Ron Rivera : « Washington doit faire face aux galères de la vraie vie »

COVID, accidents... et défaites. La vie est dure dans la capitale.

Malgré quatre victoires de rang qui avaient ramené la Football Team dans la course aux playoffs, Washington s’est effondrée tout au long du mois de décembre et les espoirs de post-saison paraissent bien loin.

Privé de ses deux principaux quarterbacks Taylor Heinicke et Kyle Allen, ravagé par les blessures et le COVID, le club a sombré durant les trois dernières semaines, toutes des défaites. A l’image de la situation, l’équipe a encaissé 110 points pendant cette période quand elle n’a pu en marquer que 51.

De plus, la franchise doit gérer le cas du safety Deshazor Everett, impliqué dans un accident de la route meurtrier la semaine dernière.

Après la lourde défaite face aux Cowboys et une échauffourée sur son propre banc, le coach Ron Rivera a concédé que son équipe est mentalement en mauvais état.

« Vous devez gérer ces choses, et c’est dur. Ce n’est pas facile d’essayer de séparer et de compartimenter des situations comme celles-là. Ca déborde, » a expliqué l’entraîneur selon NBCSports.com. « C’est la nature humaine. Ces gars sont plus que des robots. Ces gars ont des sentiments. Ce sont des joueurs, ce sont des gens. Il ont un coéquipier qui a un problème en ce moment. C’est dur. On a une opportunité, et tout le monde ne peut pas jouer. Ca pèse sur eux. Ce n’est pas normal, c’est la vraie vie. C’est ce qu’ils doivent affronter. Ce sont des jeunes gens, et nous essayons juste des les guider sur le chemin.

« Ca nous affecte, mais en tant que professionnel c’est notre boulot d’aller sur le terrain et de jouer un bon football. Et durant les deux dernières semaines, ça a probablement été le pire football dans lequel j’ai été impliqué, et je m’inclus là dedans. Nous sommes les seuls fautifs. »

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires