Touchdown Shop

Panthers – Cardinals (16-26) : Baker Mayfield, médiocre, fait couler son équipe

L'équipe la moins nulle a gagné, comme quoi il y a une justice.

Carolina Panthers (1-3) – Arizona Cardinals (2-2) : 16-26

Dans un match d’une pauvreté offensive assez remarquable, Arizona a fait le minimum syndical pour se défaire d’une équipe des Panthers qui n’a ni talent ni direction en attaque. Baker Mayfield (22/36, 197 yards, 1 TD, 2 INT) est une faiblesse, et il emporte avec lui les espoirs des Panthers semaine après semaine. D.J. Moore (50 yards), Christian McCaffrey (108 yards, 1 TD) et la défense ont pourtant tenté de maintenir le match en vie, mais Kyler Murray (207 yards, 2 TD, 1 INT, 1 TD au sol) a fait la différence dans le dernier acte, avec 21 points en cinq minutes.

Progressivement aidé par un jeu de course et une ligne qui s’est réveillé en deuxième mi-temps, il a fait parler ses jambes autant que son bras pour apporter la victoire. La défense au contraire a été dominante du début à la fin, prometteur pour l’avenir. Arizona se replace dans le course aux playoffs en NFC, alors que Carolina inquiète et devient favori pour le top 5… de la draft 2023.

Voyage au bout de l’ennui

97 yards, 0/6 en 3e tentative et 0/2 en quatrième, 0 point(s). Voici le bilan cumulé des deux attaques dans le premier quart-temps. Un euphémisme que de dire que ce premier acte a ressemblé à une purge offensive, les lignes défensives prenant le dessus sur les lignes offensives. Baker Mayfield est toujours l’ombre de lui-même, mais Kyler Murray n’est pas mieux.

C’est ce dernier qui va débloquer le match bien malgré lui, en lançant une interception vilaine pour Frankie Luvu qui va marquer le touchdown défensif pour Carolina (7-0). Quelques minutes plus tard c’est à nouveau Arizona qui se saborde, avec un snap manqué en quatrième tentative qui donne la possession à Carolina dans le camp adverse. Mais comme ce match n’est pas celui du beau jeu offensif, Carolina rend la politesse avec un vilain fumble de Rashard Higgins.

Marquise Brown porte alors son équipe, pour mettre son kicker en position, avec succès (7-3). D.J. Moore et Christian McCaffrey portent leur équipe, et Carolina est alors en position de faire le break. Mais à l’image de ce match, le drive va finir par une interception de Jalen Thompson après une déviation de Moore. Les Panthers n’abdiquent pas et profitent des 30 dernières secondes de la mi-temps pour remonter le terrain et marquer un field goal (10-3). Un retour au vestiaire après un triste spectacle des deux côtés, mais les hommes de Matt Rhule ont le sourire.

Arizona au forceps

Le début de la deuxième mi-temps est plus emballant, avec Arizona qui avance enfin les chaînes. Kyler Murray s’appuie sur Zach Ertz (47 yards, 1 TD), qui marque le touchdown profitant des erreurs de la défense des Panthers sur ce drive (10-10). l’ancie premier tour C.J. Henderson peut particulièrement s’en vouloir, avec une interférence qui a coûté beaucoup de yards.

Ce drive a pour effet de libérer Arizona, qui avance enfin en attaque. Après une série de 15 jeux et 9 minutes, les Cardinals prennent le contrôle du match sans pour autant marquer de touchdown (10-13). James Conner (77 yards) et Eno Benjamin (45 yards), le duo de coureurs, apporte enfin un peu de soutien à Kyler Murray et les résultats sont immédiats.

Le momemtum a changé, et Baker Mayfield fini de condamner son équipe avec une nouvelle interception, cette fois pour Dennis Gardeck. Kyler Murray s’occupe de parcourir les 4 yards nécessaires pour marquer et faire (enfin) la différence (10-20). Seulement 2 minutes plus tard, c’est Hollywood Brown (88 yards, 1 TD) qui va marquer lui aussi un touchdown (10-26). Carolina n’est pas capable de réussir un first down, et la défense des Cardinals doit être applaudi pour cela.

Les Panthers sauvent l’honneur par Christian McCaffrey, trop tard cependant pour donner quelconque espoir à son équipe (16-26). Baker Mayfield est sifflé par son stade, une malheureuse mais juste conséquence pour un latch encore catastrophique.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires