France Autriche Football americain

Giants – Rams (11-38) : la défense de Los Angeles fait vivre un calvaire à Daniel Jones

Une grosse défense, un Daniel Jones en difficulté, dimanche tranquille pour Los Angeles

New-York Giants (1-5) – Los Angeles Rams (5-1) : 11-38

A quoi reconnait-on un match plié bien avant sa fin ? Simplement avec l’entrée en jeu du quarterback remplaçant et c’est le luxe qu’on pu se permettre les Rams ce soir.

Dans un match à sens unique, si ce n’est les 15 premières minutes, les Giants et leur attaque ont une fois de plus coulée (4 pertes de balle). Los Angeles n’a pas eu à user de son talent pour remporter son 5e match de la saison.
Première mi-temps catastrophique pour les Giants.

Pourtant les Giants ne sont pas ridicules en début de match. Ils marquent en premier avec un field goal (3-0) et forcent les Rams à deux punts. Mais le momentum des Giants s’enfuie sur une 4&1 ratée par Daniel Jones (29/51, 241 yards, 3INT, 1 FUM) dans ses 41 yards. Après cet échec, New-Yok n’en finira plus de se rater.

Los Angeles trouve enfin la faille après 2 punt et un Matthew Stafford (22/28, 251 yards, 4TD, 1INT) qui enchaine les passes jusqu’à trouver Robert Woods pour le touchdown (3-7). Mais c’est surtout en défense que les Rams se facilitent la vie avec 3 ballons arrachés à l’attaque des Giants.

Des turnovers qui donnent souvent des positions avantageuses aux visiteurs à l’image de ce fumble de Jones dans ses 15 yards. Derrrière, la punition ne se fait pas attendre avec Stafford pour Cooper Kupp (9rec, 132 yards, 2TD) et le touchdown (3-14).

Ensuite c’est une interception de Taylor Rapp remontée jusqu’aux 15 new-yorkais qui permet aux californiens d’agraver le score par un touchdown (3-21) de Darrell Henderson (21 courses, 78 yards, 2TD). Le coureur sera également auteur d’un doublé (3-28) sur la série suivante à 30 secondes de la mi-temps.

Vivement la douche…

A la reprise, les Rams décident de garder le ballon entre leurs mains pour pouvoir en finit plus vite. Ils sortent alors une série de près de 9 minutes mais calent au bout avec un simple field goal (3-31).

Une nouvelle interception de Rapp donnera l’opportunité aux Rams d’ajouter quelques jeux après un touchdown avec l’inévitable Kupp (3-38) à l’entrée du dernier quart-temps. Un écart conséquent qui permet alors à Sean McVay de lancer John Wolford sur le terrain.

New-York parvient tout de même à inscrire un touchdown ce dimanche quand Elijhaa Penny franchit l’endzone sur une course (11-38).

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires