unibet
Decathlon

[NCAA] Le baromètre de la draft : prosternez-vous devant King Kayvon

Le meilleur défenseur NCAA a encore frappé !

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui a été performants et qui a déçu ? Car il n’est jamais trop tôt pour se préparer à la draft 2022, un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. Seuls les joueurs éligibles à la draft 2022 sont cités ici.

Temps ensoleillé

  • Kayvon Thibodeaux, OLB, Oregon : 9 plaquages dont 4,5 pour pertes dont 2 sacks
  • Kyren Williams, RB, Notre Dame : 138 yards et 2 touchdowns, 42 yards après réceptions
  • Jalen Wydermyer, TE, Texas A&M : 75 yards et 2 touchdowns
  • Aidan Hutchinson, DE, Michigan : 3 plaquages dont 1 sack, 1 passe défendue, 1 fumble recouvert
  • John Metchie, WR, Alabama : 121 yards et 2 touchdowns

Alors qu’aucun quarterback ne semble, pour l’instant, valoir le si convoité premier choix général de la draft, le pass rusher Kayvon Thibodeaux continue d’exposer son talent. Face à UCLA, il a passé son match derrière la ligne d’engagement pour y perturber les coureurs et le quarterback. Comme cela arrive parfois (Jadeveon Clowney ou Myles Garrett), le #1 de la draft pourrait être une nouvelle fois un défenseur en 2022.

Dans une cuvée homogène au poste pour la draft 2022, le coureur de Notre Dame Kyren Williams s’est à nouveau distingué. 25 courses dont une pour un gain de 38 yards, 2 touchdowns au sol et son rôle de soupape dans le jeu aérien confirmé. Si sa position est quelque peu dévaluée lors de la draft NFL, son statut de top 5 au poste devrait lui permettre d’entendre son nom relativement tôt (3e tour ?). Le tight-end Jalen Wydermyer (retrouvez sa présentation ici) est un candidat au top 50 de la draft 2022. Bon bloqueur, ses mains fiables en font aussi une menace offensive.

L’homme fort de la défense de Michigan, le defensive end Aidan Hutchinson, a pesé sur le match face à Northwestern. Son moteur qui ne stoppe jamais a usé la ligne offensive des joueurs de Chicago. Costaud et pourtant mobile, il confirme son statut de possible choix du 1e tour de la draft 2022. De bon augure avant de rencontrer le frère ennemi de Michigan State. Autre candidat au 1e tour en 2022, le receveur de Alabama John Metchie. Joueur rapide et explosif, il a repris le flambeau transmis par Henry Ruggs (Raiders) à Jaylen Waddle (Dolphins) et c’est maintenant lui le prochain sur la liste des scouts NFL.

Mentions

  • Jaquarii Roberson, WR, Wake Forest : 157 yards et 3 touchdowns
  • Kennedy Brooks, RB, Oklahoma : 79 yards et 2 touchdowns, 24 yards après réceptions
  • Breece Hall, RB, Iowa State : 70 yards et 1 touchdowns, 37 yards après réceptions
  • Brian Robinson, RB, Alabama : 107 yards et 3 touchdowns
  • Isaiah Spiller, RB, Texas A&M : 102 yards et 1 touchdown au sol, 20 yards après réceptions
  • Drake Jackson, DE, USC : 6 plaquages dont 2 pour pertes
  • Nik Bonitto, EDGE, Oklahoma : 5 plaquages dont 1 sack
  • Verone McKinley, S, Oregon : 6 plaquages et 2 passes défendues
  • Alontae Taylor, CB, Tennessee : 6 plaquages dont 1 pour pertes

Temps pluvieux

  • Kedon Slovis, QB, USC : 299 yards (27/37) et 1 interception, -24 yards au sol
  • Taulia Tagovailoa, QB, Maryland : 189 yards (17/27), 1 touchdown et 1 fumble perdu

Les difficultés continuent pour le quarterback de Southern California. Lors de la rivalité annuelle face à Notre Dame, Kedon Slovis a été totalement maitrisé par la défense des Fighting Irish : aucun touchdown lancé, une interception et ses 5 tentatives en portant le cuir se sont soldées par des échecs. Autre quarterback en difficulté, le frère cadet du joueur des Dolphins de Miami. Après un début de saison très prometteur, Taulia Tagovailoa enchaine les mauvaises performances. S’il n’est pas le seul responsable de la défaite de son équipe face à Minnesota, il a encore montré trop de limites et d’imprécisions.

Mentions

  • Zach Charbonnet, RB, UCLA : 15 courses pour 35 yards

Sous les radars

  • Sam Hartman, QB, Wake Forest : 458 yards (23/29) et 5 touchdowns à la passe + 1 touchdown au sol
  • Brennan Armstrong, QB, Virginia : 396 yards (29/43) et 4 touchdowns à la passe, 99 yards et 2 touchdowns au sol
  • Camerun Peoples, RB, Appalachian State : 58 yards et 2 touchdowns
  • Damone Clark, LB, LSU : 19 plaquages dont 2,5 pour pertes
  • Darrian Beavers, LB, Cincinnati : 14 plaquages dont 1 pour pertes
  • Leo Chenal, LB, Wisconsin : 9 plaquages dont 3,5 sacks
  • Isaiah Foskey, DE, Notre Dame : 5 plaquages dont 2 sacks

Manquant de qualités « élites » pour être le premier choix d’une franchise NFL à la draft 2022, le quarterback Sam Hartman prouve encore qu’il pourrait cependant être drafté. Remplaçant solide, voire mieux s’il se développe bien, ses 6 touchdowns et sa précision ont été à l’œuvre face à Army. 19 touchdowns pour seulement 3 interceptions en 7 matchs 2021, ansi que 4 touchdowns au sol. Si le joueur a des qualités différentes, Brennan Armstrong possède lui aussi quelques limites ne pouvant lui permettre d’être une première option en NFL. Mais son profil de passeur sachant aussi courir (à bon escient) pourrait lui valoir une chance chez les pros.

Rares sont les coureurs aussi grands et costauds que Camerun Peoples (1m88 pour 100 kilos) et alors que son attaque utilise un comité de 3 running-backs, il a déjà signé 10 touchdowns en 5 matchs ! Après ses 1124 yards et 12 touchdowns en 12 matchs 2020, il se signale une nouvelle fois comme un candidat à la draft 2022, en créant la surprise et une victoire face à l’ogre de la conférence Sun Belt, Coastal Carolina.

Dans une défense de LSU en difficulté, le linebacker Damone Clark doit combler les brèches. Avec 19 plaquages contre Ole Miss, s’il n’a pu empêcher la défaite de son équipe, son activité a été remarquable. Encore une fois. Le linebacker de Cincinnati, Darrian Beavers, s’est lui imposé avec son équipe et sa polyvalence ainsi que sa présence sur le terrain fut une nouvelle fois remarquée. Autre linebacker en vue, Leo Chenal avec Wisconsin. Son duo avec Jack Sanborn, à l’intérieur du second rideau de la défense en 34 de Wisconsin, est sans nul doute un des meilleurs du pays. Déjà auteur de 5,5 sacks en 6 matchs 2021, Isaiah Foskey en a signé 2 supplémentaires face à USC. Encore brut techniquement, le joueur possède les qualités requises pour effectuer la transition vers la NFL.

Mentions

  • Tanner Mordecai, QB, SMU : 427 yards (30/42) et 3 touchdowns à la passe, 34 yards et 1 touchdown au sol
  • Corey Sutton, WR, Appalachian State : 113 yards et 1 touchdown
  • Xavier Hutchinson, WR, Iowa State : 125 yards et 2 touchdowns
  • Jaivon Heiligh, WR, Coastal Carolina : 103 yards
  • Jerome Ford, RB, Cincinnati : 90 yards et 1 touchdown
  • Hassan Haskins, RB, Michigan : 110 yards et 2 touchdowns
  • BJ Baylor, RB, Oregon State : 152 yards et 1 touchdowns
  • Demetrius Taylor, DE/DT, Appalachian State : 4 plaquages dont 3 pour pertes (dont 1 sack)
  • Zi’Yon Hill, DT, Louisiana : 4 plaquages dont 1 pour pertes, 1 QB Hurry
  • Viliami Fehoko, DE, San Jose State : 2 sacks et 1 passe défendue
  • Will McDonald, DE, Iowa State : 5 plaquages dont 2 sacks
  • Sam Williams, DE, Ole Miss : 4 plaquages dont 1 sack
  • Dorian Williams, LB, Tulane : 7 plaquages et 1 passe défendue
  • Drake Thomas, LB, NC State : 9 plaquages dont 2 sacks
  • James Skalski, LB, Clemson : 16 plaquages
  • Avery Roberts, LB, Oregon State : 16 plaquages
  • SirVocea Denis, LB, Pittsburgh : 2 plaquages et 1 interception retournée pour un touchdown
  • Micah McFadden, LB, Indiana : 6 plaquages dont 3 pour pertes
  • Nick Cross, S, Maryland : 13 plaquages

L’action de la semaine

En football, avant l’engagement, seul 1 joueur offensif à le droit d’être en mouvement. Les Anglo-Saxons utilisent alors le terme de « motion« . Cette possibilité pour l’attaque a pour but de pouvoir se servir de cet avantage, notamment lors d’un jeu nommé « Jet Sweep » : un receveur est aligné d’un coté du terrain mais, avant l’engagement du ballon, il court vers l’autre coté. Au milieu de sa course, le quarterback lui transmet le ballon et le serrant entre ses bras, il tente de déborder la défense par l’extérieur. Ici, le receveur Erik Ezukanma de l’université de Texas Tech, un joueur suivi par les scouts NFL, et projeté actuellement comme un possible choix du 4e tour de la draft 2022.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown