Touchdown Shop

Jets – Bengals (12-27) : Cincinnati retrouve des couleurs

Enfin une soirée tranquille pour Joe Burrow.

New York Jets (1-2) – Cincinnati Bengals (1-2) : 12-27

Après un début de saison décevant, Joe Burrow et les Bengals avaient à cœur de remonter la pente. En face, les Jets espéraient capitaliser sur leur belle victoire contre une autre équipe d’AFC Nord, les Browns. Dans le duel des Joe, la logique a finalement été respectée, et Cincinnati retrouve le sourire avec leur première victoire de la saison.

Après un début de saison compliqué, Joe Burrow (23/36, 275 yards, 3 TD) s’est enfin montré à son aise, impliquant le maximum de cibles. Encore perfectible, il a encaissé bien moins de sacks que les semaines précédentes, mais a tout de même subit beaucoup de pression de la part de la ligne défensive new-yorkaise. Burrow a bien été aidé par ces cibles, malgré un Joe Mixon (12 courses, 24 yards) en manque d’inspiration, et un vilain fumble de Ja’Marr Chase. Tyler Boyd, notamment, s’est montré particulièrement à son aise avec un touchdown de 56 yards.

Défensivement, Cincinnati a tout bonnement annihilé les espoirs des Jets, bien emmené par un Trey Hendrickson (4 plaquages, 2,5 sacks, 4 QB hits) bouillant. Auteurs de 4 sacks, 2 fumbles recouverts et 2 interceptions, les défenseurs des Bengals n’ont laissé aucune marge de manœuvre à une attaque en manque total d’inspiration.

Les Jets en panne d’inspiration

Après deux drives victorieux le week-end dernier, Joe Flacco (28/52, 285 yards, 2 INT) a cette fois montré son mauvais visage. L’ancien quarterback des Ravens a coulé avec toute son attaque contre une défense agressive de Cincinnati. Le lanceur a à lui seul perdu quatre ballons, une interception et deux fumbles. Certes mal protégé par sa ligne, il a tout de même semblé sans solutions, se contentant de quatre field goals lointain pour marquer des points.

Heureusement pour les fans new-yorkais, il semblerait que Zach Wilson soit prêt à faire son retour sur les terrains, peut-être même dès la semaine prochaine, contre les Steelers. Durant son intérim, Joe Flacco aura réussi à gagner un match, mais reste tout de même trop limité en 2022 pour être le leader d’une équipe.

Les appels de jeu offensifs posent aussi question. Comment se fait-il que Flacco lance en moyenne plus de 50 passes par match, alors que des jeunes coureurs talentueux comme Breece Hall et Michael Carter attendent leur chance ? Ces problèmes vont devoir être réglés par Robert Saleh et son staff rapidement si les Jets espèrent encore tirer quelque chose de cette saison.

Côté Bengals, cette victoire lance enfin la saison après deux défaites évitables. Les prochaines semaines vont être déterminantes pour la course aux playoffs de Cincinnati, avec des duels consécutifs contre deux des équipes qui impressionnent en ce début de saison, les Dolphins et les Ravens.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires