France Autriche Football americain

[Fiches Draft] Kaiir Elam (CB), athlète à polir

Un bon complément au départ, un cornerback n°1 à long terme

Kaiir Elam – Cornerback – 20 ans – Junior – Florida

Taille : 1m88

Poids : 89kg

Position estimée dans la draft : milieu – fin de 1e tour

Stats 2021 :  10 matches, 29 plaquages, 1 interception, 5 passes décisives

Comparaison NFL : Carlton Davis

Points forts

– Gabarit, agile pour sa taille

– Ball skills

–  Bonne vitesse de pointe

Kaiir Elam est un prospect intriguant sous bien des aspects. Tout d’abord, il vient d’une famille qui respire le football avec son père Abram qui a joué 7 ans en NFL et son oncle Matt, qui, même s’il n’a pas eu la carrière qu’il aurait souhaité en NFL, était tout de même un choix de 1e tour. Kaiir, pour sa part, est un cornerback avec un énorme potentiel et surtout un gabarit idéal pour aller défier les grands receveurs de NFL. Il est également plutôt agile et mobile pour sa taille, ce qui rajoute beaucoup d’intérêt à son profil. Sa capacité à attraper le ballon est au dessus de la moyenne car il était receveur par le passé. Il a même fait beaucoup d’athlétisme dans sa jeunesse ce qui lui donne d’excellentes capacités en terme de vitesse de pointe. Elam présente aussi un trait très apprécié des scouts en NFL, il sait très bien défendre dans la end zone et éviter les touchdowns.

Points faibles

– Technique de plaquages

– Parfois trop agressif

Si le côté athlétique est bien là, l’aspect technique du jeu est beaucoup plus brut chez Kaiir Elam. Il peine régulièrement à sortir des blocks pour être influent dans le jeu de course. Sa technique de plaquage est discutable car il fait partie de ses joueurs qui oublient trop souvent d’utiliser leurs bras pour faire trébucher leur adversaire. De plus, même si son instinct est généralement bon, on a pu le voir s’engager de manière trop agressive à bien quelques reprises. De manière générale, l’équipe qui le sélectionnera se retrouvera avec un diamant à polir et cela pourrait prendre un petit peu de temps.

Destinations possibles

Arizona Cardinals, Cincinnati Bengals, Buffalo Bills

Longtemps protégés par le talent de Patrick Peterson, les Cardinals doivent essayer de retrouver du talent à ce poste pour épauler Byron Murphy et Jeff Gladney. Les cornerbacks des Bengals n’ont pas été mauvais en 2021, mais ils ont quasiment tous réussi leur meilleur saison et la probabilité que cela arrive à nouveau en 2022 est assez faible. À Buffalo, Tre’Davious White est trop seul depuis trop longtemps et Elam pourrait remplir ce besoin. La situation est quasiment similaire à Kansas City avec un L’Jarius Sneed qui brille, mais qui ne peut pas défendre des deux côtés du terrain.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires