France Autriche Football americain

[Fiches draft] Damone Clark (LB), le projet 2023

L'athlétique linebacker dispose de qualités alléchantes, mais sa blessure au dos risque de ralentir sa progression.

Damone Clark – Linebacker – 22 ans – Senior – LSU

Taille : 1m89

Poids : 108 Kg

Position estimée dans la draft : 3e – 4e tour

Stats 2021 : 12 matchs, 135 plaquages, dont 15 plaquages pour perte, 5,5 sacks, 3 passes défendues, 1 interception, 2 fumbles forcés, 1 fumble recouvert

Comparaison NFL : Leighton Vander Esch (Cowboys)

Points forts

– Plaquage
– Poursuite
– Combinaison taille/athlétisme
– Main violente
– Progression

Chaque année, de nombreux joueurs sont portés par leurs tests athlétiques. Damone Clark fait partie de cette catégorie avec un gabarit taillé pour la NFL. Joueur longiligne, il est très explosif sur les premiers appuis et possède une bonne vitesse en ligne droite. Ses pieds sont toujours en mouvement, et grâce à des hanches souples, il peut traverser les gaps rapidement, ce qui lui permet de se rapprocher rapidement du porteur de balle et d’être une vraie menace en tant que blitzer. Il fait également preuve d’une bonne mobilité latérale et d’une grande portée dans la poursuite, capable de couvrir beaucoup d’espace d’une ligne de touche à l’autre. Il peut à la fois servir d’espion sur les quarterbacks double menace, couvrir les tight ends sur les tracés bord de terrain ou les receveurs dans le slot.

Grand pour la position, il est assez costaud pour se défaire des blocs afin de stopper l’action. Clark a toujours ses mains prêtes à prendre le contact et utilise son envergure pour s’étendre, empêchant les linemen de s’accrocher. Le plaquage est l’une de ses forces, et sauf un angle suspect occasionnel, il s’en sort bien dans ce département avec une approche souvent physique. Il possède la force nécessaire pour mettre à terre des porteurs de balle plus grands, mais devra apprendre à être plus finisseur pour empêcher les yards après contact.

Lors de ses trois premières campagnes universitaires, Clark a réalisé 113 plaquages, dont 8 pour perte et 4,5 sacks. Il a dépassé tous ces chiffres l’an dernier avec un rôle de titulaire à plein temps. S’il a décroché les honneurs de la 2e équipe All-SEC, il a également été nommé finaliste pour le Butkus Award, décerné au meilleur linebacker du pays. Ses qualités athlétiques constituent une base intéressante, mais il a surtout affiché une croissance opérationnelle en 2021, s’améliorant dans tous les secteurs de jeu au fil des semaines. Il a fait un grand pas en avant mentalement et a prouvé qu’il pouvait utiliser efficacement l’entraînement pour maximiser ses capacités physiques. Un travail en dehors du terrain qui ne passera pas inaperçu aux yeux des recruteurs.

Points faibles

– Blessure
– Couverture aérienne dans son dos
– Vitesse de lecture
– Instincts

Son athlétisme lui offre un plafond très élevé, mais le linebacker a encore des choses à travailler. Ses lectures devront être plus rapides et il devra apprendre à garder les yeux sur le ballon. De plus, ses instincts restent une préoccupation et peuvent limiter les types de schémas dans lesquels il sera productif. Clark s’est souvent égaré par des erreurs d’orientation pour se retrouver hors de position. Il doit s’efforcer d’être plus discipliné et patient dans son analyse pour maintenir sa place. Il avance trop vite vers les actions, laissant la porte ouverte pour des gains importants. Ses mauvais jugements l’ont facilement trompé par séquences à l’université, et en NFL au rythme plus rapide, ce problème pourrait être aggravé.

Les outils sont là pour qu’il excelle face à des tight ends ou running backs, mais le linebacker doit encore développer son jeu en couverture. Au milieu du terrain, il doit anticiper davantage et prendre en compte les yards après réception afin d’avoir un meilleur angle d’attaque. Il se fige parfois lorsqu’il lit les yeux du quarterback, lui faisant perdre de précieuses secondes. La technique est également à peaufiner. Il peut quitter des yeux le ballon, ou tourner le dos à l’action, ce qui le désavantage.

Enfin, le plus gros point d’interrogation concerne son état de santé. Il a subi une opération de fusion vertébrale cette intersaison et devrait manquer sa saison rookie. Un frein dans sa progression qui pourrait rebuter certaines équipes.

La stat

7 secondes 12 au 3 cones lors du Combine

L’atelier des 3 cônes, qui utilise en fait 4 cônes et forme un L, évalue la vitesse à laquelle un joueur peut changer de direction tout en accélérant. Il est conçu pour mesurer la vitesse, l’agilité, le changement de direction, et le contrôle du corps. Damone Clark était réputé pour être un joueur athlétique, il l’a démontré lors de cet exercice. Avec un temps de 7 secondes 12, il s’est classé 6e linebacker sur l’exercice.

Destinations possibles

Cleveland Browns, Atlanta Falcons, Las Vegas Raiders, Chicago Bears, Dallas Cowboys

Linebacker prudent, sa lourde opération au dos risque de faire baisser sa cote. Pourtant, Damone Clark a le talent nécessaire pour devenir un titulaire potentiel en NFL. Mais pour cela, il devra apprendre à faire confiance à ses instincts et affiner sa technique. Une fois qu’il aura amélioré ses lectures, il peut espérer devenir MIKE ou un ILB 3-4 au niveau NFL. Dans le cas contraire, il pourra toujours s’adapter en tant que WILL ou SAM, dans un rôle plus réactif et polyvalent.

Il ne pourra pas aider cette saison, mais il vaut la peine de prendre le risque. À Chicago, Roquan Smith et le nouvel arrivant Nicholas Morrow ne seront plus sous contrat au-delà de 2022. Cela offrirait une alternative de qualité en cas de départ des titulaires d’ici un an. Même son de cloche à Dallas, où Leighton Vander Esch n’a re-signé que pour un an et les Cowboys ont déjà prouvé par le passé qu’ils étaient prêts à prendre des risques sur des joueurs malgré des drapeaux rouges médicaux. Le poste de linebacker est l’un des besoins auxquels les Falcons doivent répondre suite à la perte de Foye Oluokun en free agency. La campagne prochaine s’annonce difficile et la sélection de Clark rentrerait dans une vision à long terme. Raiders et Browns ont des besoins sur la position et ils ont la possibilité d’ajouter une machine à plaquer qui peut devenir un titulaire fiable dans les années à venir.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires