[Preview] Semaine 6 (jeudi) : Tampa Bay doit rester sérieux

Les Buccaneers se déplacent à Philadelphia en grand favori, mais attention au match piège.

Philadelphia Eagles (2-3) – Tampa Bay Buccaneers (4-1)

En 2020, lors du Thursday Night Football de la semaine 5, les Buccaneers s’étaient déplacés à Chicago pour jouer contre une équipe qui ressemble à celle qu’ils vont affronter ce jeudi. Une formation défensive capable de surprendre son adversaire sur un match. Demandez aux Panthers, renversés la semaine dernière. Résultat, les coéquipiers de Tom Brady s’étaient fait surprendre (20 à 19) au Soldier Field. Ils sont désormais prévenus : à Philadelphie ils seront la meilleure équipe, mais ils doivent rester sérieux.

Tom Brady sur les bases de 6 000 yards

Comme depuis le début de la saison, Tampa Bay va s’appuyer sur sa grande force : le jeu de passe. C’est bien simple, ils ont la meilleure escouade aérienne de la ligue (349,4 yards/rencontre). Le danger peut venir de partout. De Mike Evans (29 réceptions, 393 yards et 4 TDs) à Chris Godwin (29 réceptions, 366 yards et 2 TDs) en passant par Antonio Brown (20 réceptions, 325 yards et 3 TDs) de retour à son meilleur niveau. À la baguette de cette attaque qui découpe les défenses, un quarterback qui ne baisse toujours pas de rythme. À 44 ans, Tom Brady (1 767 yards, 15 TDs et 2 INTs) est actuellement sur les basses d’une saison à 6 000 yards. Pas sûr qu’il dépasse cette marque symbolique, mais c’est la preuve qu’il ne faiblit pas.

Seulement, pas sûr que les Buccaneers arrivent à leurs objectifs avec une attaque unidimensionnelle. Ils se doivent de développer leur jeu au sol. Depuis le début de la saison, aucun des coureurs n’a terminé un match à plus de 100 yards. Leonard Fournette (56 courses, 251 yards et 1 TD) et Ronald Jones (26 courses, 98 yards et 1 TD) sont pour l’instant des options de secours dans cette escouade et doivent de nouveau s’imposer comme des véritables menaces. Bruce Arians l’a compris et essaye de plus courir. Depuis deux semaines, Tampa Bay gagne plus de yards au sol (120 yards face aux Patriots et 121 face aux Dolphins), mais reste l’une des pires équipes dans ce domaine (82 yards/match, 26e de la ligue). Ça tombe bien, Philadelphia est l’équipe parfaite pour relancer son jeu au sol.

Accrocher le champion en titre

En effet, les Eagles ont beaucoup de mal dans ce domaine. Globalement, la défense est solide (336,8 yards autorisés par rencontre, 9e en NFL), mais LE gros point noir réside dans la défense face aux coureurs adverses. La faute notamment à des linebackers qui forment certainement le groupe le plus faible au sein de cette escouade. Depuis le début de la saison, les Eagles autorisent 142 yards par rencontre (30e de la ligue). Tampa Bay pourrait essayer d’en profiter. De l’autre côté du ballon, on va continuer d’observer Jalen Hurts.

Après son coup de force face à Carolina la semaine dernière, le quarterback veut récidiver. Il reste encore beaucoup d’axes de progression pour celui qui n’a gagné « que » 198 yards en 37 passes tentées la semaine dernière. Mais l’ancien d’Alabama possède quelque chose d’inestimable : l’esprit de compétition. Les Eagles sont allés chercher la victoire avec du caractère dimanche dernier et seraient ravis d’accrocher le champion en titre à leur tableau de chasse. Il leur faudra faire un match parfait.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés