unibet
Decathlon

Patriots – Jets (54-13) : Zach Wilson blessé, les Jets humiliés

Touché au genou, le quarterback rookie est sorti en première période d’une (nouvelle) rencontre à oublier pour New York.

New England Patriots (3-4) – New York Jets (1-6) : 54-13

Alors qu’on pensait que la saison ne pouvait aller que mieux pour New York et son quarterback tant les standards étaient bas, la franchise vient de toucher encore un peu plus le fond. Une raclée chez un rival de division et surtout la blessure au genou de son lanceur, sorti au bout de 20 minutes. Zach Wilson (6/10 et 51 yards), et Mike White (20/32, 202 yards, 1 TD et 2 INTs), son remplaçant, n’ont jamais su faire avancer leur attaque. En face, Mac Jones (24/36, 307 yards et 2 TDs) a vécu un match plutôt tranquille, livrant une performance propre, fidèle à son début de saison.

31 points et 300 yards en 30 minutes

C’est peu dire que ce match est une rencontre à sens unique. Dès les premières minutes, on comprend que le match va être long pour Robert Saleh et ses hommes. En première mi-temps, New England commence cinq drives. Tous vont se terminer par des points. Un sur un field goal, les quatre autres dans la end-zone pour un touchdown. Le premier sur une passe de 25 yards de… Kendrick Bourne (1/1, 25 yards et 1 TD + 4 réceptions et 68 yards) pour Nelson Agholor (2 réceptions, 51 yards et 1 TD) qui capte son deuxième touchdown de la saison (7-0). Et après une course d’un yard de Damien Harris (14 courses, 106 yards et 2 TDs), Mac Jones reprend le contrôle. Lui aussi veut participer à la fête. Il lance deux touchdowns dans les dernières minutes. Le premier de 15 yards vers Brandon Bolden, le deuxième vers son tight end Hunter Henry sur 1 yard.

En bref, toute l’attaque se régale et rentre aux vestiaires avec déjà 300 yards gagnés et 31 points inscrits. Le plus gros total de la franchise depuis 2014. Il faut dire qu’en face, la défense de New York est apathique. Sans CJ Mosley, l’escouade de Robert Saleh n’a aucune solution. Et que dire de l’attaque ? C’est encore pire de ce côté du ballon. Avant sa blessure, Zach Wilson subit une pression constante. À l’image de son début de saison, il est en grandes difficultés. Jusqu’à sa sortie à cause d’une douleur au genou droit après un sack de Matt Judon. Et comme un (mauvais) symbole, les Jets marquent leurs premiers points seulement trois jeux après sa sortie sur une passe de 3 yards de Mike White vers Corey Davis (4 réceptions, 47 yards et 1 TD). Le receveur est d’ailleurs le seul joueur qui surnage dans cette première mi-temps. Il pose des problèmes aux défenseurs adverses, en provoquant notamment des interférences de passes.

Un sursaut d’orgueil de courte durée

C’est d’ailleurs à la suite d’une nouvelle interférence de passe de Jalen Mills, qui vit un début de saison compliquée, que New York peut marquer un deuxième touchdown. En début de troisième quart-temps, Elijah Moore court sur 19 yards pour rendre le score un peu plus clément (31-13). Mais le sursaut d’orgueil sera de courte durée. Le schéma se répète en deuxième période. La défense des Pats maitrise : un fumble et deux interceptions, dont une magnifique de J.C. Jackson. L’attaque elle fait le plein de confiance et de points : 23 de plus avec de nouveaux touchdowns au sol de Damien Harris et J.J. Taylor (x2) dans une fin de match anecdotique.

Si ce match ressemblait plus à une formalité qu’autre chose pour New England, les Patriots débloquent tout de même leur compteur à domicile après quatre défaites déjà cette saison. Il leur faudra désormais se déplacer à Los Angeles pour chercher enchaîner une deuxième victoire consécutive pour la première fois de l’année. Côté Jets, le genou et le statut de Zach Wilson seront observés dans les prochains jours.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown