Kliff Kingsbury : « Au meilleur de sa forme, je ne sais pas qui est meilleur que Kyler Murray en NFL »

Probablement Aaron Rodgers, Patrick Mahomes, Tom Brady. A minima.

Kyler Murray (QB) a enfin décroché ce qu’il voulait : une prolongation de contrat massive, avec 160 millions de dollars garantis à la clé.

Le premier choix de la draft 2019 est désormais le deuxième quarterback le mieux payé de la ligue en termes de salaire annuel moyen (46,1 millions de dollars) derrière Aaron Rodgers (50,27 millions de dollars).

Des chiffres qui peuvent paraitre disproportionnés, mais qui ne choquent pas son entraîneur en chef, Kliff Kingsbury, qui pense que son joueur mérite chaque dollar.

« Vous voyez le marché pour ces quarterbacks et ce que les gars sont payés », a déclaré Kingsbury sur The Dave Pasch Podcast. « Il y en a très peu [de quarterbacks] quand vous les alignez chaque dimanche et que vous vous dites que vous avez une chance. Notre gars est l’un de ceux qui vous donnent une chance. Et au meilleure de sa forme, je ne sais pas qui est meilleur dans cette ligue. »

Une vraie chance de gagner… mais pas toujours

Quelques instants plus tôt, le coach avait même assuré que cela n’est qu’un début.

« Il va continuer à progresser. Je suis content du contrat. Nous savons qu’il est notre futur. C’est un talent générationnel, quand on voit ce qu’il peut faire au sol ou avec son bras. Quand on regarde les stats tous les ans, ça progresse drastiquement. C’est ce qui m’excite. »

« Je savais quand nous l’avons drafté qu’il avait une chance d’être un des meilleurs joueurs de la ligue, et je pense qu’il l’a prouvé. Nous savons ce qu’il peut apporter, et à chaque fois qu’on joue avec lui le dimanche au poste de quarterback, nous avons une vraie chance de gagner. »

Les faits ne donnent que moyennement raison à Kingsburry. En trois saisons, les Cardinals présentent un bilan de 22 victoires, 23 défaites et un match nul lorsque Murray est titulaire.

Au cours de ces matchs, il a complété 66,9% de ses passes, pour 70 touchdowns, 34 interceptions et une évaluation de 93,9. Et pour ce qui est de la progression significative dont le coach parle, on la cherche aussi un peu. La saison dernière, Murray a gagné 423 yards au sol, son plus petit total en carrière. Dans les airs, il a lancé 20 touchdowns lors de sa saison rookie, puis 26 en 2020 et 24 en 2021 (avec deux matchs de moins). Pour les interceptions, les chiffres sont aussi très stables, avec des saisons à 12, 12 et 10.

De toute façon, Kingsburry et les Cardinals n’ont plus le choix.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires