unibet

Raiders – Chargers (27-20) : Davante Adams foudroie Los Angeles

Le receveur a été encore une fois été énorme et a mis un gros coup de frein aux ambitions de playoffs des Chargers.

Las Vegas Raiders (5-7) – Los Angeles Chargers (6-6) : 27-20

Il aura fallu attendre la 2nd moitié du 4e quart-temps pour enfin voir un Justin Herbert percutant, faisant bouger les chaines et trouvant ses cibles. Un réveil tardif qui ne suffit pas aux Chargers pour revenir malgré une dernière opportunité en fin de match avec 22 secondes à joueur. Avec un jeu au sol trop peu impactant, l’attaque a eu toutes les peines du monde à creuser l’écart en début de rencontre malgré plusieurs opportunités.

Porté par un énorme Davante Adams (8 réceptions, 177 yards, 2 TD) et non moins solide Josh Jacobs (26 courses, 144 yards, 1 TD), Vegas est revenu dans la partie grâce notamment à un 3e quart-temps où ils ont fait basculer le momentum en quelques jeux. L’attaque des Raiders s’est trouvé du rythme et semble enfin fonctionner et les noirs et argents signent une 3e victoire de suite.

L’attaque des Chargers sans énergie

Si Los Angeles prend vite les commandes grâce à une interception de Bryce Callahan retournée pour un touchdown, Justin Herbert et les siens ont beaucoup de mal à faire bouger les chaines. Bien limité par une défense qui met énormément de pression sur le quarterback, à l’image d’un Chandler Jones retrouvé (3 sacks), ils doivent se contenter de field goals quand ils ne puntent pas. Et si l’attaque des Raiders n’est pas foncièrement meilleure en première mi-temps, elle peut au moins compter sur Josh Jacobs. Le coureur lance les siens sur une belle course de 20 yards.

Herbert a du mal à trouver ses cibles, le quarterback manque de solutions, et de précision. Même Ekeler n’y est pas totalement. Le coureur, déjà discret, relâche le cuir et rend la possession dès la reprise. Une opportunité, immédiatement bonifiée par les Raiders. Carr trouve Davante Adams pour une réception magnifique de 31 yards.

Davante Adams et Josh Jacobs superstars

Quelques minutes après, on prend les mêmes et on recommence. Adams enfonce le clou sur un nouveau touchdown longue distance. En seulement 3 jeux offensifs, Vegas a retourné la partie et pris l’ascendant psychologique. Le receveur est de retour à son meilleur niveau. Il est partout, multiplie les réceptions, met à mal son vis à vis sur chaque tracé, chaque appui. Le running back n’est pas en reste. Percutant sur chaque impact, il est d’une aide plus que précieuse pour son quarterback.

Malgré un touchdown tardif d’Allen sur une très belle passe d’Hebert sur une 4e & 12, les Chargers partent de trop loin pour espérer un comme back. Nouveau coup d’arrêt pour les hommes de Staley qui restent toujours hors des playoffs.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires