France Autriche Football americain

[Fiches Draft] Kyle Hamilton (S), l’anomalie

Le meilleur joueur, à une position pourtant peu regardée.

Kyle Hamilton – Safety – 21 ans – Junior– Notre Dame

Taille : 1m93

Poids : 99 Kg

Position estimée dans la draft : Top 10

Stats 2021 (7 matches) : 34 plaquages dont 2 pour pertes, 3 interceptions, 4 passes défendues

Comparaison NFL : Jamal Adams

Points forts

– Capacité Athlétique
– QI Football
– Explosivité/Mobilité
– Polyvalence
– Playmaker
– Défense de course

Peut-être le meilleur prospect au poste de safety depuis… toujours ? À l’image d’un Jamal Adams ou d’un Eric Berry avant lui, Hamilton peut légitimement prétendre à un top 10. Véritable anomalie physique, il est puissant sans que cela n’affecte sa rapidité. Capable de répondre au défi physique d’un tight end, il peut poursuivre un receveur avec une aisance déconcertante. Exemple en image :

Ce qui fait la différence avec d’autres phénomènes athlétiques, c’est que Kyle Hamilton n’a pas que des muscles, il a également un QI football hors du commun. Sa capacité à lire le quarterback adverse est énorme, et il semble avoir une demi-seconde d’avance sur l’ensemble des autres joueurs sur le terrain (parfois même ses coéquipiers). Bien utilisé, il peut devenir Hall of Famer, rien que ça.

Playmaker d’exception, il a réussi 8 interceptions en carrière. Il a une capacité à punir le quarterback adverse qui le rend redoutable. S’il est safety, il peut selon les schémas évoluer en linebacker, dans la boîte ou dans le slot avec aisance. Ses qualités ne s’expriment pas qu’en défense de passe, puisqu’il est aussi un monstre pour chasser le coureur adverse.

Points faibles

– Couverture profonde
– Durabilité
– Discipline

Difficile de vraiment trouver des « défauts » à Kyle Hamilton, mais certaines limitations ou axes d’améliorations peuvent être soulignés. La limite principale se situe sur la couverture profonde. Bien qu’il soit rapide pour sa corpulence et qu’il évolue souvent en single high en universitaire, il n’est pas prouvé qu’il puisse jouer ce poste en NFL. Vu ses caractéristiques cela serait certainement une erreur, car il ne pourrait pas exploiter toutes ses capacités, mais certaines équipes en recherche d’un safety de ce type pourrait passer sur Hamilton.

Sa blessure au genou subit en 2021 peut également inquiéter certains scouts, même s’il est probable qu’il n’a pas précipité un retour pour ne prendre aucun risque avant la draft. La discipline est également un axe d’amélioration, il faut qu’il calme son agressivité et évite les plaquages dangereux, car ce genre d’erreurs ne pardonne pas en NFL.

La stat

6,5 % de plaquages manqués en 2021

Pour un safety, la qualité de plaquage est fondamentale. Auteur de 18,2 % de plaquages manqués en 2019, il est tombé à 13,5% en 2020 et 6,5% en 2019. Si l’échantillon n’est pas énorme, la progression est visible sur la vidéo et sur la fiche de statistique. Et cette progression en dit long sur la fiabilité du joueur et sa mentalité de travailleur, typique de Notre Dame. La progression est toujours importante, et elle apporte une autre dimension à la projection.

Destinations possibles

Denver Broncos, Dallas Cowboys, Atlanta Falcons, Philadelphia Eagles, Detroit Lions, Houston Texans, Minnesota Vikings (et les 25 autres)

Kyle Hamilton est potentiellement le seul joueur « générationnel » de cette cuvée, et donc une cible pour toutes les équipes. Il a en plus le luxe d’être polyvalent, donc de pouvoir fonctionner dans tous les systèmes. Au point de voir une équipe monter pour le prendre? Pas impossible de voir par exemple les Eagles faire ce choix. Une sélection par une équipe de New York est hautement probable vu les choix, mais un podium reste une option pour un tel phénomène.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires