Touchdown Shop

Falcons – Buccaneers (17-30) : Tampa en contrôle

Tom Brady et sa défense en promenade de santé.

Atlanta Falcons (5-7) – Tampa Bay Buccaneers (9-3) : 17-30

Jamais inquiété, les Buccaneers décrochent une victoire logique et parfaitement maitrisée. Après un début de match canon, les Floridiens ont tranquillement géré et la défense a fait le reste. Auteur de 6 sacks, Devin White et Ndamukong Sue ont torturé Matt Ryan. Tom Brady (38/51, 368 yards, 4 touchdowns, 1 interception) a fait du Brady. Précis, efficace, le quarterback a déroulé et fait briller ses receveurs, Chris Godwin en tête avec 15 réceptions (record en carrière) et Rob Gronkowski avec deux touchdowns.

Tom Brady (trop) facile

Avec trois touchdowns sur ses quatre premières possessions, Tom Brady est rentré dans son match en trombe et a connu un début de rencontre dans un fauteuil. Sur son premier drive le septuple champion NFL s’est même offert une série exclusivement aérienne. 13 passes dont 11 complétées, et Leonard Fournette sur sa lancée du week end dernier est à la conclusion. Jamais mis sous pression par l’adversaire, Brady déroule. Cameron Brate, puis Rob Gronkowski se connectent avec leur quarterback après des séries parfaitement exécutées.

 

En face, les Falcons ont du mal à suivre le rythme infernal de l’attaque de Tampa. Si Mike Davis trouve l’en but, bien aidé par Cordarell Patterson qui avait perforé la défense sur le jeu précédent, Matt Ryan est harcelé par la ligne adverse et sacké 3 fois au cours des deux premier quart temps.

Atlanta parvient pourtant à se rapprocher peu avant la pause. Mais grâce à sa défense. Sur une passe un peu précipitée de Brady, Marlon Davidson intercepte et file facilement inscrire le touchdown. Jusque là Brady était à 21/27, 217 yards et 3 passe de touchdown.

La défense de Tampa Bay en contrôle

Déjà solide durant la première moitié du match, la défense des Buccs monte encore en régime. Après avoir volé un ballon dès la reprise par l’intermédiaire de Pierre Desir, les hommes des Todd Bowles limitent Matt Ryan et forcent 3 punts sur les séries suivantes. Particulièrement efficace pour perturber la poche adverse, ils ajoutent 3 nouveaux sacks et annihilent toute velléité des Falcons.

L’essentiel du travail étant assuré, l’attaque n’a pas à forcer. Tampa ajoute 7 points grâce à un doublé de Gronkowski. En fin de match Brady confisque le ballon et ajoute 3 points en laissant filer l’horloge au passage.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires