Touchdown Shop

Broncos – Bengals (10-15) : la défense de Cincinnati fait le travail

Cincinnati remporte un duel défensif. Denver perd Teddy Bridgewater.

Denver Broncos (7-7) – Cincinnati Bengals (8-6) : 10-15

Dans un match défensif du début à la fin, ce sont les Bengals qui l’ont emporté face à des Broncos qui ont fini le match sans Teddy Bridgewater (12/22, 98 yards), sorti sur civière après une commotion. Timide pendant la quasi intégralité du match, l’attaque de Cincinnati a fait la différence sur une passe de Joe Burrow (15/22, 157 yards, 1 TD, 26 yards au sol) pour Tyler Boyd (96 yards, 1 TD), véritable éclair dans la nuit.

Denver a joué son jeu, basé principalement sur le sol, mais la ligne défensive des Bengals a été impériale, limitant l’impact des « playmakers » adverses. Javonte Williams (81 yards) et Tim Patrick (42 yards, 1 TD) ont tenté de donner du rythme, sans succès.

Avec cette victoire, Cincinnati peut encore rêver playoffs, alors que Denver va devoir se battre jusqu’au bout, et probablement sans Teddy Bridgewater.

Un début timide

Jusqu’au bout de l’ennui, voici le titre du premier quart. Les Bengals gagnent aux points, 57 yards contre 33, mais les attaques sont en panne. Assez logiquement, seul Cincinnati marque avec un field goal de 53 yards (0-3). Teddy Bridgewater n’est pas dans le match, et le jeu de course n’est pas aussi rayonnant que sur les derniers matches.

Le deuxième quart-temps repart sur le même rythme, et cette fois c’est les Broncos qui marquent un field goal après une réception de 28 yards de Noah Fant (57 yards) (3-3). Mais les défenses sont toujours dominantes, et le match tarde à trouver du rythme. Dans ce jeu de gagne-petit, c’est Denver qui a l’avantage. Joe Burrow et Joe Mixon (60 yards) sont inoffensifs, et ne parviennent même pas à entrer sur le terrain des Broncos. C’est pourtant bien Cincinnati qui passe devant, après un field goal manqué par Denver : Evan McPherson réussit son essai à 58 yards (record en carrière), et les Bengals sont devants à la pause (3-6).

Teddy Bridgewater sort sur civière

Le second acte n’y change rien, l’attaque des Broncos se frotte encore à la ligne des Bengals, notamment Trey Hendrickson. C’est au sol que Cincinnati trouve l’ouverture, pour la première intrusion en zone rouge du match. Burrow et Samaje Perine (30 yards) font avancer l’équipe, sans pour autant réussir le touchdown. Les hommes de Zac Taylor marquent un troisième field goal, et réalisent un mini break (3-9).

Comme si cela n’était pas assez difficile pour Denver, Teddy Bridgewater sort sur blessure, après un choc qui l’a laissé sonné sur le terrain. Évacué sur une civière, il est remplacé par Drew Lock (6/12, 88 yards, 1 TD). Paradoxalement cette blessure réveille Denver, qui retrouve le jeu au sol avant que Drew Lock ne trouve Tim Patrick pour le premier touchdown du match (10-9).

Cincinnati ne doute pas, et l’attaque se libère. Joe Burrow trouve Tyler Boyd, pour 56 yards et un touchdown (10-15). Denver ne sera passé devant que pendant une courte minute. Les Broncos repartent à l’attaque, et sont tout proche d’un touchdown. C’est alors que Drew Lock se fait chiper le ballon par Khalid Kareem, qui va chercher le ballon dans les mains du quarterback directement. Plus rien ne sera marqué, et Cincinnati empoche la victoire.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires