Buccaneers – Cowboys (31-29) : le champion en titre a eu très peur !

Dallas a tout bien fait, mais Tom Brady est trop fort.

Tampa Bay Buccaneers (1-0) – Dallas Cowboys (0-1) : 31-29

Une minute et 24 secondes à jouer, Tampa Bay est dos au mur. Tom Brady (32/50, 379 yards, 4 TD, 2 INT) doit remonter le terrain rapidement pour espérer mettre son équipe en position de field goal, Chris Godwin (105 yards, 1 TD) doit se rattraper après un fumble désastreux à quelques yards de la endzone. Dans le genre de moment qui sépare les bons joueurs des grands joueurs, l’homme aux 7 bagues a rappelé qu’il était un monstre de sang froid avec une superbe passe pour son receveur, et il a porté son équipe vers la victoire, permettant à Ryan Succop de marquer le field goal de 31 yards pour l’emporter sur le fil.

Le champion en titre commence donc par une victoire, mais que ce fut laborieux. Tampa Bay a pourtant tout fait pour perdre ce match, multipliant les pertes de balles (4 au total), les fautes défensives et les erreurs individuelles. Sachant que de l’autre côté du terrain Dallas a été vaillant du début à la fin, porté par un Dak Prescott (42/58, 403 yards, 3 TD, 1 INT) revenu à 100%.

Dans un match offensif ou chaque équipe s’est rendu coup pour coup, les deux équipes peuvent trouver des satisfactions : les Buccaneers ont gagné, alors que Dallas a déjà prouvé qu’ils ont le niveau pour très bien figurer dans la ligue cette année.

Les attaques n’ont pas de temps à perdre

Le premier match de la saison était l’opportunité de voir s’affronter deux attaques redoutables, et le premier quart-temps n’échappe pas à cette logique. Si Tampa Bay ouvre rapidement le score sur un touchdown de Chris Godwin lancé par un Tom Brady immortel, Dallas répond rapidement. Dak Prescott est de retour en forme, et il dristribue à ses cibles et trouve CeeDee Lamb (104 yards, 1 TD) (7-7). Ce dernier a commencé le match par un vilain drop, mais il se fait vite pardonné. Le message est clair : le match sera offensif !

Les défenses ne sont pas ridicule, et celle de Dallas est particulièrement vaillante contre l’armada de Tampa Bay. Mais Brady a trop de cibles, et Godwin est déchaîné. Dès le début de deuxième quart-temps, les Buccaneers reprennent l’avantage grâce à l’inévitable Rob Gronkowski (90 yards, 2 TD) (14-7).

Dallas tiens le choc

Les Cowboys ne se laissent pas impressioner pour autant, et ils profitent d’une défense floridienne indisciplinée pour remonter le terrain. Si Greg Zuerlein loupe un field goal de 31 yards, un fumble de Ronald Jones donne une seconde chance aux hommes de Mike McCarthy qui marquent le touchdown par Amari Cooper (139 yards, 1 TD), en feu durant ce match (14-13).

Dallas va même passer devant après un field goal de Zuerlein, son seul coup de pied réussi en première mi-temps sur quatre tentatives (14-16), en profitant d’une interception offerte par Leonard Fournette après un drop affreux. Mais le champion en titre ne gamberge pas, et la partie de ping-pong continue : Antonio Brown prend de vitesse la défense texane, et permet à Tampa Bay de rentrer au vestiaire avec 5 points d’avance (21-16). Les hommes de Bruce Arians sont devant, mais Dallas est dans le match et impressionne.

La force du champion

CeeDee Lamb est une énigme depuis son arrivée dans la ligue. Ne faisant quasiment jamais de drops en université, il les multiplie en NFL. Et parfois le ballon relâché peut finir dans les mains adverses, comme dans celle de Carlton Davis. La sanction est immédiate : touchdown du Gronk, et Tampa Bay prend une avance confortable pour la première fois du match (28-19).

Mais comme à chaque fois, Dallas rpouve que cette équipe à du coeur. Amari Cooper continue sa démonstration, et marque un touchdown qui relance son équipe (28-26). Aux portes du dernier acte, les équipes sont coude à coude.

Un des problèmes de Tampa Bay est les erreurs individuelles, et Chris Godwin va les multiplier alors que le match est dans ses mains. Un drop d’abord alors que le touchdown lui ouvre les bras, puis un fumble à quelques yards de la end zone. Dallas a la balle à 4 minutes de la fin pour gagner le match. Mais c’est finalement Godwin qui permettra à son équipe de marquer le field goal de la victoire.

Dans un match aérien, le champion reste invaincu mais Dak Prescott et ses hommes n’ont pas à rougir.

 

 

 

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés