[NCAA] Le baromètre Draft : Dallas, ton univers impitoyable

La semaine 6 du football universitaire a marqué un tournant pour la course au premier QB choisi à la draft 2022.

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui a été performants et qui a déçu ? Car il n’est jamais trop tôt pour se préparer à la draft 2022, un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. Seulement ceux éligibles à la draft 2022 sont traités ici.

Semaine 6

Un samedi dominé par la rivalité historique entre Oklahoma et Texas (retrouvez la présentation de ce match ici) ainsi que quelques chocs très attendus comme Auburn-Georgia, Iowa-Penn State et Texas A&M-Alabama.

Temps ensoleillé

  • Matt Corral, QB, Ole Miss : 287 yards (14/21) et 2 touchdowns à la passe, 94 yards et 2 touchdowns au sol
  • Carson Strong, QB, Nevada : 377 yards (25/32), 6 touchdowns et 1 interception
  • DeMarvion Overshown, LB, Texas : 8 plaquages dont 1 sack, 1 punt bloqué, un fumble recouvert, 2 QB hurries (pressions)
  • Isaiah Likely, TE, Coastal Carolina : 232 yards et 4 touchdowns
  • Chris Olave, WR, Ohio State : 120 yards et 2 touchdowns

Matt Corral (Ole Miss) est actuellement le favori (avec Sam Howell de North Carolina et Carson Strong de Nevada) pour être le 1e quarterback choisi à la draft 2022. Dans un match dingue face à Arkansas, il a une nouvelle fois montré pourquoi : il a distribué le ballon à 9 joueurs différents et à une minute de la fin, alors que les deux équipes étaient à égalité, il lance le receveur Braylon Sanders sur orbite, s’en suivra un touchdown décisif de 68 yards. Il lui reste encore plusieurs matchs à enjeux comme ceux contre LSU, Auburn et bien sur le derby face à Mississippi State, pour confirmer. Concernant sa cote pour la draft, le match du 06 novembre face au Liberty de Malik Willis (QB) est déjà entouré en rouge, sur tous les carnets de scouts NFL.

Autre quarterback se signalant ce samedi : Carson Strong (Nevada). Certes, l’opposition était relative face à New Mexico State mais sa précision (25 sur 32) et ses 6 touchdowns rappellent à tout le monde, qu’il faut le suivre en vue de la draft 2022.

Encore une fois, le linebacker DeMarvion Overshown (Texas) a brillé de milles feux : des plaquages, un sack, un punt bloqué, un fumble recouvert, il était de partout face à Oklahoma ! En 2020 déjà, il avait montré beaucoup de talents avec 60 plaquages dont 8 pour pertes et 7 passes défendues (2 INTs) en 10 matchs seulement. Joueur très athlétique et recruté pour jouer safety, il est un linebacker offrant un profil similaire à celui de Isaiah Simmons (Cardinals).

Likely a déjà été mis à l’honneur dans nos colonnes mais c’était dans la catégorie « sous les radars », celle réservée aux « sleepers », ces joueurs qui animeront le samedi de la draft (tours 4 à 7). Après déjà 4 touchdowns lors des 5 matchs précédents, il a doublé son total lors du 6e ! Tight-end davantage receveur que bloqueur, il présente forcément quelques limites mais sa capacité à être une menace aérienne séduira sans doute une franchise avant la fin du vendredi de la draft (tours 2 et 3).

Le receveur Chris Olave (Ohio State) confirme encore une fois qu’il est un candidat au 1e tour de la draft 2022. Excellent coureur de tracés et possédant suffisamment de vitesse, il sera à l’honneur sur notre site ce mardi 12 octobre.

Mentions :

  • Grayson McCall, QB, Coastal Carolina : 365 yards (18/23), 4 touchdowns
  • Desmond Ridder, QB, Cincinnati : 259 yards (22/30), 3 touchdowns
  • Treylon Burks, WR, Arkansas : 136 yards et 1 touchdown
  • Garrett Wilson, WR, Ohio State : 84 yards et 2 touchdowns
  • Drake London, WR, USC : 162 yards et 1 touchdown
  • Jameson Williams, WR, Alabama : 146 yards et 2 touchdowns
  • Jalen Wydermyer, TE, Texas A&M : 73 yards et 1 touchdown
  • Kennedy Brooks, RB, Oklahoma : 212 yards et 2 touchdowns
  • Kenneth Walker, RB, Michigan State : 232 yards et 1 touchdown
  • Chris Rodriguez, RB, Kentucky : 147 yards et 1 touchdown
  • Rasheed Walker, OT, Penn State
  • Perrion Winfrey, DT, Oklahoma : 3 plaquages dont 1 sack
  • Jordan Davis, DT, Georgia : 5 plaquages
  • Travon Walker, DT, Georgia : 4 plaquages dont 1 sack
  • DeMarvin Leal, DT, Texas A&M : 7 plaquages
  • Kingsley Enagbare, DE, South Carolina : 5 plaquages dont 1 sack
  • Nick Bonitto, Edge, Oklahoma : 5 plaquages dont 1,5 sacks et 3 QB hurries
  • Nakobe Dean, LB, Georgia : 5 plaquages et 1 interception
  • Devin Lloyd, LB, Utah : 8 plaquages dont 1 pour perte, 1 passe défendue
  • Alontae Taylor, CB, Tennessee : 2 plaquages et 3 passes défendues
  • Tre’Vius Hodges-Tomlinson, CB, TCU : 4 plaquages et 1 interception retournée pour un touchdown
  • Jermaine Waller, CB, Virginia Tech : 5 plaquages et 1 interception retournée pour un touchdown

Temps pluvieux

  • Spencer Rattler, QB, Oklahoma : 111 yards (8/15), 1 interception
  • Malik Willis, QB, Liberty : 222 yards (17/30), 2 touchdowns et 3 interceptions à la passe, 80 yards et 1 touchdown au sol
  • Riley Moss, CB, Iowa : 1 plaquage et 1 interception

Considéré avant la saison, comme le favori pour être le premier quarterback choisi lors de la draft 2022, Spencer Rattler (photo de couverture) avait l’occasion de rattraper un début de saison moyen, dans un des matchs les plus suivis d’une saison universitaire. Sur le terrain du Cotton Bowl de Dallas, il a été intercepté, a commis un fumble et s’est ensuite retrouvé sur le banc ! Il aura encore d’autres occasions pour faire remonter sa cote auprès des scouts NFL. Ou pas. Entré au milieu du second quart-temps, la recrue 5 étoiles Caleb Williams a montré pourquoi il était considéré comme le 7e lycéen du pays en 2021 (2e QB). Avec 2 touchdowns lancés et 1 au sol, il a largement contribué à une des plus spectaculaires « remontada » de ces dernières années ! Spencer Rattler a du souci à se faire.

Autre quarterback candidat au 1e tour en 2022, Malik Willis (Liberty) a été en difficulté face aux modestes Middle Tennessee. Certes, son équipe s’est imposée, certes il a comme d’habitude ajouter de la production en portant le cuir mais 3 interceptions face à une opposition moyenne, rend son bilan médiocre cette semaine.

Le cornerback Riley Moss (Iowa) a une nouvelle fois été décisif face à Penn State, en signant sa 4e interception de la saison (10e en carrière). Mais juste après celle-ci, alors qu’il la célébrait, il se blesse au genou. La durée de son indisponibilité n’est pas encore connue mais cela serait un coup dur, pour une équipe d’Iowa en pleine forme et pour le joueur en vue de la draft 2022.

Mentions :

  • Taulia Tagovailoa, QB, Maryland : 279 yards (28/39), 2 touchdowns et 2 interceptions
  • Austin Jones, RB, Stanford : 13 yards en 7 portés (1,9)

Sous les radars

  • Grant Morgan, LB, Arkansas : 13 plaquages
  • Olakunle Fatukasi, LB, Rutgers : 9 plaquages dont 2 pour pertes, 1 passe défendue
  • Reed Blankenship, S, Middle Tennessee : 9 plaquages dont 1 pour perte

Après 110 plaquages en 9 matchs en 2020 (dont 7,5 pour pertes), le linebacker Grant Morgan (Arkansas) confirme son talent avec 50 plaquages (4,5 pour perte) en 6 matchs 2021. Son manque de gabarit (1m80 pour 106 kilos) le place davantage dans cette catégorie « sous les radars », celle des joueurs destinés au samedi de la draft (tours 4 à 7). Mais son activité incessante lui permettra d’obtenir une chance dans un camp NFL au printemps prochain.

Autre linebacker a confirmer, Olakunle Fatukasi (Rutgers). Le seul joueur du New Jersey a avoir surnagé dans la débâcle face à Michigan State. Joueur offrant un séduisant mix de taille et de vitesse (1m88 pour 108 kilos), il est une machine à plaquer : 90 dont 9,5 pour perte en 2020 (9 matchs) et déjà 56 dont 8,5 pour perte en 6 matchs 2021 ! Joueur très athlétique, frère cadet du lineman défensif des Jets, il montre aussi en 2021 des progrès en couverture et une draft au 3e tour en 2022 semble désormais accessible.

Dernier défenseur à l’honneur, le safety Reed Blankenship (Middle Tennessee). S’il n’a pu empêcher la défaite de son équipe face à Liberty, il a une nouvelle montré que son instinct et ses qualités athlétiques devraient lui permettre d’avoir une chance en NFL. 55 plaquages et 3 passes défendues en 6 matchs 2021.

 

Mentions :

  • Jerome Ford, RB, Cincinnati : 149 yards et 2 touchdowns
  • Rachaad White, RB, Arizona State : 96 yards et 1 touchdown
  • Alec Pierce, WR, Cincinnati : 93 yards et 1 touchdown
  • Victor Tucker, WR, Charlotte : 92 yards et 1 touchdown
  • Cole Turner, TE, Nevada : 26 yards et 2 touchdowns
  • SaRodorick Thompson, RB, Texas Tech : 118 yards et 3 touchdowns
  • CJ Brewer, DT, Coastal Carolina : 2 plaquages dont 1 sack, 1 interception
  • Jermaine Johnson, DE, Florida State : 6 plaquages dont 1 sack
  • Dorian Williams, LB, Tulane : 9 plaquages
  • Quay Walker, LB, Georgia : 5 plaquages dont 2 pour perte
  • Damone Clark, LB, LSU : 14 plaquages dont 1 pour perte
  • Coby Bryant, CB, Cincinnati : 6 plaquages et 1 interception
  • Jack Jones, CB, Arizona state : 4 plaquages et 2 passes défendues dont 1 interception
  • Matt Hankins, CB, Iowa : 5 plaquages et 1 interception
  • Otis Reese, S, Ole Miss : 11 plaquages
  • Trey Dean, S, Florida : 7 plaquages et 1 interception
  • BJ Foster, S, Texas : 8 plaquages dont 1 pour perte, 1 interception

L’action de la semaine

Cette semaine, plus qu’une action, il s’agit du scénario de la semaine : catastrophique pour Oklahoma et fabuleux pour Texas. Lors de cette rivalité historique, le match a commencé très fort et dès le 1e jeu offensif, le quarterback Casey Thompson lance une passe latérale au receveur débutant Xavier Worthy, et celui-ci atteint la zone d’en but après une course de 75 yards ! 7-0 pour Texas. Le ballon est rendu à Oklahoma mais après 3 tentatives infructueuses, ils sont obligés de dégager le ballon. Oui mais le punt est contré ! Texas récupère donc la possession à seulement 2 yards de la ligne d’en but. Et sur la 2e tentative, la superstar Bijan Robinson (RB) emmène le cuir pour un second touchdown. 14-0 après moins de 2 minutes de jeu ! Mais après ce début cauchemardesque, ce sont bien les fans de Oklahoma qui ont mieux dormi, à la fin d’un des matchs les plus renversants de ces 10 dernières années !

Ci-dessous, 3 tweets montrant ces trois jeux.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés