Touchdown Shop

Colts – Raiders (20-23) : Daniel Carlson maintient Las Vegas en vie

Un field goal à la dernière seconde permet aux Raiders de croire sérieusement en leurs chances de playoffs.

Indianapolis Colts (9-7) – Las Vegas Raiders (9-7) : 20-23

Dans ce match entre deux équipes à bilan positif, les Colts pouvaient assurer leur billet en playoffs tandis que les Raiders étaient condamnés à la victoire pour continuer de rêver. S’il a fait trembler son équipe avec deux pertes de balles qui auraient pu être catastrophiques, Derek Carr (24/31, 255 yards, 1TD, 2 ints) s’est montré bien plus précis que son adversaire du soir, et a su trouver la solution en fin de match.

Maintenue en vie par sa défense, Indianapolis ne peut pas espérer quoi que ce soit cette saison avec un quarterback aussi imprécis. Soit trop haut, soit trop bas, et beaucoup trop rarement dans les mains, Carson Wentz (16/27, 148 yards, 1TD) a été en grande difficulté face aux Raiders. Les deux possessions avant et après la mi-temps font illusion, mais le reste est très faible. Quand Jonathan Taylor (20 courses, 108 yards, 1TD) est ralenti, cette attaque n’avance pas.

Les Raiders démarrent mieux

Le début de rencontre est à l’avantage de Las Vegas. Dès leur première possession, les visiteurs trouvent la solution après avoir gardé la balle pendant 6 minutes. Josh Jacobs (16 courses, 63 yards, 1TD) finit le travail et ouvre le score.

Les possessions suivantes seront bien moins productives. En confiance après un début de match parfait, Derek Carr force une longue passe et se fait intercepter. Derrière, les Raiders se cassent les dents sur la défense des locaux et devront se contenter de deux field goals pour accroitre leur avantage.

De leur côté, les Colts ont souffert des imprécisions de leur quarterback. Leurs trois premiers points du match sont acquis grâce à un Jonathan Taylor qui amène seul son équipe à portée de field goal. À deux minutes de la mi-temps, Carson Wentz n’a complété qu’une passe sur 7, pour 8 yards.

Il sauve son début de match catastrophique par une dernière possession solide. Trouvant enfin les mains de ses receveurs, l’ancien Eagles porte son équipe jusqu’aux deux yards adverses, avant que Taylor finisse le travail. 13-10 pour les Raiders à la fin du second quart-temps, les Colts s’en sortent bien.

Paroles aux défenses

Après avoir marqué sur la dernière possession de la première mi-temps, Indianapolis récidive dès le début de la seconde. Wentz échappe parfaitement à la pression et lance une passe qui ressemble à une Ave Maria. Miraculeusement, la balle retombe dans les bras de T.Y Hilton et les Colts passent devant pour la première fois du match.

Ce troisième quart tourne nettement en faveur des Colts. Carr ne voit pas Darius Leonard et se fait intercepter pour la seconde fois de la soirée. Derrière, les défenses prennent le dessus et le concours de punt commence.

Il faut attendre le quatrième quart pour voir une équipe marquer des points. Tout commence par une passe de Wentz trop haute en direction d’Hilton, complètement seul, et qui aurait pu faire bien mal aux Raiders. Petite cause, grande conséquence. Derrière, Las Vegas récupère la balle et son attaque retrouve du rythme. En 4&2 sur les 11 yards adverses, les visiteurs laissent Carr sur le terrain et ne prennent pas les trois points. Choix plus que payant puisque leur quarterback trouve Renfrow dans la endzone, 17-20.

Menés, les Colts se montrent toujours aussi poussifs en attaque, dès que Taylor ne trouve pas la solution tout seul. Ils réussissent difficilement à égaliser, bien aidés par une pénalité, 20-20 à deux minutes de la fin du match.

Le dernier mot pour les Raiders

La première balle de match est pour Derek Carr et Las Vegas. Arrivé sur les 48 yards adverses, en 3&10, Carr trouve Renfrow qui croit inscrire le touchdown de la gagne mais doit se contenter d’une réception de 24 yards. Suffisant cependant pour manger tout le chrono et offre à Daniel Carlson l’occasion de donner une victoire capitale à son équipe.

Le kicker ne rate pas son field goal de 33 yards et permet à son équipe de se retrouver avec le même bilan que son adversaire du soir. La réception des Chargers dimanche prochain aura des allures de match de playoffs avant l’heure.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires