Touchdown Shop

Packers – Steelers (27-17) : Randall Cobb est bien de retour

La vieille connexion Rodgers-Cobb se défait de la défense de Pittsburgh.

Green Bay Packers (3-1) – Pittsburgh Steelers (1-3) : 27-17

De retour à Green Bay durant l’intersaison sur exigence d’Aaron Rodgers, Randall Cobb (5 réceptions, 69 yards, 2 TD) était resté discret depuis le début de saison. Mais ce dimanche, le receveur de 31 ans a montré qu’il n’était pas revenu pour faire de la figuration. Soupape de sécurité de son quarterback, il a été plusieurs fois décisif sur 3e tentative et a surtout trouvé la end zone à deux reprises. Il n’avait plus inscrit deux touchdowns en un seul match depuis 2015.

Aaron Rodgers (20/36, 248 yards, 2 touchdowns) rejouait les Steelers pour la 1ère fois depuis le Super Bowl XLV. Sans être flamboyant, il a assuré un match appliqué qui a permis à son équipe de se mettre à l’abri dès l’entame du 3e quart-temps. Il faut dire qu’en face, si la défense fait de son mieux pour limiter le quarterback de Green Bay, l’attaque est toujours en souffrance. Avec un jeu au sol quasiment inexistant malgré le surpuissant Najee Harris (15 courses, 62 yards, 1 TD), l’attaque repose trop sur le bras fatigué d’un Ben Roethlisberger devenu trop imprécis pour peser sur les matches.

400e rugissant pour Big Ben, Rodgers avec Marino

Incapable de marquer le moindre point au cours du premier quart temps depuis plus de 11 matches, les Steelers ont mis fin à leur série face une défense de Green Bay toujours aussi friable. Roethlisberger (26/40, 232 yards, 1 touchdown, 1 interception) en profite pour entrer dans le cercle fermé des quarterbacks ayant lancé 400 touchdowns.

Mais la force des Packers se situe de l’autre côté du ballon. Après une série de mise en route un peu poussive, l’attaque des Packers accélère. Rodgers inscrit son premier touchdown à la course de la saison. Remis en bonne position par un ballon volé par Kenny Clark, le triple MVP trouve Randall Cobb qui marque pour la première fois depuis son retour dans le Wisconsin. Après deux séries terminées par des points de Mason Crosby au pied, Cobb est une nouvelle fois à la réception dans l’en-but. Une 420 touchdown lancé en carrière pour Rodgers qui lui permet de rejoindre le grand Dan Marino dans l’Histoire.

La défense de Green Bay résiste

Critiqué et critiquable, la défense des Packers a bien limité l’attaque des visiteurs. Bien aidé par un Roethlisberger de plus en plus inquiétant. Le quarterback a trop souvent manqué ses receveurs par des lancers mal dosés. Pour autant les hommes de Matt LaFleur ont montré plus d’application, en stoppant notamment deux 4e tentative et en mettant de la pression. Mais cette performance a laissé des traces. Jaire Alexander n’a pas terminé la rencontre. Le cornerback All Pro a rejoint les vestiaires apparemment touché au bras. La défense finit par céder des points en fin de 4e quart-temps avant de conclure le match sur une interception du rookie Eric Stokes.

Après le ratage de la 1ère semaine, les Packers se sont bien repris en main et font déjà un premier break dans leur division.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires