Dans le reste des matchs de la dernière semaine, forcément de nombreuses oppositions seront sans enjeux. Parmi elles, trois impliqueront des équipes déjà qualifiées en playoffs. Après la victoire face aux Panthers, Tampa Bay peut désormais souffler et aborder la post-saison plus sereinement. Ce déplacement à Atlanta pourra toutefois servir à continuer de régler les détails importants avant de recevoir un gros morceau en Wild Cards (certainement Philadelphia ou Dallas). Pour les Vikings et les Chargers, c’est un peu différent. Les deux équipes ont déjà leur ticket, mais le classement peut encore bouger. Minnesota se déplace à Chicago et espère un faux-pas des 49ers pour s’emparer de la deuxième place en AFC. Dans l’autre conférence, Los Angeles doit plutôt défendre. Les coéquipiers de Justin Herbert devront s’imposer à Denver pour tenter de conserver une 5e place qui dépend beaucoup du match entre les Bengals et les Ravens (voir plus haut). Si les positions venaient à se figer, alors les Californiens seraient en tête de liste pour aller affronter le vainqueur de division au bilan le plus faible (Jacksonville ou Tennessee).

Enfin, deux autres rencontres opposeront cette fois des franchises qui n’ont plus rien à jouer. Dans l’AFC Sud, deux des plus mauvaises équipes de la ligue seront face à face. Houston se déplace à Indianapolis avec peut être le premier choix de la draft en tête. Pour cela, il faudra faire pire que Chicago, seule équipe à pouvoir encore terminer avec le pire bilan de la ligue. Dans le même temps, la NFC Sud nous offrira un duel entre des Saints qui jouent de mieux en mieux et des Panthers qui ont bien fini la saison. New Orleans et Carolina aimeraient certainement glaner quelques certitudes avant de continuer leur reconstruction à l’intersaison

Les affiches

Coup d’envoi samedi à 22h30
Las Vegas Raiders (6-10) – Kansas City Chiefs (13-3)

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
Jacksonville Jaguars (8-8) – Tennessee Titans (7-9)

Coup d’envoi dimanche à 19h
Atlanta Falcons (6-10) – Tampa Bay Buccaneers (8-8)
Buffalo Bills (12-3) – New England Patriots (8-8)
Chicago Bears (3-13) – Minnesota Vikings (12-4)
Cincinnati Bengals (11-4) – Baltimore Ravens (10-6)
Indianapolis Colts (4-11-1) – Houston Texans (2-13-1)
Miami Dolphins (8-8) – New York Jets (7-9)
New Orleans Saints (7-9) – Carolina Panthers (6-10)
Pittsburgh Steelers (8-8) – Cleveland Browns (7-9)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Philadelphia Eagles (13-3) – New York Giants (9-6-1)
Washington Commanders (7-8-1) – Dallas Cowboys (12-4)
Denver Broncos (4-12) – Los Angeles Chargers (10-6)
Seattle Seahawks (8-8) – Los Angeles Rams (5-11)
San Francisco 49ers (12-4) – Arizona Cardinals (4-12)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
Green Bay Packers (8-8) – Detroit Lions (8-8)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires