Raiders – Ravens (33-27) : Vegas au bout du suspens

Pour leur première devant son nouveau public, les Raiders ont réalisé un comeback incroyable pour s'imposer en prolongation.

Las Vegas Raiders (1-0) – Baltimore Ravens (0-1) : 33-27

Il a fallu attendre le bout de la nuit pour voir un vainqueur se dessiner entre les Raiders et les Ravens. Dans un match qui a débuté timidement, c’est finalement Las Vegas, devant son public pour la première fois de l’histoire de cette « nouvelle » franchise, qui s’impose au terme d’une prolongation complètement folle. Sans jamais avoir mené au score durant le temps réglementaire.

Après une première partie de rencontre dominée par les défenses, c’est finalement à un duel de quarterback auquel on a assisté. Un duel de style, également.

D’un côté, un Derek Carr (34/56, 435 yards, 2 TD, 1 INT) au four et au moulin, qui a rapidement pris le jeu offensif à son compte devant l’incapacité de son attaque à engrangé les yards au sol. Les deux touchdowns à la course de Josh Jacobs (34 yards, 2 TD) ne sont pas représentatifs des difficultés des coureurs face au run stop des Ravens.

De l’autre, un Lamar Jackson (19/30, 235 yards, 1 TD, 86 yards au sol) fidèle à lui-même. Tantôt génial, comme lorsqu’il trouve Marquise Brown dans la end zone après avoir fait danser toute la défense des Raiders par son jeu de jambes qui donne le tournis. Tantôt grotesque, quand il force le jeu en voulant absolument faire tout, tout seul. Le résultat de cet acharnement ? 3 fumbles, 2 de perdus dont un en prolongation, qui redonne espoir aux fans de Las Vegas. Il n’a, il est vrai, pas été aidé par une ligne offensive qui a eu toutes les difficultés du monde à contenir un Maxx Crosby (2 sacks, 2 plaquages pour perte, 4 QB hits) des grands soirs.

Une prolongation irréelle

Il reste un peu plus de 7 minutes à jouer dans la prolongation. Les Raiders ont le ballon sur les 33 yards de Baltimore. La défense des Ravens blitz Derek Carr. Le quarterback de Las Vegas envoie un long ballon sur sa droite vers son receveur Bryan Edwards qui plonge pour le touchdown de la victoire. Rugissement dans l’Allegiant Stadium, les joueurs se serrent la pince au centre du terrain. Seul un homme en noir ne semble pas savourer la victoire. Jon Gruden le sait, il a vu le ralenti. Edwards, en plongeant vers la end zone, a mis genou à terre alors que le ballon n’avait pas franchi la ligne. Tout le monde sort donc de l’aire de jeu, pour 4 nouvelles tentatives à 1 petit yard de l’en-but.

1e tentative : un QB sneak bien tenu par la ligne des Ravens. 2e tentative : faux départ du tackle rookie Alex Leatherwood, 4 yards de pénalité, puis une passe incomplète. Puis viens la 3e tentative. Derek Carr trouve un Willie Snead complètement seul au centre du terrain. Le receveur, qui n’a pas vu le ballon de toute la partie, se troue complètement. Le ballon rebondi sur le casque de DeShon Elliott, pour arriver dans les mains d’Anthony Averett. Interception et balle de match pour Baltimore.

Lamar Jackson a les clés de la victoire dans ses mains, et 5 minutes à l’horloge. Mais, après une première tentative obtenue par Sammy Watkins, le MVP 2019 est sacké par Carl Nassib, et perd le ballon sur ses 27 yards. Alors que tout le monde s’attend à un nouveau field goal de Daniel Carlson, après celui de 55 yards (record en carrière) qui avait permis de décrocher la prolongation, c’est finalement Derek Carr qui va se charger de conclure en trouvant Zay Jones complètement seul suite à un blitz de la défense des Ravens. Victoire pour Las Vegas.

Il est certain que les fans des Raiders se souviendront longtemps du 1e match auquel ils ont pu assister dans l’enceinte de l’Allegiant Stadium.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés