France Autriche Football americain

Raiders : Jon Gruden pris en flagrant délit de racisme

Le coach des Raiders de drôles d'expressions pour parler des menteurs.

La NFL enquête sur l’ambiance de travail délétère et misogyne qui régnait chez les feu-Redskins en 2011. Selon le Wall Street Journal, dans les 650 000 emails passés en revue, Jon Gruden (coach, Raiders) se fait attraper en train d’insulter DeMaurice Smith, le directeur du syndicat des joueurs (NFLPA).

« Cet idiot de Smith a les lèvres de la taille de pneus Michelin », lance Gruden dans un message destiné à Bruce Allen, alors président de la franchise de Washington.

À l’époque, Gruden est consultant pour ESPN, et il est visiblement très agacé par la grève et les négociations en cours pour le nouvel accord collectif de la ligue.

Dans une interview à The Athletic vendredi, Gruden assure ne pas se rappeler avoir envoyé cet email. Surtout, il assure que cette référence aux lèvres de Smith n’était pas inspirée par l’imagerie raciste et caricaturale.

« J’avais l’impression qu’on ne nous disais pas la vérité. Quand je vois un gars qui ment et que je sais qu’il ment, je dis qu’il a des « lèvres en caoutchouc. » Je suis allé trop loin en disant qu’il avait des « lèvres Michelin. » Je n’ai jamais eu une once de racisme en moi. J’étais juste énervé et j’ai utilisé une manière affreuse d’insulter un gars. »

« J’ai appelé De, je n’ai pas eu de retour de sa part pour le moment mais je vais continuer à essayer. »

Gruden a précisé à ESPN qu’il avait prévenu ses joueurs de la sortie de l’article du Wall Street Journal. Reste à savoir s’ils ont cru son explication.

La NFL a déjà publié un communiqué qui condamne fermement les propos de Gruden. Selon ESPN, elle va se renseigner plus en détail sur l’affaire et des sanctions sont possibles.

Condamnation aussi des Raiders. Dans un communiqué, Mark Davis assure que le contenu de l’email « ne représente pas les valeurs des Raiders. »

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires